Archives du mot-clé sortie nature Paris

La Fondation Good Planet : une sortie familiale qui allie nature et culture

La semaine dernière, une copine m’a demandé si j’avais une idée de sortie pas trop cher qu’on pourrait faire avec les enfants : Je lui ai proposé de visiter la Fondation Good Planet.

La Fondation Good Planet a été fondée en 2005 par Yann Arthus-Bertrand, célèbre photographe naturaliste et réalisateur de nombreux films documentaires humanistes et écologiques, afin de sensibiliser les visiteurs de tous âges aux conséquences de l’activité humaine sur notre belle planète à travers l’art et de transmettre les éco-gestes pour la protéger. Parallèlement, Good Planet finance des missions écologiques à travers le monde.

En tant que passionnée de photo et écolo dans l’âme, je ne peux pas croire que je n’y avais jamais mis les pieds avant !

La Fondation Good Planet se situe à Paris, au cœur du domaine de Longchamp. Il faut prendre le bus 244 pour s’y rendre depuis la porte maillot. L’entrée est gratuite, seuls les ateliers sont payants.

Ce jour là, l’atelier proposé est destiné aux enfants et propose de découvrir la photographie naturaliste et la création d’un tableau végétal, deux activités créatives que j’affectionne beaucoup et que nous pratiquons régulièrement en famille, aussi nous ne le réservons pas.

Comme nous arrivons pour l’heure du déjeuner, nous commençons par nous installer pour pique-niquer… en mode zéro déchet bien sûr ! (J’avais préparé un cake de légumes en prévision.)

La Fondation Good Planet : une sortie familiale qui allie nature et culture

Pour ma copine qui n’est pas familière du zéro déchet, des bacs de tri sélectif sont à dispositions des visiteurs.

La Fondation Good Planet : une sortie familiale qui allie nature et culture

Nous décidons de commencer la visite par l’exposition Planète Océan. La mise en scène est vraiment sympa : Plusieurs salles sont aménagées avec des poufs afin que les visiteurs puissent s’installer confortablement pour visionner les reportages. La projection du film sur trois des murs de la salle permet une immersion totale (dans tous les sens du terme ^^ ) et un moment de détente pédagogique que les enfants ont beaucoup appréciés.

La Fondation Good Planet : une sortie familiale qui allie nature et culture

Un chaleureux salon-bibliothèque offre aux visiteurs la possibilité de feuilleter des ouvrages de grandes qualité en toute tranquillité.

La Fondation Good Planet : une sortie familiale qui allie nature et culture

Une partie du second étage, est consacrée à une exposition de photographies de Yann Arthus-Bertrand et de Brian Skerry que j’ai pris beaucoup de plaisir à visiter. Bien que je sois une fervente admiratrice des photos aériennes à couper le souffle de Y.A.B, j’ai été particulièrement sensible aux clichés sous-marins de Brian Skerry. Celle-ci notamment.

La Fondation Good Planet : une sortie familiale qui allie nature et culture

Une autre salle du second étage est consacrée au film Human, tandis qu’une autre contient l’incroyable collection d’instruments de musique du monde d’Armand Amar, compositeur de la BO du film Human, qui a beaucoup attisé la curiosité des enfants (et des mamans aussi, avouons le !)

La Fondation Good Planet : une sortie familiale qui allie nature et culture

Après deux bonnes heures de visites en intérieur, nous décidons de prendre un peu l’air dans le parc pour découvrir les différentes installations qui encouragent la biodiversité (hôtel à insectes, nichoirs, ruches).

 

Au détour d’un chemin, nous découvrons l’exposition Genesis de Sebastiao Salgado qui célèbre la diversité de la vie.

La Fondation Good Planet : une sortie familiale qui allie nature et culture

L’heure de la fermeture approche. Nous n’avons pas le temps de visiter la ruche, ni la cabane à livres, ce sera donc pour une prochaine fois.

Nous faisons un détour par la boutique qui proposent des objets zéro déchet, des jouets éco-conçus et de nombreux ouvrages sur les modes de vie alternatifs (permaculture, zéro déchet, défi rien de neuf, etc) qui éveillent la curiosité de ma copine. Comme quoi « L’important n’est pas de convaincre mais de donner à réfléchir. » Pendant ce temps, j’ai une conversation très agréable et instructives avec la vendeuse.

Cette sortie nous a beaucoup plu et nous prévoyons d’y retourner bientôt à l’occasion d’une prochaine expo ou pourquoi pas, d’un atelier. Si vous habitez Paris ou la région parisienne, je vous recommande vivement cette sortie familiale qui allie nature et culture. 

 

Publicités

Le parc zoologique de Thoiry en famille : une sortie nature pas si bête !

Quand on dit « parc zoologique » on a souvent en mémoire des images de pauvres animaux décharnés dans des cages exiguës à qui on lance des cacahuètes. On se dit aussi, à juste titre, qu’ils seraient bien plus heureux dans leur milieu naturel. Cependant, à cause de l’homme, leur milieu naturel ne leur permet parfois plus d’assurer la survie de leur espèce. Certains parcs zoologiques apparaissent alors comme des arches de Noé, permettant ainsi la survie des espèces menacées d’extinction. C’est le cas du parc zoologique de Thoiry dont j’ai eu envie de vous parler aujourd’hui après l’avoir visité en famille cet été.

Le parc zoologique de Thoiry se distingue de la plupart des autres parcs animaliers sur plusieurs aspects. Il est notamment réputé pour sa réserve sauvage que l’on peut visiter en voiture où les animaux circulent en semi-liberté. D’autre part, son engagement en faveur de la protection de l’environnement et du développement durable en fait un parc pédagogique qui cherche à sensibiliser les visiteurs sur les gestes éco-citoyens.

La réserve sauvage du parc de Thoiry : un espace de bio-diversité

La réserve sauvage est une partie du parc zoologique de Thoiry qui se visite à bord de son véhicule (ou de la navette), façon safari animalier. Elle est aménagée en plusieurs espaces en fonction du milieu géographique originel des espèces qui y évoluent dans une biodiversité reconstruite.

Lors de ce mini safari, vous allez visiter la savane africaine et y rencontrer éléphants, girafes, zèbres, rhinocéros etc, mais aussi vous rendre en Amérique du Nord pour y rencontrer le tristement célèbre bison mais aussi le grizzli.

img_5509img_5543

Bien sûr, les animaux sont nourris par les soigneurs, mais ils peuvent circuler et évoluer librement, dans un espace qui se rapproche de leur milieu d’origine.

L’intérêt de ce safari est de découvrir les animaux dans leur quotidien. Si vous avez de la chance, vous pourrez donc surprendre l’ours pendant sa sieste ou l’hippopotame en train de bailler ^^

img_5515

Le parc zoologique de Thoiry, un parc pédagogique

L’autre partie du parc se visite à pied et elle est immense. Les animaux vivent dans de grands enclos aménagés de façon à recréer leur milieu d’origine. Car ce qu’il faut souligner, c’est que le parc a pour vocation, à plus ou moins long terme selon la menace qui pèse sur l’espèce, la réintégration des animaux dans leur milieu naturel.

Devant chaque enclos, un panneau indiquant le mode de vie de l’animal ainsi que son niveau de menace est installé. Ici, par exemple, nous avons pu apercevoir un gibbon à mains blanches prenant son goûter, tranquillement installé sur sa petite île aménagée.

img_5615

Et voici le panneau rappelant qu’il est une espèce en danger à cause de la déforestation liée la surconsommation de l’huile de palme.

img_5625

Un peu plus loin, un ensemble de panneaux évoque les causes et les conséquences de la déforestation afin de sensibiliser les visiteurs.

img_5609

Tout au long du parcours, des panneaux pédagogiques rappellent les éco-gestes  : éviter l’huile de palme, consommer moins de viande, privilégiez le papier recyclé, etc… Si pour bon nombre d’entre nous ces gestes sont déjà bien ancrées dans nos habitudes, je trouve que c’est une bonne idée de les associer à la survie des animaux afin de rappeler ce que beaucoup oublie souvent : chacune de nos actions a des répercussions.

 

D’ailleurs, si dans les gares parisiennes il est maintenant fréquent d’avoir des poubelles conçues pour le tri sélectif, c’est assez rare d’en trouver dans les parcs, jardins ou musées. Or, au parc de Thoiry, ils ont pensé à tout pour que les visiteurs qui vont inéluctablement pique-niquer, puissent trier leurs déchets.

img_5614

Un planning, disponible à l’entrée du parc, vous indique les horaires auxquelles les soigneurs nourrissent les animaux afin que vous puissiez assister à leur repas, obtenir des informations sur l’animal en question et prendre de jolis clichés 🙂

img_5596

Simba pris à travers la vitre embuée et parsemée de gouttes de pluie du tunnel

img_5647

Les insectes et les petites bêtes ne sont pas oubliés pour autant. Un espace leur est entièrement consacré.

 

Une fois la visite du parc terminée, ne faîtes pas l’impasse sur la visite du château qui retrace l’histoire du parc zoologique de Thoiry. Un petit carnet est remis aux enfants à l’entrée pour leur apprendre à observer à travers des jeux et des devinettes.

Si je vous ai donné l’envie de visiter le parc zoologique de Thoiry, je vous recommande vivement de prévoir la journée complète pour avoir le temps de visiter les deux espaces et le château. Et n’oubliez pas d’emporter votre pique-nique zéro déchet 😉

Pour conclure, je dirais simplement que c’est vraiment une sortie nature à faire si vous habitez la région parisienne, et notamment si vous avez des enfants. Leur faire découvrir les merveille de la nature est sans doute le meilleur moyen de développer chez eux la volonté de la protéger.

 

Une idée de sortie nature : Visiter la ferme pédagogique de Gally

Vous êtes parisiens en manque d’idées de sortie pour divertir vos enfants ?

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une sortie nature que nous avons testée le week-end dernier : la ferme pédagogique de Gally.

Pourquoi visiter une ferme pédagogique ?

Les jeunes enfants sont très tôt familiarisés avec l’univers de la ferme à travers leurs premiers livres et leurs premiers jouets. Une visite à la ferme leur permettra donc de découvrir ces animaux « en vrai » en les observant dans leur milieu de vie et même pour les plus téméraires, en les caressant. Les différentes textures de poils, les odeurs de foin, de purin ou de bouc, les cris des animaux, la visite à la ferme est une véritable expérience sensorielle pour les plus jeunes.

Les enfants d’âge maternelle apprendront les noms que l’on donne aux bébés, les cris des animaux ou encore le nom de leur habitat.

Pour les plus grands qui apprécient toujours autant de voir les animaux, une visite à la ferme est l’occasion d’un petit cours de SVT : régime alimentaire, durée de la gestation, etc.

Parce que découvrir les animaux, c’est apprendre à les connaître pour mieux les respecter.

Veau, vache, cochon, couvée

Située à Saint-Cyr (78) tout près de Paris, la ferme de Gally est parfaitement conçue pour ravir petits et grands qui pourront voir des vaches, des chevaux, des ânes, des cochons, des lapins, des poules, des oies, des chèvres et des moutons et assister à leur repas.

Les animaux sont visibles dans leurs enclos très bien tenus ou à l’extérieur dans leur pâturage. Des panneaux explicatifs permettent aux curieux de tout savoir sur chaque espèce pour creuser un peu les connaissances. Mais l’attraction majeure reste les chèvres qui circulent en totale liberté parmi les visiteurs pour la plus grande joie de tous.

idée sortie nature : la ferme pédagogique de Gally

L’univers des insectes

Un nouvel univers est venu s’ajouter à celui de la ferme : le sentier des petits bêtes. Il s’agit d’un parcours qui nous plonge au cœur de la forêt à la découverte des insectes à travers des devinettes et des petits jeux très bien conçus pour maintenir l’intérêt des enfants. Mon grand de 10 ans et moi avons beaucoup aimé ce parcours très instructif qui explique le mode de vie des insectes et leur rôle dans l’écosystème.

Départ du sentier des petites bêtes

Départ du sentier des petites bêtes

idée sortie nature : la ferme pédagogique de Gally

Les + :

Les ateliers DIY pour apprendre à fabriquer du pain, du beurre, du miel ou encore du jus de pomme ( à partir de 3 ans)

Le labyrinthe géant pour s’amuser à se perdre et à retrouver son chemin.

La possibilité d’acheter des produits de la ferme.

Les – :

Alors que certaines fermes pédagogiques permettent une visite libre, l’entrée à la ferme de Gally est payante. Comptez 4,20 euros par adultes et 3,60 euros par enfant à partir de 3 ans. Des tarifs peu onéreux certes, mais auxquels il faut rallonger la monnaie si l’on souhaite faire participer ses enfants aux ateliers DIY ou visiter le labyrinthe.

Je donne donc une note de 9/10 à cette sortie nature qui allie intérêt ludique et intérêt pédagogique pour tous les âges.

A votre tour, dîtes-moi si vous connaissez la ferme de Gally et quel type de sorties nature vous pratiquez avec vos enfants !