Archives du mot-clé halloween

Célébrer Halloween en mode zéro déchet, c’est possible ?

Certains diront qu’Halloween n’est qu’une fête commerciale (comme tant d’autres !). D’autres diront que c’est une fête américaine et qu’elle n’est pas vraiment ancrée dans nos traditions (En réalité, elle a trouvé sa source en Irlande, mais bref).

Moi j’ai envie de dire qu’une fête c’est ce que nous en faisons et qu’il est toujours dommage de louper une occasion de s’amuser. Halloween peut très bien se fêter en mode zéro déchet. Il suffit d’un peu d’imagination.

1- Des déguisements DIY

Les enfants adorent se déguiser et se faire peur. Alors Halloween, forcément ils adorent. Cependant, il est inutile de se ruiner en costumes made in Bengladesh ou en accessoires 100% perturbateurs endocriniens pour avoir un costume sympa pour Halloween.

On peut aisément réaliser un costume effrayant avec de vieux vêtements ou des matériaux de récup’. Une simple robe noire, deux tresses et voilà Mercredi Adams !

Un pantalon noir, une chemise blanche et un morceau de tissu noir en guise de cape (une jupe longue ?) et vous obtenez un mini Dracula. Un vieux draps blanc avec des bottes noires et un perfecto et vous devenez la fiancée de Chucky…

dracula chucky

Et pourquoi pas, ce costume de sorcière DIY ? (Oui oui, c’est bien la méchante sorcière de l’Ouest… ou de l’Est, je ne sais plus. Bref, celle qui se fait écraser par la maison de Dorothee ! )

IMG_1481

Pensez aux films d’horreur qui ont marqué votre adolescence, vous y trouverez certainement des idées.

2 – Un maquillage 100% naturel

Si vous souhaitez réaliser un maquillage monstrueux, soyez très prudent ! La plupart des cosmétiques pour enfants contiennent des perturbateurs endocriniens, voire des métaux lourds !

Vous pouvez vous orienter vers la marque NAMAKI qui propose une gamme de maquillage bio pour enfants.

maquillage-bio-namaki---kit-3-couleurs-sorciere-et-zombie-namaki-p-image-124534-grande

Ou plus simplement d’utiliser des produits alimentaires. Pour obtenir un teint vampiresque, il vous suffit de saupoudrer un peu de maïzena 😉 Et pour obtenir différentes couleurs, je vous partage l’astuce de la famille Zéro Déchet qui consiste à mélanger quelques gouttes de colorant alimentaire dans du lait démaquillant. Testé et approuvé par Dark Sidius en personne ^^

 

3- Des décos d’Halloween naturelles ou DIY

Le jour d’Halloween, orange is the new black ^^ Alors sans pour autant transformer sa maison en château hanté, on peut créer une petite déco d’Halloween avec trois fois rien : des cucurbitacées bien sûr, mais aussi des pommes de pin, des feuilles mortes, des bougies… ou des clémentines ^^

Halloween en mode zéro déchet

Réalisez des photophore à l’effigie du célèbre Jack O’Lantern à partir de bocaux ou de boites de conserve (c’est plus fun et plus facile que de creuser une citrouille !) que vous disposerez sur le bord de votre fenêtre ou devant votre porte.

potshalloween

 

4- Des friandises effrayantes faites-maison

Aux États-Unis, la fête d’Halloween est marquée par la célèbre chasse aux bonbons. En France, on est un peu frileux à l’idée de laisser nos chères têtes blondes sonner chez de parfaits inconnus pour leur réclamer des friandises.

Chez moi, les commerçants jouent le jeu : ils décorent leurs boutiques, certains se déguisent pour l’occasion et distribuent des bonbons aux enfants. Les enfants sont plus que ravis et ça fait vivre notre petite ville.  Pour partir à la chasse aux bonbons, improvisez un panier à l’aide d’une simple boite de conserve, de papier crépon et d’un fil de fer.

Halloween en mode zéro déchet

Et surtout fermez les yeux ! Parce que les bonbons c’est tout sauf zéro déchet. Déjà parce qu’ils sont emballés et sur-emballés, et puis ils sont bourrés d’additifs douteux.

Si la chasse aux bonbons ne vous tente pas, rien ne vous empêche de constituer à la place un petit repas thématique. Un apéro dînatoire avec des muffins au potiron ou des petits fours aux formes halloweenesques à déguster en famille devant L’étrange Noël de Mr Jack ou en se racontant des « histoires qui font peur ».

recette muffins au potiron

 

Joyeux Halloween à tous !

 

 

Publicités

Littérature jeunesse : Des histoires de sorcières pour Halloween

A l’approche d’Halloween, petits et grands ont envie de se grimer et de frissonner. Jouer à se faire peur fait aussi partie du développement de l’enfant qui exorcise ainsi ses peurs et la fête d’Halloween est une très bonne occasion de le faire.

A cette occasion, je partage avec vous deux histoires fantastiques qui parlent de méchantes sorcières mises en déroute par de jeunes héros courageux. Des livres à lire seul ou à se faire lire pour les plus jeunes en grignotant des friandises.

histoire de sorcières, livres pour enfants

Dans Sacrées Sorcières de Roald Dahl, un petit orphelin et sa grand-mère vont devoir déjouer le plan diabolique d’un comité de sorcières cherchant à débarrasser la surface du monde de tous les enfants. Les lecteurs suivront les péripéties du jeune héros en passant du rire aux frissons. Car s’il utilise l’humour et la fantaisie, l’auteur traite cependant un sujet sérieux : les disparitions d’enfants. Au début du roman, la vieille dame met en garde son petit-fils contre les sorcières qui vivent parmi nous et lui apprend à les démasquer.

histoire de sorcières, livres pour enfants

Les romans de cet auteur britannique ont bercé ma jeunesse. C’est à lui que l’on doit Charlie et la Chocolaterie, mais aussi James et la Pêche Géante ou encore Matilda qui ont été adaptés au cinéma. D’ailleurs, si vous préférez l’option plateau-télé, sachez que Les Sorcières avec Anjelica Huston est l’adaptation cinématographique de Sacrées Sorcières.

histoire de sorcières, livres pour enfants

La Sorcière de la rue Mouffetard de Pierre Gripari est un conte qui vous entraîne dans un Paris étrange où vit une affreuse sorcière bien décidée à dévorer la jeune Nadia pour retrouver sa jeunesse d’antan. Mais c’est sans compter sur l’ingéniosité de son petit frère Bachir. Un style fantasque et des situations burlesques qui feront hurler de rire les enfants de 6-10 ans.

histoire de sorcières, livres pour enfants

Dans le même recueil de conte, Les contes de la rue Broca, vous trouverez également La Sorcière du Placard à Balais, succès garanti pour une soirée frissons.

Après ça, vous allez me dire,  » OK, mais quel rapport avec la thématique du blog ? ». Et bien en réalité, pas grand chose à part que j’ai dégoté ces livres dans un vide-grenier donc concrètement c’est une démarche écolo. Mais surtout, j’avais envie de partager avec vous de la littérature jeunesse de qualité.

Et chez vous, on fait quoi le soir d’Halloween ?