Mes premiers cosmétiques maison

Cela faisait un bon moment que je souhaitais me mettre à fabriquer mes cosmétiques maison, mais la longue liste d’ingrédients très spécifiques me faisait un peu peur.

Certes, il y a de cela plusieurs années, je fabriquais le liniment maison pour bébé, mais il n’y avait que l’eau de chaux à acheter en pharmacie et la préparation était simplissime.

L’an dernier, j’ai commencé par des petites choses simples ne nécessitant que des ingrédients alimentaires comme le gommage maison pour ma peau sèche, à base d’huile d’olive et de sucre. Pas très compliqué.

recette gommage maison pour peaux très sèches

Puis j’ai eu envie de tester la recette du déo diy à l’huile de coco. J’avais déjà presque tous les ingrédients, il me manquait juste l’huile essentielle… Et j’ai été conquise par son efficacité.

De fil en aiguille, à force de lire des recettes sur les blogs, j’ai eu envie de fabriquer plus de cosmétiques maison. J’avais repéré une recette de baume à lèvres maison sur le blog d’Antigone XXI qui me paraissait assez facile à réaliser. Je me suis donc rendue sur le site My Cosmetik qui propose des ingrédients bio pour la cosméto maison et j’ai commencé à chercher les ingrédients qui me manquaient. Puis j’ai repéré leurs recettes de crèmes pour le visage et je me suis dit que ça me reviendrait un peu moins cher que ma crème de jour de chez Melvita à 21,46 euros les 40ml, et que ça pourrait être fun de faire de la tambouille ^^

L’avantage majeur, c’est que l’on peut trouver des ingrédients en toute petite quantité, juste ce qu’il faut pour réaliser un produit ou deux. Par exemple, j’ai pu trouvé de la cire d’abeille à 1,40 euros les 10g, alors que chez Natureo, ils proposent la cire d’abeille en sachet de 1kg (mais que faire du reste du sachet ? ).

J’ai donc acheté une longue liste d’ingrédients pour réaliser mon baume à lèvre, mais aussi deux crèmes pour le visage (jour et nuit, tant qu’à faire ^^ ), de l’argile blanche pour modifier ma recette de dentifrice et tester une recette de masque pour la peau. Au final, je m’en suis tirée pour une cinquantaine d’euros (et ouais, quand même ! ).

J’ai reçu ma commande très rapidement (deux ou trois jours) en relais colis. (+ 1 point)

Les ingrédients étaient emballés succinctement avec des matériaux recyclables. (+ 1 point)

img_6636

En revanche, devant la quantité de petites fioles contenues dans mon colis, je me suis rendue compte que ce n’était pas vraiment super zéro déchet tout ça. Si les huiles essentielles sont conditionnées dans des flacons de verre, les hydrolats et les huiles végétales sont conditionnés dans des flacons en plastique. De la même manière, la cire d’abeille et l’argile sont conditionnées en sachet plastique. (- 2 points)

Mes cosmétiques maison faciles

Les ingrédients semblent cependant de bonne qualité, ils sont certifiés bio.

Les recettes sont bien détaillées avec les propriétés de chaque ingrédient ce qui permet une fois le processus compris et maitrisé, de les adapter en fonction de ses besoins (et peut-être de supprimer certains ingrédients superflus).

Et pour finir je vous montre mes premières réalisations 🙂

Mon baume à lèvre, joli, simple et efficace :

img_6711

La crème de nuit nourrissante aux huiles d’argan et d’avocat de My cosmétique.Mes cosmétiques maison faciles

La crème de jour antioxydante à l’huile d’argan et bois de rose de My cosmétique (le parfum de celle-ci est à tomber !)

IMG_6933

Pour les crèmes, j’ai un peu loupé mon émulsion car la texture devrait être plus onctueuse que ça, mais pour une première, je suis quand même plutôt fière. Et surtout, je verrai à l’utilisation si ça convient à ma peau.

Donc voilà, j’ai franchi un nouveau cap, j’ai réalisé mes cosmétiques maison. Ce n’est finalement pas sorcier, c’est même plutôt fun, et puis au moins, je sais ce qu’il y a dedans ^^

 

Mascara bio : trois marques au banc d’essai pour un regard de velours !

Bien que je me maquille peu, je ne peux pas sortir sans mascara. Pour moi qui ais les cils blonds, je ne peux pas faire l’impasse sur ce produit de maquillage qui accentue le regard. Mais après des années d’utilisation de mascara non bio d’une marque bien connue, il m’a été difficile de retrouver un mascara qui soit à la fois bio et qui réponde à mes attentes en matière de tenue, d’application et bien évidemment de résultats.

 

C’est en lisant les avis des utilisatrices sur Bébé au Naturel que mon premier choix s’est porté sur le mascara bio volume de la marque Lavera.

img_6669

Certifié NaTrue et Vegan, il est composé d’huile d’argousier bio et de cire de jojoba bio. A 9,90 euros, il me semblait d’un bon rapport qualité/prix. Présenté dans un tube métallique, il dispose d’une brosse classique.

img_6675

Fluide, il s’applique bien et l’odeur est relativement subtile. Cependant, le résultat est très léger et nécessite deux couches pour avoir une couvrance minimale et un résultat somme toute très (trop) naturel.

Lors de mon second achat de mascara, j’ai été séduite par le packaging du mascara naturel Boho Green Make-up.

img_6670

En effet, quoi de mieux qu’un emballage cartonné pour un cosmétique green ? Son petit prix (9,45 euros) était également très attractif. Cependant, j’ai découvert à la réception qu’il se présente en petit format et du coup, la brosse est également un petit format.

img_6680

Qui dit petite brosse, dit difficulté d’application et forcément, quelques paquets inévitables. J’ai quand même trouvé le résultat plus intéressant qu’avec le mascara précédent, mais il avait tendance à s’effriter en fin de soirée. Formulé à 99% d’ingrédients d’origine naturelle et sans solvant, les mascaras de la marque Boho Green n’ont pas encore reçu de certification bio.

Récemment, j’ai fait l’acquisition du mascara bio volumateur Couleur Caramel.

img_6673

Composé à 98% d’ingrédients d’origine naturelle, il est certifié Ecocert et Cosmebio. Ici aussi, le mascara se présente dans un emballage cartonné à la fois stylé et écologique que j’aime beaucoup. A l’inverse du précédent, le format du tube permet d’avoir une brosse longue.

img_6681

La texture crémeuse est très agréable à utiliser et s’applique facilement en un seul passage. J’ai enfin le résultat que je souhaite en une seule couche. Il tient très bien toute la journée sans s’effriter. Le seul bémol : son prix.  Il faut compter 17,89 euros, mais la qualité est au rendez-vous 🙂

Enregistrer

Comment je recycle les vêtements abîmés de mes enfants

Si les vêtements des premiers mois de bébé sont peu portés (ça pousse vite ces petites choses là) et peuvent aisément être conservés pour les suivants, donnés ou vendus, ça se complique en grandissant.

Je ne sais pas vous, mais j’ai énormément de mal à trouver des vêtements d’occasion en bon état pour garçon en taille 10 ans… D’ailleurs, ce n’est pas compliqué, les pantalons de mon fils finissent avec un trou à l’un des genoux avant de devenir trop petits. Et je retrouve le même problème avec les collants et leggings de sa petite sœur. Il arrive également que je ne parvienne pas à ravoir une tâche de chocolat ou de sauce tomate sur un t-shirt. Que faire alors de ces vêtements devenus invendables et in-donnables ?

Comme je déteste jeter, j’essaie de trouver une nouvelle utilité à ces vêtements et j’essaie de réutiliser le tissu pour d’autres choses. Parce qu’en plus d’éviter le déchet, on évite aussi l’achat de nouveaux objets. Et j’ai des tonnes d’idées ! (Bien plus d’idées que de temps d’ailleurs ) et du coup, des tonnes de vêtements abîmés prêts à être recycler, voire upcycler 🙂

Alors voici dans l’ordre, comment je recycle les vêtements de mes enfants :

1-Des bermudas à partir de pantalons troués

Le grand classique ! Facile et utile (du moins en été, pas en ce moment ^^ ). Mais je n’arrive pas à me résoudre à jeter les chutes…

img_6624

 

2- Des chiffons à partir de t-shirts tâchés

L’autre grand classique, peu original mais utile.

3- Des snoods pour mes enfants à partir de vieilles écharpes en polaire

Ces snoods ont été réalisés il y a déjà deux ans lors de mes premiers pas en couture à partir de vieilles écharpes en polaire et de robes. Si mon fils a perdu le sien (grr), ma fille le porte encore cet hiver et je me réjouis de voir que les coutures ont plutôt bien tenu 🙂

coudre un snood tuto facile

4- Et le bonnet assorti…

Coudre un bonnet en polaire facile

5- Un petit coussin à partir d’une vieille robe

Ces coussins ont été réalisés à la suite des snoods comme cadeaux de Noël DIY pour mes enfants. Vous remarquerez qu’il s’agit des mêmes tissus ^^

tuto : Coudre un coussin ou doudou hibou

5- Des petits oiseaux décoratifs

Une envie de déco romantique dans la chambre de ma fille…

img_6617

6- Des vêtements de poupées à partir de pantalons troués

Je m’y suis mise il y a peu car ma petite dernière a reçu une jolie poupée pour Noël, mais elle est arrivée toute nue. Or, quel intérêt d’avoir une poupée si on ne peut pas l’habiller à volonté ? J’ai commencé par du bricolage pas très convaincant mais qui fait le boulot (si votre fille n’est pas trop regardante) :

Un pyjama de poupée à partir d’un legging troué

img_6622

Puis, je me suis dit que je ne pouvais pas éviter la couture si je voulais un résultat un peu plus esthétique. Alors j’ai sorti les aiguilles !

Et j’ai commencé par réaliser un legging de poupée à partir d’une jambe de legging (troué) de ma fille. Le bas de la jambe étant resserré, ça tient bien à la taille de la poupée.

Ensuite, j’ai cousu un jean de poupée à partir d’une jambe du jean de mon fils.

Là en revanche, j’avais besoin d’un élastique pour que ça tienne à la taille, aussi, j’ai entièrement dépiauté le pauvre legging afin d’en retirer l’élastique de la taille. Après l’avoir coupé en deux, je l’ai encore coupé dans sa longueur, de façon à obtenir des élastiques plus fins, adaptés à la taille de la poupée.

imag1971

Le jean est un tissu qui s’effiloche beaucoup, alors à voir si les coutures tiennent dans le temps car je n’ai aucune connaissance en la matière. Je projette de faire une jupe en jean dans l’autre jambe…

Et regardez comme la demoiselle est ravie de ses nouveaux habits ^_^

img_6628

Dans ma lancée, je me suis appliquée à créer une tunique et une robe de poupée à partir d’une tunique tâchée de ma fille dont j’aimais beaucoup le tissu et que je ne voulais pas transformer en vulgaires chiffons. Je prends beaucoup de plaisir à le réutiliser. Le pantalon à droite a été cousu dans les restes de tissu utilisé pour le coussin hibou (une robe).

img_6626

Et maintenant je vais partager avec vous mes projets de couture à partir d’idées que j’ai trouvées sur Pinterest et de ma collection de vêtements à upcycler 🙂

7- Des bouillottes sèches

Parce qu’en plus d’être utile, ça peut être joli (et facile ^^ ) !

8- Un masque de nuit

Petit cadeau pensé pour l’anniversaire d’une amie 🙂

9-Un sac à tarte

J’ai trouvé cette idée récemment et je la trouve juste géniale ! Surtout si comme moi vous êtes adeptes des pique-niques fait-maison ! Par contre ça me semble un peu fastidieux à coudre entièrement à la main :/

10- Une pochette pour tablette

Le truc vraiment utile dont j’ai besoin en ce moment parce que je trimballe la tablette au boulot, mais que je n’ai pas envie d’acheter parce que c’est cher, fabriqué en Chine dans des matériaux pas du tout écologiques. A voir si j’arrive à créer quelque chose qui tienne la route sans machine à coudre.

Idées + : Quand ma fille était bébé, j’avais découpé des lingettes lavables dans une serviette de toilette. Vous pouvez également créer des cotons démaquillants lavables ou encore des mouchoirs en tissu.

Comme vous pouvez le constater, il y a des centaines d’idées zéro déchet pour recycler le tissu ! Quelles sont les vôtres ?

Réparer naturellement et efficacement des semelles de chaussures qui se décollent

C’était les soldes, mon budget était serré et je me suis laissée tenter par une paire de bottes sympa à -50%. C’était du synthétique, pas de très bonne qualité, mais je n’avais pas les moyens et je m’étais dit qu’à 25 euros, elles feraient le temps qu’elles feraient ! Pas de bol, au bout de quelques semaines d’utilisation quasi quotidienne, la semelle a commencé à se décoller.

img_5776

Sympa, hein ? Le soucis de la colle, c’est qu’en plus d’être chimique et potentiellement toxique, elle durcit en séchant et le mouvement du pied lors de la marche fait que la semelle se décolle à nouveau. Alors j’ai essayé une astuce toute simple, donnée par Mac Lesggy l’animateur de l’émission E=M6, pour recoller efficacement et de manière écolo, les semelles qui se décollent.

Il suffit de se procurer un sachet de bonbons gélifiés type « nounours ». On fait fondre les bonbons au bain-marie avec un peu d’eau (deux cuillères à soupe suffisent) en remuant jusqu’à obtenir une gelée épaisse.

 

J’avais mis un peu trop d’eau, du coup ma préparation était trop liquide alors j’ai laissé refroidir un peu.

 

Ensuite, on enduit la semelle décollée de cette gelée à l’aide d’une spatule, on repositionne la chaussure et on laisse sécher en maintenant la pression (avec un dictionnaire ou le cartable de votre fils par exemple ^^). J’ai laissé sécher trois jours pour être bien sûre, mais avec le recul, je pense que la pression exercée par le pied fait le boulot et que 24h peuvent suffire.

Et bien, je vais vous dire, ça fonctionne nickel ! Je porte mes bottes tous les jours depuis et malgré le mauvais temps, ça ne bouge pas. La semelle tient parfaitement en place, ça ne baille pas.

On a donc une colle naturelle (à base de gélatine), efficace et tout ça pour moins d’un euro 🙂

 

Des remèdes naturels contre les maladies hivernales

Avec le froid, l’humidité, les changements de températures, notre organisme est mis à rude épreuve. Pas étonnant donc que l’on tombe plus souvent malade à cette saison. Je vous livre aujourd’hui quelques recettes de grands-mères, testées et approuvées par moi-même pour se soigner efficacement au naturel.

1- Booster son système immunitaire

« Mieux vaut prévenir que guérir. » Si l’on peut passer à travers la grippe, c’est aussi bien. Pour cela, la première chose à faire est de renforcer son système immunitaire. Comment ? En consommant des fruits et des légumes riches en fer et vitamines C.

L’hiver c’est la saison des clémentines, des oranges, mais aussi du chou (choux-fleur, brocolis,etc) une famille de crucifères bien connue pour ses propriétés anti-oxydantes et sa richesse en vitamine C. On les fait cuire à la vapeur de préférence et on les cuisine en gratin avec de la béchamel et du gruyère, c’est délicieux. (Ma petite astuce :  je conserve l’eau de cuisson au congélateur dans un bocal, pour consommer plus tard en bouillon.)

Pour emmagasiner du fer on cuisine de grands plats de lentilles et on teste la super recette végane de lentilles corail coco-curry de mon amie Emilie !

lentilles-corail

2- Contre le rhume : Les huiles essentielles

Nez bouché, nez qui coule, parfois les deux en même temps, le rhume est un mauvais moment à passer. Pour en limiter les désagréments, quelques gouttes d’huiles essentielles de sapin de Sibérie (antiseptique) dans un bol d’eau bouillante et on respire à fond pendant une dizaine de minutes. Les inhalations décongestionnent instantanément et purifient les voies respiratoires.

img_6366

3- Contre la bronchite : l’oignon

L’oignon est un antibactérien naturel. Les effluves qui vous font pleurer à l’épluchage peuvent soigner naturellement une bronchite sans antibiotiques et en moins de deux jours. Une astuce méconnue et pourtant très efficace. Comment ?

Il suffit de couper un oignon en deux et de le placer sur la table de chevet au moment du coucher. Les effluves d’oignon vont purifier l’air et pénétrer dans vos poumons pour y combattre l’infection. Vous pouvez également couper l’oignon en lamelles et le placer directement sous le drap-housse, une astuce que j’ai beaucoup utilisé lors des épisodes de bronchiolites de ma petite dernière.

remède naturel contre la bronchite

4- Contre l’otite : L’oignon

Pour soigner une otite, on va utiliser le même stratagème. On va couper l’oignon en lamelles que l’on va placer dans un mouchoir en tissu. On va ensuite placer le mouchoir sur l’oreille et le faire tenir à l’aide d’un bonnet. On laisse agir durant toute la nuit et on réitère le lendemain. Certains préfèrent chauffer l’oignon quelques minutes à la poêle, la chaleur qui se dégage du mouchoir soulageant la douleur.

remède naturel contre l'otiteremède naturel contre l'otite

 

5- Contre le mal de gorge : le citron et le miel

Un classique qui a fait ses preuves. Je vous donnais l’an dernier une recette naturelle contre le mal de gorge composée d’ingrédients simples et naturels aux propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires et anti-oxydantes.

Si vous voulez aller au plus rapide, vous pouvez simplement vous concocter un thé dans lequel vous ajouterez une cuillerée de miel, quelques gouttes de citron et une pincée de gingembre en poudre.

Remède naturel contre le mal de gorge

 

6- Contre la gastro : Riz, carottes, pommes et bananes

Cette astuce est bien connue, cependant il n’est pas inutile de la rappeler. Si le riz constipe en temps normal, il permet de rétablir l’équilibre intestinal en cas de diarrhée.

En plus d’être riche en minéraux (souvent déficitaires lors d’une gastro), la carotte est un antiseptique naturel pour les voies intestinales irritées.

La pomme contient du tanin, un anti-inflammatoire naturel qui permet de réduire l’inflammation des intestins, ainsi que de la pectine qui absorbe les toxines. A consommer cuite pour lutter contre la gastro.

La banane abaisse le niveau de suc gastrique et protège la paroi de l’estomac, aidant ainsi à limiter les nausées, un symptôme fréquent de la gastro.

Préparés en soupe ou en purée, ces aliments remplaceront le lait chez les bébés souffrant de la gastro.

img_6481

Enregistrer

Des cadeaux DIY et upcyclés à offrir à Noël

Si vous êtes encore à la recherche d’idées cadeaux DIY de dernière minute pour votre mère, votre belle-sœur ou votre meilleure amie, cet article est fait pour vous !

L’an dernier, je publiais un article proposant 5 idées de cadeaux DIY pour les maîtresses simples et rapides à réaliser à la dernière minute. Hormis les petits carnets, ces idées provenaient de tutos que j’avais repérés sur les blogs.

A quelques jours de Noël, j’ai décidé de partager avec vous trois nouvelles réalisations vraiment faciles et nécessitant trois fois rien pour un effet garanti ! Ces DIY ont été fabriqués avec mes enfants pour leurs maîtresses au cours de l’année précédente et ils ont fait leur petit effet.

1- Le photophore esprit romantique DIY

Une page d’un vieux livre simplement collée sur un bocal quelconque, ce photophore est un jeu d’enfant à réaliser. Un morceau de ficelle ou de ruban pour agrémenter le tout, une bougie chauffe-plat placée à l’intérieur, et l’effet romantique en fait un objet déco à part entière.

Idées cadeaux DIY pour les maîtressesIdées cadeaux DIY pour les maîtresses

Variante réalisée pour ce Noël 2016 :

img_6448

2- Le panier détente DIY

Un petit panier garni de bougies et de savons en forme de cœurs et d’étoiles pour un Noël cocooning.

Il suffit de faire fondre des bougies chauffe-plat au bain-marie, de verser la cire dans des emportes-pièces et de laisser refroidir. (On pense à retirer la mèche avant de mettre à chauffer et à la placer au centre de l’emporte-pièce avant de verser la cire).

Les petits savons sont réalisés à partir d’un pavé de savon de Marseille. On rape, on fait fondre au bain-marie avec un peu d’eau, on verse dans des emportes pièces (ou mieux, dans des moules en silicone) et on laisse refroidir.

Le petit panier en bois n’est autre qu’un contenant de tomates cerises que j’ai agrémenté d’un peu de papier de soie vert et de raphia récupérés.

Idées cadeaux DIY pour les maîtresses

Idées cadeaux DIY pour les maîtresses

3- Le terrarium DIY

Dernière réalisation depuis que j’ai été prise de la folie des succulentes, ce terrarium DIY a nécessité l’achat de quelques mini-plantes grasses, le reste étant une collecte d’éléments naturels et d’un vase récupéré. Ensuite, on laisse court à sa créativité pour créer un joli jardin d’intérieur.

Fabriquer un terrarium diy pour plantes grasses type succulentes

J’espère que ces quelques idées vous permettront de gâter vos proches en toute simplicité 🙂

Enregistrer

Le sac à cadeaux pour un Noël authentique et zéro déchet

L’an dernier, je publiais un article sur les astuces zéro déchet pour emballer les cadeaux de Noël. Cette année, je remets le couvert avec une jolie découverte que j’ai faite récemment en matière de zéro déchet. Fini le casse-tête de l’emballage cadeaux, j’ai LA solution : Le sac à cadeaux !

Le sac à cadeaux, kézako ?

Un simple sac en toile de jute, une matière totalement naturelle, joliment sérigraphiée sur le thème de Noël, qui accueillera les cadeaux petits ou grands. Inutile donc de les emballer de papiers cadeaux scintillants et particulièrement nocifs pour l’environnement, le sac à lui seul fait office d’emballage cadeau. L’avantage, vous l’aurez bien compris, c’est qu’il est réutilisable d’une année sur l’autre. C’est tout simple, mais il fallait y penser !

Et où trouve-t-on cette petite merveille du zéro déchet ?

C’est la société A-Qui-S, bien connue pour ces étiquettes personnalisables, qui est le créateur de ce merveilleux sac à cadeaux. J’ai eu la chance de les rencontrer sur le spot des efluents où j’ai été conviée il y a une dizaine de jours, un moment fort convivial durant lequel ils m’ont présenté ce produit.

Conquise par l’intérêt zéro déchet du sac à cadeaux, j’ai immédiatement commandé le mien (enfin, celui de ma fille) sur le site A-Qui-S. J’ai choisi mon modèle préféré parmi les 5 modèles différents proposés, j’ai rentré le prénom de ma fille pour la personnalisation, et quelques jours plus tard, j’ai reçu mon colis.

L’envoi est rapide (comptez 4 jours ouvrés) et particulièrement soigné. Le sac est livré avec un joli ruban rouge à nouer autour du sac, et un modèle de lettre au Père Noël très bien conçu pour les plus jeunes.

img_6391

 

La qualité du sac est irréprochable, les finitions parfaites et le rendu est vraiment superbe. Un effet hotte du Père Noël qui produira certainement son petit effet. J’ai été particulièrement surprise par sa contenance et il est vraiment grand (77 x 50 cm) ! N’ayez aucune crainte ! Avec ses 45 litres, le sac à cadeaux est prêt à accueillir tous les paquets commandés par vos chères têtes blondes.

 

Personnellement, je trouve que ce sac apporte une petite touche authentique et il se marie parfaitement avec notre déco naturelle.

 

 

Les + :

  • encre sans solvant
  • fabrication artisanale française (plus précisément pyrénéenne)
  • Tenue garantie 10 ans
  • la personnalisation

Il faut compter 24 euros pour un sac. Alors vous allez me dire que s’il faut en acheter un par enfant ça revient cher, et je vous répondrais qu’étant donné la durée de vie et la possibilité de personnalisation, je trouve le prix plutôt correct. Et puis, comme je suis une fille sympa, je vous offre un code promo pour obtenir 10% de réduction sur votre première commande de sac à cadeaux : EFLUENT10 et les frais de port sont offerts 😉

Alors, conquises par cette alternative au papier cadeau ? Surtout, n’hésitez pas à me faire part de votre avis si vous le commandez !