Archives pour la catégorie Activités en famille

5 activités créatives et nature pour les enfants

La semaine dernière, je vous proposais 10 idées de sorties nature avec des enfants, toutes testées et approuvées (par moi et les miens). Comme les vacances ne sont pas terminées, je reviens cette fois avec 5 idées d’activités créatives et nature pour occuper les enfants les jours de pluie.

1- Le cadre végétal

Au retour d’une balade en forêt au cours de laquelle votre enfant aura glaner des petits trésors, il va laisser libre court à son imagination pour réaliser un tableau à partir d’éléments naturels.

IMG_2141

2- La peinture végétale

Une activité créative découverte très récemment via le compte instagram d’une copine  et qui me semble très intéressante. Le concept est d’utiliser des éléments naturels pour obtenir des couleurs (pétales de fleurs, feuilles…), mais aussi pour en faire des pinceaux.

10 activités créatives et nature pour les enfants

photos par @lesbzhs59

3- Le stone balancing

Le concept : construire une tour avec des galets ! Enfantin ? Pas tant que ça !

10 activités créatives et nature pour les enfants

4- Le land art

Le célèbre château de sable est souvent la toute première réalisation de land art, surtout s’il est orné de coquillages, de bois flotté ou autre élément naturel. Mais si vous ne partez pas à la mer, vous pouvez tout de même réaliser un land art avec des éléments qui vous entourent (fleurs, branches, cailloux…)

10 activités créatives et nature pour les enfants

 

5- La peinture sur galets

Les plus jeunes seront fiers de réaliser un presse-papier ! Les autres peuvent s’essayer aux cactus plus vrais que nature !

 

 

10 sorties nature avec des enfants

Les vacances d’été sont à la fois très attendues et redoutée. En effet, si on est ravis de passer du temps avec nos enfants, on peut vite se retrouver à court d’idées pour occuper nos chères têtes blondes.  

Une chose est sûre, peu importe leur âge, la nature les fascine toujours autant, pour peu qu’on les incite à la regarder de plus près. Je vous propose aujourd’hui, 10 idées de sorties « nature » à faire avec des enfants (il vous suffit de cliquer sur le lien dans le sous-titre pour être redirigé vers l’article consacré). 

 

1- Une balade à vélo dans les champs 

La classique balade à vélo à la fois détente et sportive dans un cadre bucolique peut prendre une dimension absolument passionnante quand on prend le temps de s’arrêter…

20190707_180732

 

2- La ferme pédagogique

Dès le plus jeune âge, les enfants sont fascinés par l’univers de la ferme : veaux, vaches, cochons, couvées… Pour les plus grands, cette sortie nature est l’occasion d’aborder la problématique de l’industrie agro-alimentaire.

10 activités nature avec des enfants__.JPG

 

3- La réserve sauvage

Il y a ses détracteurs et ses partisans. Je suis bien évidemment pour que les animaux sauvages vivent en liberté dans leur habitat naturel. Malheureusement, certaines espèces sont en voie d’extinction en raison des activités humaines et leur captivité dans un espace semi-naturel permet à leur espèce de survivre.  Est-ce un mal pour un bien ? Toujours est-il que visiter une réserve sauvage permet d’ouvrir la discussion et de sensibiliser les enfants à la cause animale.

Thoiry 010

 

4- Le glanage en forêt

La forêt regorge de trésors qui ne demandent qu’à être découverts pour ensuite, pourquoi pas, constituer un tableau végétal…

FORET

 

5- L’accrobranche

L’accrobranche est une activité ludique et sportive qui se pratique au cœur de la forêt, dans le respect de la biodiversité.

20170510_154756

 

6- La cueillette

Je n’arrive pas à croire que je ne vous ai jamais parlé de la cueillette ! Nous avons la chance d’en avoir une près de chez nous et c’est l’une des sorties favorites de mes enfants depuis qu’ils sont tout-petits. Le principe est simple :  vous venez cueillir vous mêmes vos fruits et légumes dans les champs et vous passez en caisse à la sortie. Des brouettes sont mises à dispositions des visiteurs pour le plus grand bonheur des enfants !

CUEILLETTE (2)

7- Le géocaching

Une chasse au trésor 2.0 pour découvrir ou redécouvrir sa région.

geocaching

8- Un pique-nique

Une activité que l’on a tendance à oublier !  Et pourtant un simple déjeuner sur l’herbe c’est un peu un événement parce que c’est différent. La seule condition : qu’il soit zéro déchet bien sûr  !

IMG_4134

9- Une promenade en barque

Là encore, nous avons la chance de vivre près d’un fleuve où des promenades en barque sont proposées aux touristes. Une activité vraiment relaxante qui permet de voir la nature sous une autre perspective !

BARQUE SUR L'OISE

10- Le reportage naturaliste

Là c’est la passionnée de photo qui parle ! Mes enfants m’ayant toujours vue l’appareil photo vissé à la main lors chacune de nos sorties, ils ont très vite manifesté une curiosité pour cet objet et ont voulu chercher à prendre, eux aussi, de jolis clichés de la nature.

Si vous n’avez pas d’appareil photo et que vous craigniez de leur confier votre smartphone, investissez dans un petit appareil compact entrée de gamme (comme le nikon coolpix anti-choc et waterproof) surtout pas dans les appareils photos vendus au rayon jouets dont la qualité de photo est médiocre.

La photo leur apprend à observer la vie qui se cache aux détours des chemin, à patienter pour obtenir le rendu souhaité, bref à ralentir pour mieux sentir la vie.

IMG_9602

Quelles sont les activités que vous pratiquez avec vos enfants ? Toutes les idées sont les bienvenues 🙂

La Fondation Good Planet : une sortie familiale qui allie nature et culture

La semaine dernière, une copine m’a demandé si j’avais une idée de sortie pas trop cher qu’on pourrait faire avec les enfants : Je lui ai proposé de visiter la Fondation Good Planet.

La Fondation Good Planet a été fondée en 2005 par Yann Arthus-Bertrand, célèbre photographe naturaliste et réalisateur de nombreux films documentaires humanistes et écologiques, afin de sensibiliser les visiteurs de tous âges aux conséquences de l’activité humaine sur notre belle planète à travers l’art et de transmettre les éco-gestes pour la protéger. Parallèlement, Good Planet finance des missions écologiques à travers le monde.

En tant que passionnée de photo et écolo dans l’âme, je ne peux pas croire que je n’y avais jamais mis les pieds avant !

La Fondation Good Planet se situe à Paris, au cœur du domaine de Longchamp. Il faut prendre le bus 244 pour s’y rendre depuis la porte maillot. L’entrée est gratuite, seuls les ateliers sont payants.

Ce jour là, l’atelier proposé est destiné aux enfants et propose de découvrir la photographie naturaliste et la création d’un tableau végétal, deux activités créatives que j’affectionne beaucoup et que nous pratiquons régulièrement en famille, aussi nous ne le réservons pas.

Comme nous arrivons pour l’heure du déjeuner, nous commençons par nous installer pour pique-niquer… en mode zéro déchet bien sûr ! (J’avais préparé un cake de légumes en prévision.)

La Fondation Good Planet : une sortie familiale qui allie nature et culture

Pour ma copine qui n’est pas familière du zéro déchet, des bacs de tri sélectif sont à dispositions des visiteurs.

La Fondation Good Planet : une sortie familiale qui allie nature et culture

Nous décidons de commencer la visite par l’exposition Planète Océan. La mise en scène est vraiment sympa : Plusieurs salles sont aménagées avec des poufs afin que les visiteurs puissent s’installer confortablement pour visionner les reportages. La projection du film sur trois des murs de la salle permet une immersion totale (dans tous les sens du terme ^^ ) et un moment de détente pédagogique que les enfants ont beaucoup appréciés.

La Fondation Good Planet : une sortie familiale qui allie nature et culture

Un chaleureux salon-bibliothèque offre aux visiteurs la possibilité de feuilleter des ouvrages de grandes qualité en toute tranquillité.

La Fondation Good Planet : une sortie familiale qui allie nature et culture

Une partie du second étage, est consacrée à une exposition de photographies de Yann Arthus-Bertrand et de Brian Skerry que j’ai pris beaucoup de plaisir à visiter. Bien que je sois une fervente admiratrice des photos aériennes à couper le souffle de Y.A.B, j’ai été particulièrement sensible aux clichés sous-marins de Brian Skerry. Celle-ci notamment.

La Fondation Good Planet : une sortie familiale qui allie nature et culture

Une autre salle du second étage est consacrée au film Human, tandis qu’une autre contient l’incroyable collection d’instruments de musique du monde d’Armand Amar, compositeur de la BO du film Human, qui a beaucoup attisé la curiosité des enfants (et des mamans aussi, avouons le !)

La Fondation Good Planet : une sortie familiale qui allie nature et culture

Après deux bonnes heures de visites en intérieur, nous décidons de prendre un peu l’air dans le parc pour découvrir les différentes installations qui encouragent la biodiversité (hôtel à insectes, nichoirs, ruches).

 

Au détour d’un chemin, nous découvrons l’exposition Genesis de Sebastiao Salgado qui célèbre la diversité de la vie.

La Fondation Good Planet : une sortie familiale qui allie nature et culture

L’heure de la fermeture approche. Nous n’avons pas le temps de visiter la ruche, ni la cabane à livres, ce sera donc pour une prochaine fois.

Nous faisons un détour par la boutique qui proposent des objets zéro déchet, des jouets éco-conçus et de nombreux ouvrages sur les modes de vie alternatifs (permaculture, zéro déchet, défi rien de neuf, etc) qui éveillent la curiosité de ma copine. Comme quoi « L’important n’est pas de convaincre mais de donner à réfléchir. » Pendant ce temps, j’ai une conversation très agréable et instructives avec la vendeuse.

Cette sortie nous a beaucoup plu et nous prévoyons d’y retourner bientôt à l’occasion d’une prochaine expo ou pourquoi pas, d’un atelier. Si vous habitez Paris ou la région parisienne, je vous recommande vivement cette sortie familiale qui allie nature et culture. 

 

Une balade à travers champs pour reconnecter les enfants avec la nature

Les vacances d’été viennent de commencer et déjà les plus jeunes réclament la tablette ! Quant aux ados, difficile de leur faire lâcher leur smartphone ou leur manette. Soyons francs, nous ne leur donnons pas forcément le bon exemple : notre smartphone est devenu l’extension de notre cerveau et nous ne savons plus rien faire sans. Le numérique a modifié notre mode de vie : Nous sommes devenus hyper connectés. Et je serais bien hypocrite de le déplorer car je ne fais pas exception à la règle.

Cependant, il est important de savoir se recentrer sur l’essentiel. Et l’été est la période idéale pour déconnecter : du boulot, des soucis, mais aussi d’internet ! Et de réapprendre à nos enfants (surtout aux grands) que la nature est remplie de jolies surprises.

S’émerveiller des petites choses

Nous avons fait le choix de vivre dans une petit ville entourée de champs et de forêts. Aussi, il nous suffit de quelques minutes à pied ou à vélo pour nous retrouver en pleine nature. On décide rarement du chemin que nous allons emprunter lorsque nous partons en balade. On se laisse simplement portés par le moment « Tiens, et si on prenait par là ? » Et nous voilà partis à l’aventure !

sortie nature enfants champs

On commence par apprécier la chaleur du soleil et le souffle du vent dans les descentes. Nous prenons notre temps pour observer les petits détails autour de nous. Lorsque nous sommes à pied, nous nous arrêtons régulièrement pour observer les fleurs et les insectes et prendre quelques photos.

IMG_5250B

La nature comme terrain de jeu

Les bords des chemins sont recouverts de coquelicots et la petite dernière ne tarde pas à me réclamer une poupée. Patiemment, je lui montre ce que ma grand-mère m’avait transmis lorsque j’avais son âge.

20170605_165217.jpg

Lorsque la moisson a déjà été effectuée, les champs se transforment en véritables terrains de jeu. Saute-mouton, cache-cache, très vite, les idées fusent et les rires retentissent !

IMG_5304B

Reconnecter avec les acteurs de la vie locale

En cette fin d’après-midi, nous passons devant l’enclos des moutons, mais il s’y passe quelque chose d’assez inhabituel. On s’arrête quelques instants pour observer les fermiers nourrir les petits au biberon. Ils nous apprennent que la brebis souffre d’une mammite qui l’empêche de nourrir ses petits. Les enfants, même les plus grands, assistent attendris au spectacle. Les agneaux, habituellement très craintifs par nature, s’approchent d’eux et se laissent caresser.

20190706_183939

Plus loin, nous saluons les poneys qui appartiennent à une camarade de classe de la petite.

20190706_184754

Puis nous nous dirigeons vers le distributeur automatique de fruits installé par l’agriculteur local pour acheter les dernières cerises de la saison. Elles ne sont pas bio, mais issus de l’agriculture responsable. Ce sera le dessert de ce soir !

20190706_185438B

Célébrer Halloween en mode zéro déchet, c’est possible ?

Certains diront qu’Halloween n’est qu’une fête commerciale (comme tant d’autres !). D’autres diront que c’est une fête américaine et qu’elle n’est pas vraiment ancrée dans nos traditions (En réalité, elle a trouvé sa source en Irlande, mais bref).

Moi j’ai envie de dire qu’une fête c’est ce que nous en faisons et qu’il est toujours dommage de louper une occasion de s’amuser. Halloween peut très bien se fêter en mode zéro déchet. Il suffit d’un peu d’imagination.

1- Des déguisements DIY

Les enfants adorent se déguiser et se faire peur. Alors Halloween, forcément ils adorent. Cependant, il est inutile de se ruiner en costumes made in Bengladesh ou en accessoires 100% perturbateurs endocriniens pour avoir un costume sympa pour Halloween.

On peut aisément réaliser un costume effrayant avec de vieux vêtements ou des matériaux de récup’. Une simple robe noire, deux tresses et voilà Mercredi Adams !

Un pantalon noir, une chemise blanche et un morceau de tissu noir en guise de cape (une jupe longue ?) et vous obtenez un mini Dracula. Un vieux draps blanc avec des bottes noires et un perfecto et vous devenez la fiancée de Chucky…

dracula chucky

Et pourquoi pas, ce costume de sorcière DIY ? (Oui oui, c’est bien la méchante sorcière de l’Ouest… ou de l’Est, je ne sais plus. Bref, celle qui se fait écraser par la maison de Dorothee ! )

IMG_1481

Pensez aux films d’horreur qui ont marqué votre adolescence, vous y trouverez certainement des idées.

2 – Un maquillage 100% naturel

Si vous souhaitez réaliser un maquillage monstrueux, soyez très prudent ! La plupart des cosmétiques pour enfants contiennent des perturbateurs endocriniens, voire des métaux lourds !

Vous pouvez vous orienter vers la marque NAMAKI qui propose une gamme de maquillage bio pour enfants.

maquillage-bio-namaki---kit-3-couleurs-sorciere-et-zombie-namaki-p-image-124534-grande

Ou plus simplement d’utiliser des produits alimentaires. Pour obtenir un teint vampiresque, il vous suffit de saupoudrer un peu de maïzena 😉 Et pour obtenir différentes couleurs, je vous partage l’astuce de la famille Zéro Déchet qui consiste à mélanger quelques gouttes de colorant alimentaire dans du lait démaquillant. Testé et approuvé par Dark Sidius en personne ^^

 

3- Des décos d’Halloween naturelles ou DIY

Le jour d’Halloween, orange is the new black ^^ Alors sans pour autant transformer sa maison en château hanté, on peut créer une petite déco d’Halloween avec trois fois rien : des cucurbitacées bien sûr, mais aussi des pommes de pin, des feuilles mortes, des bougies… ou des clémentines ^^

Halloween en mode zéro déchet

Réalisez des photophore à l’effigie du célèbre Jack O’Lantern à partir de bocaux ou de boites de conserve (c’est plus fun et plus facile que de creuser une citrouille !) que vous disposerez sur le bord de votre fenêtre ou devant votre porte.

potshalloween

 

4- Des friandises effrayantes faites-maison

Aux États-Unis, la fête d’Halloween est marquée par la célèbre chasse aux bonbons. En France, on est un peu frileux à l’idée de laisser nos chères têtes blondes sonner chez de parfaits inconnus pour leur réclamer des friandises.

Chez moi, les commerçants jouent le jeu : ils décorent leurs boutiques, certains se déguisent pour l’occasion et distribuent des bonbons aux enfants. Les enfants sont plus que ravis et ça fait vivre notre petite ville.  Pour partir à la chasse aux bonbons, improvisez un panier à l’aide d’une simple boite de conserve, de papier crépon et d’un fil de fer.

Halloween en mode zéro déchet

Et surtout fermez les yeux ! Parce que les bonbons c’est tout sauf zéro déchet. Déjà parce qu’ils sont emballés et sur-emballés, et puis ils sont bourrés d’additifs douteux.

Si la chasse aux bonbons ne vous tente pas, rien ne vous empêche de constituer à la place un petit repas thématique. Un apéro dînatoire avec des muffins au potiron ou des petits fours aux formes halloweenesques à déguster en famille devant L’étrange Noël de Mr Jack ou en se racontant des « histoires qui font peur ».

recette muffins au potiron

 

Joyeux Halloween à tous !

 

 

On a testé les nouvelles énigmes Bioviva !

 

Quand mes enfants étaient tous petits, ils adoraient jouer aux devinettes, notamment pendant les trajets en voiture ou en train. Alors je devais choisir un animal et ils essayaient de deviner duquel il s’agissait en posant des questions du genre « A-t-il des plumes ? » « Vit-il dans la forêt ? » etc.

En grandissant, ils ont réclamé des charades, mais ce n’était pas si simple surtout quand il fallait se concentrer sur la route en même temps ^^ Et puis un jour, on a découvert le jeu des Énigmes de Bioviva… Nous avons d’abord acquis les énigmes de notre Terre puis les Mystères de la science (à partir de 7 ans).

Récemment, Bioviva a entièrement revu sa gamme des Énigmes et m’a proposé de tester l’un des jeux pour l’occasion. Nous avons choisi de tester les Énigmes sur les nouvelles technologies (recommandé à partir de 9 ans), une nouveauté 2018 sur un thème bien adapté pour mes ados.

 

Les énigmes, c’est bon pour la concentration !

Peut-être le savez-vous déjà, mais les énigmes sont un excellent stimulant du cerveau. En effet, le cerveau à besoin du donner du sens (comme lorsque l’on cherche une logique à un rêve délirant ) et l’énigme développe une envie très forte de trouver la réponse, mettant le cerveau en ébullition. D’ailleurs, certains établissements scolaires l’ont bien compris et proposent chaque matin sur un panneau d’affichage une petite énigme à résoudre afin d’améliorer le concentration des élèves en classe.

 

Deux modes de jeu

Le jeu des énigmes se présente sous la forme d’un jeu de cartes sur un thème spécifique en fonction de l’âge de l’enfant (certains sont adaptés dès 3 ans).

Un enfant tire une carte, lit chacun des indices pendant que les autres tentent de trouver la réponse à l’énigme. Celui qui a trouvé la bonne réponse gagne la carte…

Chaque jeu est composé de cinq rubriques différentes. Dans les énigmes sur les nouvelles technologies, nous retrouvons donc « santé et sciences », « loisirs », « communication », « robotiques et objets », « transports et énergie ». Le premier joueur ayant remporté une carte dans chaque rubrique gagne la partie.

20180829_163307(1).jpg

On passe le temps sur le trajet des vacances

Pour cette nouvelle gamme, Bioviva a rajouté la possibilité de jouer en version plateau à l’aide d’un petit plateau pliable et d’un jeton en bois. Le plateau rajoute une difficulté supplémentaire :  après avoir répondu correctement à l’énigme, le joueur lance le jeton sur le plateau et doit répondre au défi indiqué par la couleur de la case, comme épeler la réponse ou citer les réponses des trois dernières cartes. De quoi pimenter un peu la partie (surtout lorsque les enfants connaissent les réponses par cœur ) !

On a testé les nouvelles énigmes Bioviva

D’autre part, j’adhère au nouveau packaging, plus hermétique.

 

Une fabrication française et éco-responsable

On a testé les nouvelles énigmes Bioviva, jeux éco-conçus

La grande particularité des jeux Bioviva parmi l’offre immense des jeux de société, réside dans leur conception éco-responsable.

Les pions et les dés sont en bois, les cartes et les plateau de jeux sont imprimés à l’encre végétale sur du carton issu de forêts gérées durablement ( label FSC) et les emballages sont réduits au minimum syndical (aucun plastique !!) C’est tout bon pour l’environnement !

On a testé les nouvelles énigmes Bioviva

De la même manière, toutes les matières premières proviennent de France et les circuits courts sont privilégiés afin de minimiser l’empreinte carbone et favoriser l’emploi local. Et avec tout cela, les prix des jeux restent très attractifs (à partir de 9.90 euros).

 

Bioviva a récemment créer le club Défis Nature. Il s’agit d’un club virtuel à destination des enfants qui leur permet, après une simple inscription, de recevoir un magazine super sympa autour de la nature, de participer à des concours et à des petits jeux.

On a testé les nouvelles énigmes Bioviva

 

D’autre part, en ce moment, Bioviva vous propose de jouer à la version numérique du jeu coopératif Sauve Mouton pour tenter de gagner un séjour, des box Eco-activités, et des jeux Bioviva !

Bon vous l’aurez compris, on aime particulièrement les jeux de société Bioviva et on commence à en avoir une belle collection 🙂

On a testé les nouvelles énigmes Bioviva

 

À la découverte de la Sologne #3 : les Isles à Mareau-aux-prés et le château de Meung-sur-Loire

C’est notre dernier jour en Sologne avant notre retour en région parisienne. Nous nous levons de bonne heure pour libérer la chambre et profiter à fond de nos dernières activités. Après un super petit dej’ au restaurant de l’hôtel, nous partons en direction des Isles aux machins pour une promenade nature à la fraîche.

Les isles à Mareau-aux-prés

Les isles à Mareau-aux-prés sont des iles constituées de bancs de sable au beau milieu de la Loire qui abritent de nombreuses espèces d’oiseaux. Nous suivons le parcours balisé où des panneaux nous informent sur les espèces présentes.

20180426_113307

Nous ouvrons les yeux et les oreilles pour apercevoir certaines d’entre elles. Nous parvenons à apercevoir un héron cendré sur l’une des iles avant qu’il ne prenne son envol. Ce fut une agréable balade nature et un plaisir de découvrir ce lieu original.

20180426_111536

Le château de Meung-sur-Loire, un véritable voyage dans le temps

20180426_171457.jpg

Comme à chaque visite, nous présentons nos entrées envoyées par mail par Margot. L’hôtesse nous remet le plan du château ainsi qu’un porte-vue comportant un jeu de piste et les explications pour chaque salle spécialement dédiées aux enfants (à rapporter en sortant). J’ai trouvé l’idée du porte-vue intéressante car cela permet d’éviter le gaspillage du papier si un fascicule était remis à chaque visiteur…

Nous arrivons juste à temps pour l’animation destinée aux enfants. Marie, la gouvernante emmène le petit groupe d’enfants dans un voyage à travers le temps et leur explique le rôle des vêtements avec déguisement à la clé, les armes, et la cuisine du Moyen-Age au XVIIIème siècle.

20180426_160414

Après l’animation, nous débutons la visite à l’aide des documents présentés dans le porte-vue. Le jeu de piste consiste à trouver dans chaque pièce un objet anachronique. Un jeu amusant même pour les plus grands ^^ (Vous le voyez l’objet anachronique ?)

IMG_8733.JPG

La visite de la Sologne touche à sa fin. Il est temps pour nous de prendre la route pour rentrer à la maison. Ce fut un séjour très agréable et nous repartons avec de merveilleux souvenirs. Nous remercions Nature et Découvertes et l’office de Tourisme de la Sologne Sud pour avoir organisé le concours et ce superbe séjour.