Archives du mot-clé sortie famille

10 sorties nature avec des enfants

Les vacances d’été sont à la fois très attendues et redoutée. En effet, si on est ravis de passer du temps avec nos enfants, on peut vite se retrouver à court d’idées pour occuper nos chères têtes blondes.  

Une chose est sûre, peu importe leur âge, la nature les fascine toujours autant, pour peu qu’on les incite à la regarder de plus près. Je vous propose aujourd’hui, 10 idées de sorties « nature » à faire avec des enfants (il vous suffit de cliquer sur le lien dans le sous-titre pour être redirigé vers l’article consacré). 

 

1- Une balade à vélo dans les champs 

La classique balade à vélo à la fois détente et sportive dans un cadre bucolique peut prendre une dimension absolument passionnante quand on prend le temps de s’arrêter…

20190707_180732

 

2- La ferme pédagogique

Dès le plus jeune âge, les enfants sont fascinés par l’univers de la ferme : veaux, vaches, cochons, couvées… Pour les plus grands, cette sortie nature est l’occasion d’aborder la problématique de l’industrie agro-alimentaire.

10 activités nature avec des enfants__.JPG

 

3- La réserve sauvage

Il y a ses détracteurs et ses partisans. Je suis bien évidemment pour que les animaux sauvages vivent en liberté dans leur habitat naturel. Malheureusement, certaines espèces sont en voie d’extinction en raison des activités humaines et leur captivité dans un espace semi-naturel permet à leur espèce de survivre.  Est-ce un mal pour un bien ? Toujours est-il que visiter une réserve sauvage permet d’ouvrir la discussion et de sensibiliser les enfants à la cause animale.

Thoiry 010

 

4- Le glanage en forêt

La forêt regorge de trésors qui ne demandent qu’à être découverts pour ensuite, pourquoi pas, constituer un tableau végétal…

FORET

 

5- L’accrobranche

L’accrobranche est une activité ludique et sportive qui se pratique au cœur de la forêt, dans le respect de la biodiversité.

20170510_154756

 

6- La cueillette

Je n’arrive pas à croire que je ne vous ai jamais parlé de la cueillette ! Nous avons la chance d’en avoir une près de chez nous et c’est l’une des sorties favorites de mes enfants depuis qu’ils sont tout-petits. Le principe est simple :  vous venez cueillir vous mêmes vos fruits et légumes dans les champs et vous passez en caisse à la sortie. Des brouettes sont mises à dispositions des visiteurs pour le plus grand bonheur des enfants !

CUEILLETTE (2)

7- Le géocaching

Une chasse au trésor 2.0 pour découvrir ou redécouvrir sa région.

geocaching

8- Un pique-nique

Une activité que l’on a tendance à oublier !  Et pourtant un simple déjeuner sur l’herbe c’est un peu un événement parce que c’est différent. La seule condition : qu’il soit zéro déchet bien sûr  !

IMG_4134

9- Une promenade en barque

Là encore, nous avons la chance de vivre près d’un fleuve où des promenades en barque sont proposées aux touristes. Une activité vraiment relaxante qui permet de voir la nature sous une autre perspective !

BARQUE SUR L'OISE

10- Le reportage naturaliste

Là c’est la passionnée de photo qui parle ! Mes enfants m’ayant toujours vue l’appareil photo vissé à la main lors chacune de nos sorties, ils ont très vite manifesté une curiosité pour cet objet et ont voulu chercher à prendre, eux aussi, de jolis clichés de la nature.

Si vous n’avez pas d’appareil photo et que vous craigniez de leur confier votre smartphone, investissez dans un petit appareil compact entrée de gamme (comme le nikon coolpix anti-choc et waterproof) surtout pas dans les appareils photos vendus au rayon jouets dont la qualité de photo est médiocre.

La photo leur apprend à observer la vie qui se cache aux détours des chemin, à patienter pour obtenir le rendu souhaité, bref à ralentir pour mieux sentir la vie.

IMG_9602

Quelles sont les activités que vous pratiquez avec vos enfants ? Toutes les idées sont les bienvenues 🙂

Publicités

La Fondation Good Planet : une sortie familiale qui allie nature et culture

La semaine dernière, une copine m’a demandé si j’avais une idée de sortie pas trop cher qu’on pourrait faire avec les enfants : Je lui ai proposé de visiter la Fondation Good Planet.

La Fondation Good Planet a été fondée en 2005 par Yann Arthus-Bertrand, célèbre photographe naturaliste et réalisateur de nombreux films documentaires humanistes et écologiques, afin de sensibiliser les visiteurs de tous âges aux conséquences de l’activité humaine sur notre belle planète à travers l’art et de transmettre les éco-gestes pour la protéger. Parallèlement, Good Planet finance des missions écologiques à travers le monde.

En tant que passionnée de photo et écolo dans l’âme, je ne peux pas croire que je n’y avais jamais mis les pieds avant !

La Fondation Good Planet se situe à Paris, au cœur du domaine de Longchamp. Il faut prendre le bus 244 pour s’y rendre depuis la porte maillot. L’entrée est gratuite, seuls les ateliers sont payants.

Ce jour là, l’atelier proposé est destiné aux enfants et propose de découvrir la photographie naturaliste et la création d’un tableau végétal, deux activités créatives que j’affectionne beaucoup et que nous pratiquons régulièrement en famille, aussi nous ne le réservons pas.

Comme nous arrivons pour l’heure du déjeuner, nous commençons par nous installer pour pique-niquer… en mode zéro déchet bien sûr ! (J’avais préparé un cake de légumes en prévision.)

La Fondation Good Planet : une sortie familiale qui allie nature et culture

Pour ma copine qui n’est pas familière du zéro déchet, des bacs de tri sélectif sont à dispositions des visiteurs.

La Fondation Good Planet : une sortie familiale qui allie nature et culture

Nous décidons de commencer la visite par l’exposition Planète Océan. La mise en scène est vraiment sympa : Plusieurs salles sont aménagées avec des poufs afin que les visiteurs puissent s’installer confortablement pour visionner les reportages. La projection du film sur trois des murs de la salle permet une immersion totale (dans tous les sens du terme ^^ ) et un moment de détente pédagogique que les enfants ont beaucoup appréciés.

La Fondation Good Planet : une sortie familiale qui allie nature et culture

Un chaleureux salon-bibliothèque offre aux visiteurs la possibilité de feuilleter des ouvrages de grandes qualité en toute tranquillité.

La Fondation Good Planet : une sortie familiale qui allie nature et culture

Une partie du second étage, est consacrée à une exposition de photographies de Yann Arthus-Bertrand et de Brian Skerry que j’ai pris beaucoup de plaisir à visiter. Bien que je sois une fervente admiratrice des photos aériennes à couper le souffle de Y.A.B, j’ai été particulièrement sensible aux clichés sous-marins de Brian Skerry. Celle-ci notamment.

La Fondation Good Planet : une sortie familiale qui allie nature et culture

Une autre salle du second étage est consacrée au film Human, tandis qu’une autre contient l’incroyable collection d’instruments de musique du monde d’Armand Amar, compositeur de la BO du film Human, qui a beaucoup attisé la curiosité des enfants (et des mamans aussi, avouons le !)

La Fondation Good Planet : une sortie familiale qui allie nature et culture

Après deux bonnes heures de visites en intérieur, nous décidons de prendre un peu l’air dans le parc pour découvrir les différentes installations qui encouragent la biodiversité (hôtel à insectes, nichoirs, ruches).

 

Au détour d’un chemin, nous découvrons l’exposition Genesis de Sebastiao Salgado qui célèbre la diversité de la vie.

La Fondation Good Planet : une sortie familiale qui allie nature et culture

L’heure de la fermeture approche. Nous n’avons pas le temps de visiter la ruche, ni la cabane à livres, ce sera donc pour une prochaine fois.

Nous faisons un détour par la boutique qui proposent des objets zéro déchet, des jouets éco-conçus et de nombreux ouvrages sur les modes de vie alternatifs (permaculture, zéro déchet, défi rien de neuf, etc) qui éveillent la curiosité de ma copine. Comme quoi « L’important n’est pas de convaincre mais de donner à réfléchir. » Pendant ce temps, j’ai une conversation très agréable et instructives avec la vendeuse.

Cette sortie nous a beaucoup plu et nous prévoyons d’y retourner bientôt à l’occasion d’une prochaine expo ou pourquoi pas, d’un atelier. Si vous habitez Paris ou la région parisienne, je vous recommande vivement cette sortie familiale qui allie nature et culture. 

 

Une balade à travers champs pour reconnecter les enfants avec la nature

Les vacances d’été viennent de commencer et déjà les plus jeunes réclament la tablette ! Quant aux ados, difficile de leur faire lâcher leur smartphone ou leur manette. Soyons francs, nous ne leur donnons pas forcément le bon exemple : notre smartphone est devenu l’extension de notre cerveau et nous ne savons plus rien faire sans. Le numérique a modifié notre mode de vie : Nous sommes devenus hyper connectés. Et je serais bien hypocrite de le déplorer car je ne fais pas exception à la règle.

Cependant, il est important de savoir se recentrer sur l’essentiel. Et l’été est la période idéale pour déconnecter : du boulot, des soucis, mais aussi d’internet ! Et de réapprendre à nos enfants (surtout aux grands) que la nature est remplie de jolies surprises.

S’émerveiller des petites choses

Nous avons fait le choix de vivre dans une petit ville entourée de champs et de forêts. Aussi, il nous suffit de quelques minutes à pied ou à vélo pour nous retrouver en pleine nature. On décide rarement du chemin que nous allons emprunter lorsque nous partons en balade. On se laisse simplement portés par le moment « Tiens, et si on prenait par là ? » Et nous voilà partis à l’aventure !

sortie nature enfants champs

On commence par apprécier la chaleur du soleil et le souffle du vent dans les descentes. Nous prenons notre temps pour observer les petits détails autour de nous. Lorsque nous sommes à pied, nous nous arrêtons régulièrement pour observer les fleurs et les insectes et prendre quelques photos.

IMG_5250B

La nature comme terrain de jeu

Les bords des chemins sont recouverts de coquelicots et la petite dernière ne tarde pas à me réclamer une poupée. Patiemment, je lui montre ce que ma grand-mère m’avait transmis lorsque j’avais son âge.

20170605_165217.jpg

Lorsque la moisson a déjà été effectuée, les champs se transforment en véritables terrains de jeu. Saute-mouton, cache-cache, très vite, les idées fusent et les rires retentissent !

IMG_5304B

Reconnecter avec les acteurs de la vie locale

En cette fin d’après-midi, nous passons devant l’enclos des moutons, mais il s’y passe quelque chose d’assez inhabituel. On s’arrête quelques instants pour observer les fermiers nourrir les petits au biberon. Ils nous apprennent que la brebis souffre d’une mammite qui l’empêche de nourrir ses petits. Les enfants, même les plus grands, assistent attendris au spectacle. Les agneaux, habituellement très craintifs par nature, s’approchent d’eux et se laissent caresser.

20190706_183939

Plus loin, nous saluons les poneys qui appartiennent à une camarade de classe de la petite.

20190706_184754

Puis nous nous dirigeons vers le distributeur automatique de fruits installé par l’agriculteur local pour acheter les dernières cerises de la saison. Elles ne sont pas bio, mais issus de l’agriculture responsable. Ce sera le dessert de ce soir !

20190706_185438B

À la découverte de la Sologne #3 : les Isles à Mareau-aux-prés et le château de Meung-sur-Loire

C’est notre dernier jour en Sologne avant notre retour en région parisienne. Nous nous levons de bonne heure pour libérer la chambre et profiter à fond de nos dernières activités. Après un super petit dej’ au restaurant de l’hôtel, nous partons en direction des Isles aux machins pour une promenade nature à la fraîche.

Les isles à Mareau-aux-prés

Les isles à Mareau-aux-prés sont des iles constituées de bancs de sable au beau milieu de la Loire qui abritent de nombreuses espèces d’oiseaux. Nous suivons le parcours balisé où des panneaux nous informent sur les espèces présentes.

20180426_113307

Nous ouvrons les yeux et les oreilles pour apercevoir certaines d’entre elles. Nous parvenons à apercevoir un héron cendré sur l’une des iles avant qu’il ne prenne son envol. Ce fut une agréable balade nature et un plaisir de découvrir ce lieu original.

20180426_111536

Le château de Meung-sur-Loire, un véritable voyage dans le temps

20180426_171457.jpg

Comme à chaque visite, nous présentons nos entrées envoyées par mail par Margot. L’hôtesse nous remet le plan du château ainsi qu’un porte-vue comportant un jeu de piste et les explications pour chaque salle spécialement dédiées aux enfants (à rapporter en sortant). J’ai trouvé l’idée du porte-vue intéressante car cela permet d’éviter le gaspillage du papier si un fascicule était remis à chaque visiteur…

Nous arrivons juste à temps pour l’animation destinée aux enfants. Marie, la gouvernante emmène le petit groupe d’enfants dans un voyage à travers le temps et leur explique le rôle des vêtements avec déguisement à la clé, les armes, et la cuisine du Moyen-Age au XVIIIème siècle.

20180426_160414

Après l’animation, nous débutons la visite à l’aide des documents présentés dans le porte-vue. Le jeu de piste consiste à trouver dans chaque pièce un objet anachronique. Un jeu amusant même pour les plus grands ^^ (Vous le voyez l’objet anachronique ?)

IMG_8733.JPG

La visite de la Sologne touche à sa fin. Il est temps pour nous de prendre la route pour rentrer à la maison. Ce fut un séjour très agréable et nous repartons avec de merveilleux souvenirs. Nous remercions Nature et Découvertes et l’office de Tourisme de la Sologne Sud pour avoir organisé le concours et ce superbe séjour.

À la découverte de la Sologne #2 : le Parc Floral de la Source et le Domaine de Ciran

Pour ce deuxième jour, nous avions deux visites de prévues : le Parc Floral d’Orléans et le domaine de Ciran. Deux activités en extérieur sous un temps incertain. Mais avant, nous avons eu envie d’explorer le parc de l’hôtel doté d’un étang et bordé d’une partie boisée sur laquelle on peut y voir un lama, des moutons et des chèvres. Un joli lieu.

Nous partons ensuite en direction du Domaine de Ciran mais au vue de l’heure déjà tardive et des horaires d’ouverture nous décidons d’inverser les visites (désolée Margot 😘)

Le Parc Floral de la Source, un lieu de diversité

 

Nous arrivons au parc floral en trente minutes. Durée moyenne de la visite : 2 heures. Nous y sommes restés plus de 3h… En effet, le plan du parc propose plusieurs parcours thématiques. A quatre nous avons évidemment des envies différentes, aussi nous débutons par le parcours orange « jardin de montagne » qui nous conduit devant la serre aux papillons. Nous avons passé un excellent moment dans la serre à admirer les différents papillons aux couleurs incroyables.

20180425_133423

Ensuite nous empruntons le parcours bleu « jardins japonais » où nous pouvons voir des arbres aux formes étonnantes.

Ce parcours nous ramène près de l’entrée et nous décidons de suivre le parcours rose plébiscité par la dernière car il traverse une ménagerie et une aire de jeux.

Au final, nous avons fait le tour complet du parc et pris plein de photos. Nous l’avons beaucoup apprécié de par la diversité proposée. Au moment de partir rejoindre la voiture, nous nous sommes pris une grosse averse. Mais le temps d’arriver au domaine de Ciran il ne pleut plus. Ouf !

Le domaine de Ciran, une réserve naturelle

Le domaine de Ciran est une réserve naturelle comportant des étangs et une vaste forêt. De nombreuses espèces animales comme végétales y sont ainsi préservées.

A l’accueil du domaine, on nous remet un plan ainsi qu’un petit jeu à remplir au cours de la visite. En effet, sur le parcours on peut trouver des panneaux explicatifs sur la faune et la flore environnante, mais aussi des énigmes numérotées dont il faut reporter la solution sur la fiche. De quoi attiser la curiosité des enfants (mais pas que ^^)

20180425_194815

Avant même d’entrer sur le parcours, les enfants découvre le pré des moutons qui contient plein d’agneaux trop mignons. Au départ du parcours, un petit rappel sur les conséquences des déchets abandonnés dans la nature…

20180425_163720

Un peu plus loin, nous rencontrons le pré des biches. Par chance, nous arrivons pile au moment du nourrissage et les enfants ont ainsi la possibilité de nourrir les biches qui viennent leur manger dans la main. Un moment inoubliable pour les deux filles ! Le soigneur en profite pour nous montrer les bois du cerf, tombées il y a quelques semaines, et nous parler du mode de vie des cervidés.

IMG_8679

Nous poursuivons le parcours, observant tout autour de nous dans l’espoir de rencontrer des animaux sauvage dans leur habitat naturel tout en tentant de résoudre les énigmes. Nous aurons rencontré deux hérons et des canards et trouvé la plupart des réponses.

IMG_8690

Après environ 7km de marche, nous rentrons à l’hôtel, épuisés de notre journée mais absolument ravis. Ce soir là, nous dinons à l’intérieur car il fait frais. Après une bonne douche, les enfants s’endorment rapidement. Demain sera notre dernier jour en Sologne….

À la découverte de la Sologne #1 : Le château de la Ferté-Saint-Aubin

Vous avez certainement entendu parler du dernier film de Nicolas Vanier, L’École Buissonnière. Ce film, qui célèbre la relation de l’homme à la nature, a été tourné en Sologne. Lors de la sortie de ce film, l’enseigne Nature et Découvertes a organisé, en partenariat avec l’office de tourisme de la Sologne Sud, un grand concours de dessins à destination des enfants.

Il se trouve que ma plus jeune a participé à ce concours avec un dessin fait de peinture et de collage, et qu’elle a remporté le premier prix : un séjour découverte de la Sologne sur le thème « Dame Nature dans tous ses états ».

IMG_2727

Nous avons donc profité des vacances scolaires pour nous rendre dans cette belle région. Margot, de l’office du tourisme, nous avait préparé un programme génial avec plein de visites diverses et variées, de quoi plaire à tous les membres de la famille pendant ces trois jours.

20180424_153152.jpg

Pour l’occasion, j’ai loué une voiture sur Ouicar, un site de location de véhicules entre particuliers que je vous recommande vivement si comme moi, vous vous déplacez habituellement à pieds, en transports en commun, ou à vélo, et que vous besoin d’une voiture pour une occasion particulière.

Le château de la Ferté-Saint-Aubin, un lieu plein de surprises

20180424_153534.jpg

Après 2h30 de route, nous arrivons à la Ferté-Saint-Aubin pour la première étape de notre séjour : la visite du château. De prime abord, je me dis qu’il ne paie pas de mine : je ne suis pas fan des briques. Nous commençons la visite par les écuries, où, en plus des carrioles d’époque et de la belle collection de sellerie, des jeux anciens sont à disposition des visiteurs. Mes enfants s’y amusent un moment.

20180424_160249

Nous poursuivons la visite à l’intérieur du château et allons de surprise en surprise. Chaque salle est aménagée et mise en scène, ce qui permet une immersion totale absolument fascinante.

 

 

 

À l’étage, c’est une véritable salle de jeux que nous avons découverte ! En effet, la salle comportait plusieurs petites tables sur lesquelles étaient disposés d’anciens jeux de société en bois, accompagnés de leurs règles respectives pour que les visiteurs puissent s’essayer au jeu de l’équilibre, aux dominos etc. Dans un angle, un piano était en accès libre. Je ne vous cache pas qu’il a été difficile de quitter cette pièce pour poursuivre la visite.

IMG_8629

Je dois vous dire que ce château dispose également d’un superbe parc sur lequel on peut croiser lapins, poules, cochons et chèvres en liberté, qui ont ravi les enfants.

20180424_190957

Les lapins passent à travers les barrières et les chèvres sautent par dessus ^^

 

Un peu plus loin, nous apercevons un filet suspendu et regrettons alors ne pas avoir rapporté de raquettes. Mais surprise : au pied du filet, nous découvrons un seau dans lequel sont entreposés des raquettes de badminton et des volants. C’est parti pour une petite partie de badminton improvisée !

Derrière, nous découvrons un panneau nous informant du départ d’un jeu de l’oie grandeur nature. On ne pouvait pas ne pas essayer ! Bon, comme vous pouvez le constater je suis morte 😂

20180424_183556

Le jeu de l’oie nous conduit tout droit sur un terrain de mini golf. Me croirez-vous si je vous dis que les cannes ainsi que les balles nous attendaient près du jeu ?

 

A 19h, je presse un peu les enfants car nous sommes attendus à l’hôtel. En partant, nous croisons des visiteurs venus pour faire une partie d’escape game dans une pièce secrète du château. Décidément, ce château est plein de surprises !

Nous avons passé un joyeux moment en famille, nous avons complètement déconnecté et nous sommes laissés porter par la visite et surtout, nous avons redécouvert le plaisir de jouer ensemble. Au final, la visite du château de la Ferté-Saint-Aubin sera le meilleur moment du séjour pour mon fils. Aussi, si vous avez des enfants qui traînent les pieds lors des visites de monuments, je vous recommande ce château 😉

L’hôtel de l’Orée des Chênes, cosy en pleine nature

20180426_101658.jpg

Nous arrivons à l’hôtel l’Orée des Chênes et découvrons notre chambre. Margot nous a réservé une chambre double très confortable, cosy et simple à la fois. Nous nous y sentons tout de suite très bien. En plus, même si nous avions emporté savon et shampoing solide, les échantillons de toilette sont bio 😊

20180424_201048

Nous descendons ensuite au restaurant. Le temps très doux nous permet de dîner dehors, avec la vue sur l’étang. Le repas (végé pour moi) est succulent.

 

 

 

 

Après cette première journée déjà bien remplie, il est grand temps d’aller se coucher afin d’être en forme pour le programme du lendemain…

 

 

 

Le parc zoologique de Thoiry en famille : une sortie nature pas si bête !

Quand on dit « parc zoologique » on a souvent en mémoire des images de pauvres animaux décharnés dans des cages exiguës à qui on lance des cacahuètes. On se dit aussi, à juste titre, qu’ils seraient bien plus heureux dans leur milieu naturel. Cependant, à cause de l’homme, leur milieu naturel ne leur permet parfois plus d’assurer la survie de leur espèce. Certains parcs zoologiques apparaissent alors comme des arches de Noé, permettant ainsi la survie des espèces menacées d’extinction. C’est le cas du parc zoologique de Thoiry dont j’ai eu envie de vous parler aujourd’hui après l’avoir visité en famille cet été.

Le parc zoologique de Thoiry se distingue de la plupart des autres parcs animaliers sur plusieurs aspects. Il est notamment réputé pour sa réserve sauvage que l’on peut visiter en voiture où les animaux circulent en semi-liberté. D’autre part, son engagement en faveur de la protection de l’environnement et du développement durable en fait un parc pédagogique qui cherche à sensibiliser les visiteurs sur les gestes éco-citoyens.

La réserve sauvage du parc de Thoiry : un espace de bio-diversité

La réserve sauvage est une partie du parc zoologique de Thoiry qui se visite à bord de son véhicule (ou de la navette), façon safari animalier. Elle est aménagée en plusieurs espaces en fonction du milieu géographique originel des espèces qui y évoluent dans une biodiversité reconstruite.

Lors de ce mini safari, vous allez visiter la savane africaine et y rencontrer éléphants, girafes, zèbres, rhinocéros etc, mais aussi vous rendre en Amérique du Nord pour y rencontrer le tristement célèbre bison mais aussi le grizzli.

img_5509img_5543

Bien sûr, les animaux sont nourris par les soigneurs, mais ils peuvent circuler et évoluer librement, dans un espace qui se rapproche de leur milieu d’origine.

L’intérêt de ce safari est de découvrir les animaux dans leur quotidien. Si vous avez de la chance, vous pourrez donc surprendre l’ours pendant sa sieste ou l’hippopotame en train de bailler ^^

img_5515

Le parc zoologique de Thoiry, un parc pédagogique

L’autre partie du parc se visite à pied et elle est immense. Les animaux vivent dans de grands enclos aménagés de façon à recréer leur milieu d’origine. Car ce qu’il faut souligner, c’est que le parc a pour vocation, à plus ou moins long terme selon la menace qui pèse sur l’espèce, la réintégration des animaux dans leur milieu naturel.

Devant chaque enclos, un panneau indiquant le mode de vie de l’animal ainsi que son niveau de menace est installé. Ici, par exemple, nous avons pu apercevoir un gibbon à mains blanches prenant son goûter, tranquillement installé sur sa petite île aménagée.

img_5615

Et voici le panneau rappelant qu’il est une espèce en danger à cause de la déforestation liée la surconsommation de l’huile de palme.

img_5625

Un peu plus loin, un ensemble de panneaux évoque les causes et les conséquences de la déforestation afin de sensibiliser les visiteurs.

img_5609

Tout au long du parcours, des panneaux pédagogiques rappellent les éco-gestes  : éviter l’huile de palme, consommer moins de viande, privilégiez le papier recyclé, etc… Si pour bon nombre d’entre nous ces gestes sont déjà bien ancrées dans nos habitudes, je trouve que c’est une bonne idée de les associer à la survie des animaux afin de rappeler ce que beaucoup oublie souvent : chacune de nos actions a des répercussions.

 

D’ailleurs, si dans les gares parisiennes il est maintenant fréquent d’avoir des poubelles conçues pour le tri sélectif, c’est assez rare d’en trouver dans les parcs, jardins ou musées. Or, au parc de Thoiry, ils ont pensé à tout pour que les visiteurs qui vont inéluctablement pique-niquer, puissent trier leurs déchets.

img_5614

Un planning, disponible à l’entrée du parc, vous indique les horaires auxquelles les soigneurs nourrissent les animaux afin que vous puissiez assister à leur repas, obtenir des informations sur l’animal en question et prendre de jolis clichés 🙂

img_5596

Simba pris à travers la vitre embuée et parsemée de gouttes de pluie du tunnel

img_5647

Les insectes et les petites bêtes ne sont pas oubliés pour autant. Un espace leur est entièrement consacré.

 

Une fois la visite du parc terminée, ne faîtes pas l’impasse sur la visite du château qui retrace l’histoire du parc zoologique de Thoiry. Un petit carnet est remis aux enfants à l’entrée pour leur apprendre à observer à travers des jeux et des devinettes.

Si je vous ai donné l’envie de visiter le parc zoologique de Thoiry, je vous recommande vivement de prévoir la journée complète pour avoir le temps de visiter les deux espaces et le château. Et n’oubliez pas d’emporter votre pique-nique zéro déchet 😉

Pour conclure, je dirais simplement que c’est vraiment une sortie nature à faire si vous habitez la région parisienne, et notamment si vous avez des enfants. Leur faire découvrir les merveille de la nature est sans doute le meilleur moyen de développer chez eux la volonté de la protéger.