Archives mensuelles : juin 2016

J’ai testé le déo DIY à l’huile de coco

Après des mois d’hésitation, j’ai enfin sauté le pas et j’ai testé la recette de déo DIY d’Antigone XXI.

Je craignais fortement que ce déo diy à base d’huile de coco ne laisse des tâches sur les vêtements, parce que oui, c’est de l’huile quand même ! Mais de nombreuses blogueuses m’ont assuré que ce n’était pas le cas. Je me suis donc jetée à l’eau et j’ai commandé les ingrédients manquants à cette recette de déo diy.

Pour la première fois, j’ai divisé les doses par 4 afin de réaliser un échantillon de déo à tester que j’ai moulé dans un mini moule à muffin en silicone.

DEO DIY A L'HUILE DE COCO

Je l’ai conservé au réfrigérateur afin d’avoir une version solide de ce déo, plus facile à appliquer.

Contrairement à la recette d’Antigone, je n’ai pas ajouté d’huile essentielle de lavande car je n’en apprécie pas tellement l’odeur.

Après deux semaines d’utilisation, complètement conquise, et bien que mon échantillon ne soit pas encore terminé, je me suis lancer dans la préparation d’un déo au format stick que j’ai moulé dans l’ancien contenant de ma pierre d’alun.

DEO DIY A L'HUILE DE COCO

Alors concrètement, ce déo diy est-il efficace ? 

Il y a fort longtemps, j’utilisais du déo anti-transpirant. Je l’appliquais généreusement chaque matin après ma douche avant de partir au lycée. Le temps de sortir le chien, de remonter les escaliers quatre à quatre, d’attraper mon sac et de redescendre en courant, j’arrivais bien souvent en cours en sueur et déjà en tête, l’angoisse que mes camarades de classe ne sentent l’odeur de transpiration qui émanait de moi. J’ai testé de nombreuses marques de déo du commerce pour un résultat toujours équivalent. C’est à dire, pas assez efficace à mon goût.

Plus tard, j’ai découvert les dangers des déo anti-transpirants et je me suis rabattue sur les déos bio puis, rapidement sur la pierre d’alun, naturelle. Au niveau efficacité, j’étais aussi bien protégée qu’avec un déo anti-transpirant. Je me suis juste faite à l’idée que j’avais une transpiration sans doute excessive et que je n’y pouvais rien.

Et puis il y a quelques semaines, j’ai testé cette recette de déo diy à l’huile de coco et j’en suis bluffée. Alors certes, je transpire toujours autant. Mais je ne sens plus cette désagréable odeur de sueur deux heures après ma douche, même si j’ai couru pour attraper le bus. Mes vêtements ne puent plus la sueur le soir, mais une légère odeur de coco.

Ce déo diy laisse-t-il des tâches sur les vêtements ?

C’était vraiment la crainte qui me faisait hésiter à tester cette recette. Parce que certes, l’huile de coco est solide jusqu’à 25°, mais notre corps lui, avoisine normalement les 37°. Donc le déo à l’huile de coco, même conservé au réfrigérateur, se liquéfie à l’application au contact de la peau. Et personne n’a envie de se retrouver avec des tâches d’huile sous les aisselles, surtout qu’on sait toutes que les tâches de gras partent très mal au lavage.

Alors rassurez-vous, bien que ce déo diy comporte de l’huile de coco, il ne laisse pas de trace de gras sur les vêtements 😉

Si vous êtes tentée de l’essayer, voici ma recette légèrement modifiée.

Maintenant, dîtes-moi tout ! Vous utilisez quoi comme déo ? Vous avez d’autres recettes de déo diy ?

Publicités

Un pique-nique zéro déchet pour une sortie scolaire

C’est la fin de l’année scolaire, et comme la plupart des écoliers, mes enfants sont partis en sortie de fin d’année avec leur classe.  Et qui dit « sortie scolaire », dit « pique-nique » ! J’ai été amenée à accompagner la classe de mon grand lutin et j’ai pu constater l’importance des déchets engendrés par un pique-nique.

En effet, la plupart des enfants apporte un sandwich industriel, un paquet de chips, une compote à boire, une bouteille d’eau pour le déjeuner, plus un paquet de biscuits préemballés individuellement et parfois une brique de jus de fruit pour le goûter. Je passerai sur la valeur nutritionnelle d’un tel repas pour me concentrer sur les déchets.

Je suis donc particulièrement fière de vous annoncer que de mon côté, j’ai réussi à constituer un pique-nique 100% zéro déchet et bio pour chacun de mes enfants.

Les enseignants insistent généralement sur l’aspect pratique du repas apporté et sur la dangerosité des contenants en verre, notamment chez les élèves de maternelle, ce que je comprends aisément. Cependant, pratique ne signifie pas pour autant préemballé. Alors certes, on ne va pas leur préparer un vrai repas qu’ils devront manger avec des couverts, mais on peut tout à fait constituer un repas équilibrer, bon, et sans déchets.

Pour la plus petite, j’avais donc préparé mon fameux cake aux légumes que j’avais préalablement coupé en part pour le disposer dans un tupperware.

IMG_4055

 

Quelques tomates cerises bio pour accompagner, une pomme bio pour le dessert et bien sûr, une gourde d’eau fraîche.

Pour son goûter, j’avais prévu une fournée de cookies aux pépites de chocolat à partager avec les camarades.

Mon fils m’a demandé un sandwich que j’ai donc confectionné à partir de pain maison, lui aussi conditionné dans un tupperware.

IMAG0690

Quelques tranches de concombre bio, et comme ce n’est pas un grand amateur de fruits frais, une compote de pommes faite maison à partir de pommes bio, conditionnée dans une gourde réutilisable de la marque Squiz que j’avais reçue lors du spot des e-fluents. Ce chouette concept permet d’introduire une compote de fruits dans une gourde constituée de plastique alimentaire (garanti sans BPA, sans PVC ni phtalates) par une ouverture zippée et de nettoyer intégralement la gourde après usage. Le zip est suffisamment résistant pour éviter les fuites et le bouchon est conçu pour éviter les risque d’étouffement. De plus, elle est vraiment très jolie. J’ai été tellement convaincue par ce premier essai que j’ai décidé de m’en procurer une seconde !

pique-nique zéro déchet, sortie enfants

Pour le goûter, toujours mes fameux cookies dans un tupperware et bien sûr, une gourde d’eau.

Un cake aux légumes et pomme pour moi évidemment 🙂

pique-nique zéro déchet, sortie enfants

Une serviette pour s’essuyer la bouche et les mains, et le tour est joué !

Résultat : Rien à jeter du tout ! Un pique-nique 100% zéro déchet, bio et donc écolo 🙂

Alors bien sûr, on peut toujours disserter sur les emballages des produits de base, tels que le sac de farine, mais ce sont des produits que j’achète quoiqu’il arrive et non achetés spécialement pour le pique-nique. D’autre par, ce sont des déchets qui vont être triés et pour la plupart, aller dans le bac de recyclage. Il n’y a donc pas de déchets supplémentaires, et surtout, pas de déchets dans la nature. Car si on y prête pas attention, le sachet de chips vide a vite fait de s’envoler…

De la même manière, je n’ai abordé ici que le cas du pique-nique pour les enfants en sortie scolaire comprenant uniquement des aliments faciles à manger avec les mains et ne nécessitant pas de couverts. Pour un pique-nique familiale, on peut tout à fait envisager le vrai repas froid à consommer avec de la vaisselle, mais ça c’est une autre histoire ^^

Et vos enfants, ils ont quoi dans leur sac à dos lorsqu’ils partent en sortie scolaire ? Vous avez d’autres astuces pour préparer un pique-nique zéro déchet ?