Cette année, Noël sera green !

J’adore Noël :  les rues illuminées, les vitrines décorées, l’ambiance si particulière qui règne dans les rues, cette sorte d’excitation qui nous transporte… Chaque année à cette époque, je retombe en enfance ^^

Cette année, j’ai décidé de ne pas jouer ma rabat-joie. Je ne vous parlerai donc pas de surconsommation ni de gâchis, parce que je l’ai déjà fait les années précédentes (pour celles et ceux que ça intéresse, c’est par là) et parce qu’aujourd’hui j’ai juste envie de vous donner mes idées pour organiser un Noël green.

Je vais donc vous présenter des petits diy déco, des idées de cadeaux greens, mes adresses pour trouver des cadeaux éco-responsables, des moyens d’emballer ses cadeaux en mode ZD, bref, tout pour passer passer des fêtes de Noël en accord avec vos valeurs : éthique, respect de l’environnement, minimalisme, zéro déchet…

1- Un sapin de Noël

Commençons par le commencement et parlons du sapin ! Selon vous, dans une démarche éco-responsable, vaut-il mieux choisir un sapin naturel ou un sapin artificiel ? Tic, tac, tic, tac,…  Réponse ici 😀

Nous on a choisi une solution alternative et totalement zéro déchet, le sapin diy en branches pour lequel je vous présente un tuto ici.

2- Des décos de Noël zéro déchet

Qui dit Noël , dit décorations ! Parce que ce sont les décos qui confèrent cette ambiance si particulière que l’on aime tant, on ne peut pas faire l’impasse. Mais comment concilier déco et respect de l’environnement ?

Retrouvez vite mes 3 conseils pour une déco de Noël écolo !

Je ne me lasse pas de fabriquer de nouvelles décos de Noël ! C’est un petit plaisir que je m’octroie chaque année et sans le moindre remords car celles-ci sont réalisées à partir d’éléments naturels ou de récup’ et sont donc zéro déchet ! Vous pouvez retrouver tous mes tutos déco de Noël.

3- Des cadeaux de Noël éco-responsables

Un cadeau éco-responsable, c’est quoi exactement ? Quels sont les critères ? Pour le savoir, c’est par là ->

Je vous présente également des bonnes adresses pour trouver des cadeaux de Noël éco-responsables.

Ainsi qu’une sélection de cadeaux de dernière minute pour petits et grands 🙂

Enfin, quelques idées de cadeaux diy.

4- Emballage zéro déchet

Pour finir, on va parler de l’emballage des cadeaux de Noël qui reste un élément important dans la démarche zéro déchet.

L’an dernier, j’ai découvert le sac à cadeaux que je trouve absolument génial et ravissant.

Je crois qu’on a fait le tour ! La prochaine fois je vous parlerai de mes projets de cadeaux diy pour les enfants… Et vous, quels sont vos astuces pour un Noël Green ?

 

 

 

 

 

Publicités

Make a Green Friday

Coup de feu qui lance le départ de la course folle pour les achats de Noël, ce Black Friday me fait froid dans le dos.

A la manière d’un mauvais film d’horreur, je m’attends à assister à la déferlante d’une horde de zombies dans les magasins.

Photo réalisée sans trucage

Il faut dire que la lobotisation a lieu de manière intensive. Ma boite mail est saturée de mails publicitaires m’incitant fortement à céder à mes pulsions primaires en achetant des objets dont je n’ai pas réellement besoin, quant aux réseaux sociaux, c’est une horreur ! Une pression psychologique monstrueuse est mise sur les gens qui se sentent finalement contraints d’aller profiter des belles aubaines.

La surconsommation ne faiblit pas. Malgré la crise, malgré la cop21 avortée, malgré la connaissance des effets désastreux de notre façon de vivre…

Mais ne faiblissons pas et surtout ne succombons pas à la fièvre noire consumériste. Pensons Green ! Pensons minimalisme ! Et pensons aux chouettes cadeaux de Noël diy que nous allons fabriquer 😊

C’était Kory, en direct du Black Friday 😉

Captain Fantastic : un film et un ode à la vie pour petits et grands

Il y avait un long moment que je n’avais pas publié. Je me rends compte que mon dernier article représente bien l’état d’esprit dans lequel je me suis retrouvée durant un moment. A force d’entendre que ce que tu fais c’est bien beau, mais que ça ne change rien, j’ai fini par le croire et si je n’ai rien changé de mes habitudes (ceux qui me suivent sur instagram on pu le voir), délaisser le blog en était l’une des manifestations. Après un petit coup de mou, je remonte en selle pour vous parler d’un film, mais nettement plus positif que le dernier.

Malgré son titre, Captain Fantastic, n’appartient au style fantastique. Cependant, c’est un magnifique film que je vous recommande de regarder en famille pour toutes les valeurs qu’il véhicule. Nous l’avons découvert durant les dernières vacances et nous avons eu un vrai coup de cœur.

Captain Fantastic, c’est un père de famille engagé qui a choisi pour sa famille un mode de vie écolo/ minimaliste/zéro déchet poussé à l’extrême. Imaginez une famille avec 6 enfants, vivant au milieu de la forêt en quasi totale autonomie : une cabane avec le minimum de confort, la nourriture exclusivement issue de leurs plantations ainsi que de la chasse et de la pêche, l’instruction à domicile. Bon, attention, ils n’ont ni électricité; ni eau courant, et bien sûr aucune technologie. La famille Robinson, quoi !

WEB-CAPTAIN-FANTASTIC_RGB

Cette petite famille semble mener une vie parfaitement heureuse jusqu’au jour où la bulle éclate : la maman décède. Le papa va devoir conduire toute sa tribu à travers les États-Unis pour assister aux funérailles organisées par ses beaux-parents. En traversant le pays et en côtoyant d’autres personnes, forcément c’est le choc des cultures et chacun des membres de la famille va s’apercevoir des limites de leur mode de vie.

Oui, parce que Captain Fantastic, c’est un road movie, et qui dit road movie, dit quête personnelle, évolution, changement…

art49_captain_fantastic

Je vous laisse découvrir la bande annonce :

http://www.allocine.fr/_video/iblogvision.aspx?cmedia=19562357
Captain Fantastic Captain Fantastic Bande-annonce VO

L’une de mes scènes préférées et qui m’a beaucoup parlé parce qu’on l’a tous vécue, est une discussion autour de l’éducation des enfants entre le père, sa sœur et son beau-frère, chacun défendant son point de vue, persuadé d’avoir plus raison que l’autre. Sur ce coup là, j’ai trouvé la sœur plutôt tolérante, on sent qu’elle est mal à l’aise, mais fait en sorte que tout se passe bien, et c’est son frère qui va la pousser dans ses retranchements en cherchant à prouver que son éducation est la meilleure. En même temps, c’est un gars engagé donc forcément, il veut faire passer le message.

MV5BNTMzNTUwMTQ3NF5BMl5BanBnXkFtZTgwNTk4NzI3ODE@._V1_

Je ne veux pas vous spoiler le film donc je ne vous citerai que mes passages préférés comme ça si vous l’avez vu (ou si vous le voyez) on pourra en discuter ^^

– les obsèques mémorables de la mère

– « […] Ne meurs pas. » Un passage très tendre et des mots que tout parent devrait dire à son enfant 🙂

– et surtout cette scène magnifique sur la reprise étonnante mais non moins superbe de « Sweet Child O Mine » que nous écoutons régulièrement depuis, idéale après une journée difficile.

Vous l’aurez compris, c’est un film que j’ai vraiment adoré, qui m’a beaucoup parlé et que je vous recommande vivement. Je me dois quand même de vous prévenir si vous décidez de le regarder avec vos enfants, le papa n’a aucun tabou avec les siens et il ne voit aucun inconvénient à expliquer ce qu’est un viol à son fils de 4 ans. Puis bon, il est beaucoup question de la mort évidemment, mais c’est avant tout un ode à la vie 🙂

Sommes-nous en route vers l’idiocratie ?

La semaine dernière, j’ai assisté à quelque chose qui m’a beaucoup fait réfléchir quant au chemin que notre civilisation est en train de prendre et à l’importance (urgence ?!) d’éduquer nos enfants pour contrer ce phénomène.

Vous connaissez les hand spinner ? Ce sont des sortes de toupies, la nouvelle mode dans les cours de récré. Moi je n’en avais jamais entendu parler jusqu’à la semaine dernière lorsque l’une de mes copines a posté ces messages sur Facebook.

handspinnerhandspinner2

Alors certes, comme ma copine me l’a fait remarquer, nous avons aussi connu des modes dans la cour de récré. Certes, c’est un objet conçu initialement pour canaliser les enfants autistes qui peut peut-être s’avérer intéressant pour tous les enfants.

Mais sérieusement, c’est quoi ce délire de courir partout pour trouver LE gadget que notre enfant doit absolument avoir pour être reconnu socialement ? Sommes nous devenus des moutons à ce point pour nous laisser dicter nos désirs et nos priorités ? Il n’y a que moi qui trouve ça terriblement flippant ?

Autre « évènement marquant », le nouveau scandale Hanouna. Là encore, n’ayant pas la télé, j’ai découvert cette histoire via les réseaux sociaux. Je ne débattrai ni de l’émission que je n’ai jamais regardée, ni des propos qui ont été tenus. Selon moi, le vrai problème c’est que la télé et les personnalités du showbizz sont davantage influentes qu’il y a 20 ou 30 ans. Parce qu’il existe aujourd’hui une interactivité qui n’existait pas alors. La limite entre le show et la réalité est de plus en plus mince et les blagues douteuses portées par des personnalités cautionnent les préjugés et les comportements réels.

Ces deux évènements m’ont amenée à faire un parallèle avec un film peu connu du grand public que j’ai eu l’occasion de découvrir il y a quelques années : Idiocracy. Il s’agit d’une dystopie réalisée par Mike Judge, qui utilise la satire pour dénoncer la décadence de notre société occidentale.

Le film illustre la chute du QI de l’humanité au fil du temps à travers un scénario simple mais efficace : Deux cobayes sont enrôlés pour participer à une expérience secrète de cryogénisation. Mais un scandale contraint les services secrets à interrompre l’expérience et les caissons sont oubliés.

Les cobayes se réveillent par hasard cinq siècles plus tard dans une ville entourée de montagnes de détritus et de champs stériles arrosés de soda, où les gens au vocabulaire limité et habillés de logos s’abrutissent devant des émissions à caractère violent et sexuel tout en se gavant de malbouffe et où le président est une ancienne star du catch et du porno. (Je vous laisse trouver les similitudes avec ce que nous connaissons…)

MV5BZTZjOWE4Y2UtMzI0Ni00M2JhLThiN2UtOTgzY2YyMzMxM2Y0XkEyXkFqcGdeQXVyMjA0MDQ0Mjc@._V1_960

Ils vont rapidement se rendre compte que leurs congénères sont imperméables à toute logique, ce qui va les conduire dans une situation inextricable.

Voici la bande annonce qui vous donnera une petite idée de ce qui vous attend :

Personnellement, je ne suis pas fan de l’humour gras ni des gags potaches à répétition qui contribuent à l’ambiance générale du film, mais j’ai conscience que c’est un parti pris délibéré qui accompagne le sujet. En revanche, je pense que c’est un film à voir pour les nombreuses allusions aux dérives dont nous sommes actuellement témoins et qui m’ont laissé un arrière goût plutôt amer. Certes, on n’en est pas encore là, mais on en prend massivement le chemin…

Finalement, c’est mon fils qui m’a remonté le moral. Après avoir pris connaissance de cette histoire délirante de hand spinner, je lui ai demandé s’il connaissait cet objet. Il m’a répondu :  » Ah ouais, tout le monde en a au collège ! C‘est nul, en fait ça sert à rien ! « . Ouf, tout n’est peut-être pas perdu en fin de compte 🙂

Deux idées de cadeaux diy pour la fête des mères

Il y a quelques mois, je me suis creusée les méninges pour trouver des idées de cadeaux home made pour l’anniversaire d’une amie. Mon amie est une kawaii addict, elle adore tout ce qui est mignon et coloré, les petits animaux rigolos, mais elle est aussi très féminine et aime les produits de beauté. Il me fallait donc relever le défi de réaliser un cadeau à la fois kawaii et green.

Dans ces cas là, Pinterest est mon meilleur ami. J’ai cherché des idées de cadeaux diy que j’ai adapté version kawaii. Finalement, ce n’est pas un, mais deux cadeaux que j’ai réussi à fabriquer.

Le premier est un masque de nuit en forme de chat. En effet, facile à réaliser par les débutantes, le masque de nuit est plutôt populaire dans la rubrique couture sur Pinterest. Au départ, j’avais vu une version rigolote avec simplement deux yeux fermés.

tutorial_slider_top_schlafmaske-naehen-untenneu1

Puis, j’ai découvert des modèles originaux comme le masque de nuit avec des oreilles de chat.

cd6cbcd1ccbd81ea315258fc099cefce

Du coup, j’ai fait un mix des deux et j’ai cousu un masque de nuit chat, doux comme un doudou pour bien dormir.

Ensuite, comme je voulais tester la recette du baume à lèvres maison, j’ai simplement doublé les doses et je l’ai conditionné dans un ancien contenant de fard à paupière relooké avec un peu de masking tape rose à pois pour le côté kawaii, et voilà 🙂

img_6703

img_6707

3 moyens de changer la société au quotidien

Vous rêvez d’une société axée sur le développement durable, la préservation du vivant, bref d’une société plus humaine. Vous avez fait votre devoir de citoyen, vous avez voté et vous avez été déçus. Mais tout n’est pas perdu ! Voici comment changer la société au quotidien, à votre échelle. 

17807487_1685890844760648_5147715881757051002_o

Vous connaissez probablement la fable du colibri chère à Pierre Rahbi. Si ce n’est pas le cas, je vous laisse la découvrir.

Mais vous vous demandez peut-être comment faire sa part chaque jour ? Je vous livre les trois fondamentaux.

Consommer, c’est voter au quotidien

Tout d’abord, prenez conscience que vous avez un véritable pouvoir dont vous n’avez peut-être pas conscience. Celui de choisir à qui vous allez donner votre argent. Et ça, c’est loin d’être anodin.

Admettons que vous souhaitiez acheter un livre. de nombreuses personnes vont se rendre sur Amazon qui possède un gigantesque catalogue et offre la livraison. C’est facile, rapide et pas cher. Mais c’est aussi cette société qui tue nos libraires. Alors que si vous vous rendez dans la librairie de votre ville ou quartier et demandez à votre libraire de vous le commander, vous contribuez à la vois au niveau de vie de votre libraire et à faire vivre votre ville.

La ville où j’ai grandi possédait deux librairies lorsque j’étais enfant. Aujourd’hui, il n’y en a plus une seule. La rue principale autrefois commerçante ne compte plus que des banques et des agences immobilières. Triste.

Ce sont vos achats qui déterminent le visage du lieu où vous vivez, alors pensez-y et achetez local 😉

1379360719-w8D

Boycotter c’est déjà agir

De la même manière, boycotter c’est soutenir une cause qui vous tient à cœur, même à l’autre bout du globe. Ne pas acheter, c’est ne pas financer.

Et il y en a des sociétés à boycotter : les multinationales qui ne respectent pas l’environnement ou les conditions de travail de leurs employés, les cirques qui exploitent des animaux, les cosmétiques testés sur les animaux…

Il y a des solutions alternatives pour à peu près tout ce qui nous concerne au quotidien. De la banque éthique, au fournisseur d’énergie propre, en passant par l’agriculture bio, le marché de l’occasion…

N’oubliez pas que le commerce repose sur le principe de l’offre et de la demande. Plus il y aura de demande pour un produit éthique, écolo, végan etc… plus les sociétés vont chercher à modifier leur offre. A nous de leur forcer la main 😉

14444937_1480238125325922_6358135829142596369_o

Partagez vos idées avec bienveillance

Sur les réseaux sociaux que je fréquente, nombreuses sont les personnes qui vivent mal le regard de leur entourage vis à vis de leur mode de vie (véganisme, minimalisme, zéro déchet…). Certaines en viennent même à en avoir honte ! Un comble !

Certes, les préjugés sur les écolos ont la vie dure, mais n’ayez pas honte, vous êtes dans le vrai et surtout vous n’êtes pas seuls ! Ne craignez pas de partager vos idées avec votre famille, vos amis ou vos collègues. L’idée n’est pas de les convaincre, mais de leur donner à réfléchir. Parce que la prochaine fois qu’ils entendront parler de zéro déchet dans un reportage télé, ils comprendront qu’il ne s’agit pas d’une lubie, mais d’une véritable prise de conscience. Leur attention sera plus soutenue, leur regard va changer. Mais tout ça est progressif, soyez patients 😉

14224817_1442423055774096_5425795401041186160_n

Alors oui, quand on essaie de réduire ses déchets et que l’on voit que d’autres prennent la nature pour une décharge, ça peut décourager. Mais je suis persuadée qu’il suffit d’une poignée de personne pour changer les choses. Alors soyons le changement que nous voulons !

Maintenant racontez moi, quelles sont vos actions quotidiennes pour changer le monde à votre échelle ?

L’accrobranche : une sortie nature, sportive et pédagogique

L’accrobranche vous permet de découvrir la nature sous un autre angle, perché en hauteur dans les arbres en pleine communion avec les éléments naturels. Si on peut faire de l’accrobranche un peu partout en France, notre préférence va au Sherwood Parc situé en région parisienne. Conçu sur le thème de Robin des Bois, c’est l’activité idéal pour (re)découvrir la nature, faire du sport et réviser l’Histoire tout en s’amusant.

L’accrobranche, une activité nature

L’accrobranche est une activité idéale pour se ressourcer au cœur de la forêt, que vous allez découvrir sous un autre angle.

A Sherwood Parc, les infrastructures en bois sont conçus pour se fondre dans le paysage et ne pas altérer la beauté naturelle du lieu. Les plateformes perchées en haut des arbres vous offrent une expérience sensorielle nouvelle. Le souffle du vent est différent à 15 mètres du sol, tout comme la perception du chant des oiseaux. Le cadre est apaisant, on en ressort ressourcés.

20170415_171447

Au cœur de la forêt, on peut faire des rencontres inattendues… Si vous avez de la chance, vous pourrez croiser hérissons, écureuils, oiseaux au cours de votre exploration 🙂

L’accrobranche, une activité sportive

Ce que j’apprécie fortement dans le Sherwood Parc, c’est la diversité des activités proposées. Chaque membre de la famille y trouve son compte. En effet, le parc propose des activités pour tous les âges et pour tous les niveaux.

Les petits aventuriers en herbe dès 3 ans, peuvent accéder aux parcours des enfants perchés. Il s’agit de parcours près du sol, accessibles sans baudrier. Ponts de singes, obstacles à contourner, tunnels… de véritables parcours d’aventure qui feront travailler leur équilibre et leur agilité.

20170510_172805

Le village de Robin ravira les plus jeunes avides de sensations. Avec ses cabanes dans les arbres reliées entre elles par des ponts de singe équipés d’obstacles en tout genre, c’est l’aventure grandeur nature.

Et dès 5 ans, les enfants pourront se lancer dans les parcours dans les arbres, équipés de baudriers afin de pratiquer l’accrobranche.

Le Sherwood Parc compte 25 parcours d’accrobranche pour tous les niveaux, dont 15 accessibles aux enfants de moins de 10 ans et aux débutants. Les différents parcours sont balisés par un code couleur : blanc, vert, bleu, rouge et noir, en fonction de la difficulté, de la hauteur du parcours, mais aussi de la taille requise. Que vous soyez sportif ou non, grimpeur émérite ou débutant, vous pouvez ainsi pratiquer l’accrobranche en choisissant le niveau de difficulté qui vous convient. Les obstacles sont ludiques et variés et pour les plus téméraires, le parc propose une tyrolienne de 260 mètres.

Ainsi, pendant que mes plus grands apprécient les difficultés et les sensations fortes procurées par les parcours bleus, j’accompagne la petite dernière dans les parcours verts. Et en fin d’après-midi, on se retrouve pour faire un parcours tous ensemble ou une partie de « chat perché » revisitée dans le village de Robin. C’est vraiment l’endroit idéal pour partager une activité en famille.

Le parc propose également des activités annexes comme les balades à poney ou le tir à l’arc en option. Bien évidemment, toutes ces supers activités sont encadrées par une sympathique équipe de valeureux chevaliers qui n’ont pas le vertige ^^

Le Sherwoord Parc, un parc pédagogique et culturel

L’univers de Robin des Bois est exploité tant au niveau de la forme que du fond. En effet, tout d’abord le décor du parc a été pensé pour se fondre dans la forêt comme Robin et ses acolytes se cachaient du Shériff de Nottingham ^^

Ensuite, les parcours portent les noms de personnages de la légende et de l’Histoire (celle avec un grand H). Vous retrouverez donc Lady Marianne, Frère Tuck mais aussi Richard Cœur de Lion, Philippe Auguste ou les Templiers. Des panneaux vous rappellent le contexte historique dans lequel s’inscrit la légende de Robin des Bois…

Pour aller plus loin, le parc vous propose deux parcours énigmes : l’un vous propose un quizz pour tester vos connaissances en Histoire, le second vos connaissances sur l’arbre.

Vous l’aurez compris, on adore le Sherwood Parc ! Si je vous ai donné envie de vous essayer à l’accrobranche, je vous invite à participer au concours organisé sur la page Facebook du Sherwood Parc pour tenter de gagner vos entrées ! On ne sait jamais 😉

Et vous, quelles sont les activités que vous aimez pratiquer en famille ?