Archives mensuelles : avril 2016

Changer pour un mode de vie green : Par où commencer ?

Le green c’est un mode de vie. Mais c’est surtout un état d’esprit. Certaines personnes ont reçu une éducation bienveillante envers l’environnement et ont donc déjà acquis quelques réflexes écolos. Pour d’autres, c’est le fruit d’une prise de conscience. Aujourd’hui, je vous donne quelques pistes pour passer au vert en douceur.

Le déclic

De nombreuses personnes prennent conscience de l’urgence de modifier leur mode de vie suite à un reportage ou à un article de presse. Ainsi, la récente étude de l’UFC Que Choisir sur les perturbateurs endocriniens, largement relayée par les médias nationaux, aura fait prendre conscience à un large public du danger que représentent les substances contenues dans les cosmétiques et certains décideront alors de passer à des cosmétiques naturels ou bio.

La vie est une question de priorité. Peu importe quel sera votre premier pas, il en engendrera un suivant. Et c’est ça qui est important. Une fois le processus engagé, vous allez peu à peu repenser votre consommation. Ne pensez pas que vous devez changer radicalement du jour au lendemain. Cela prend du temps. On s’informe, on essaie, on revient en arrière, on recommence.

Le premier pas

Si votre motivation est principalement liée à la protection de l’environnement mais que vous ne savez pas par où commencer, je vous conseille d’ores et déjà de télécharger Le Petit Livre Vert pour la Terre édité par la Fondation Nicolas Hulot. Au début, vous y trouverez un petit test pour évaluer votre impact écologique. C’est fort intéressant pour se situer et savoir quoi changer. (Pour info, j’ai totalisé 11 points donc y a encore du boulot !). Il est bourré de conseils sous la forme d’éco-gestes très simples à adopter au quotidien, classés par thèmes.

A ce sujet, j’ai été particulièrement surprise de découvrir les résultats d’un sondage réalisé en 2015 sur des éco-gestes pourtant très basiques. (Qui ne trie pas ses déchets, franchement ? )

gestes écolos éco-gestes

Passons maintenant aux choses sérieuses avec ces 10 petits changements simples à opérer pour limiter ses déchets.

gestes écolos écocitoyens

Pour aller plus loin, vous pouvez commander auprès de votre librairie de quartier le livre Zéro Déchet de Béa Johnson ou Famille Zéro Déchet de Jérémie Pichon et Bénédicte Moret (je viens de l’acheter, je vous en parlerai prochainement).

 

Pour ma part, j’ai encore des progrès à faire, notamment sur le zéro déchet, des astuces à découvrir, des changements à opérer.

Et vous, par quoi avez-vous commencé (ou souhaitez-vous commencer) ?

Publicités

Sur quels sites internet acheter ses produits bio ou naturels ?

N’ayant pas de supermarché bio près de chez moi, je ne parviens pas à trouver mes cosmétiques bio ou naturels autrement qu’en les commandant par internet sur des sites marchands. Je partage aujourd’hui avec vous, mes sites préférés pour réaliser mes achats bio en ligne.

Bébé au Naturel

Sur quels sites internet acheter ses produits bio ou naturels  ?

Comme son nom l’indique, à l’origine, cette e-boutique proposait des produits bio et naturels destinés aux bébés, dont notamment un grand choix de couches lavables, et de produits d’hygiène bio et naturels.

Au fil des années, le catalogue a beaucoup évolué et s’est largement enrichi pour proposer des produits bio et naturels à toute la famille. On y trouve désormais à peu près tout pour vivre de manière éco-responsable au quotidien : Cosmétiques, hygiène, santé, épicerie, produits ménagers, textile, etc.

Je trouve aisément tout ce dont j’ai besoin en matière de cosmétiques : dentifrice, shampoing, savons, produits de maquillage, etc. De nombreuses marques sont représentées afin d’offrir un véritable choix.

Les + :

  • Des fiches produits bien détaillées qui donnent plein d’infos sur la composition, l’engagement de la marque et l’utilisation.
  • Des avis certifiés des clientes
  • Une livraison rapide et gratuite en relais colis peu importe le montant du panier
  • Un emballage responsable pour limiter les déchets.

Les – :

  • Les prix sont légèrement plus élevés qu’ailleurs.

Pour bénéficier de 10% de réduction sur votre premier commande, laissez-moi votre adresse mail ainsi que votre prénom en commentaire de cet article ou par MP sur la page Facebook du blog afin que je vous parraine 😉

Webecologie

Sur quels sites internet acheter ses produits bio ou naturels  ?

J’ai récemment découvert ce site par hasard. Je pense qu’il est assez récent et le catalogue est un peu moins étoffé. Cependant, j’ai trouvé les produits que j’achète habituellement :  dentifrice Lavera, Shampoing solide de chez Douce Nature et crème de jour Melvita. J’ai été attiré par le fait que les prix sont sensiblement plus bas que sur Bébé au Naturel. Je me suis donc laissée tentée par une jolie brosse en bois de hêtre pour mini-moi, et par les deux ingrédients manquant à la recette de déo DIY d’Antigone XXI que je compte réaliser très prochainement.

 

Sur quels sites internet acheter ses cosmétiques bio ou naturels  ?

Les + :

  • Des prix intéressants
  • Des réductions régulières par mail
  • Une livraison rapide et gratuite à partir de 60 euros d’achat
  • Un emballage éco responsable pour limiter les déchets.

Les – :

  • Les fiches produits sont moins précises
  • Peu d’avis de clientes

Un système de parrainage vous permet de bénéficier de 5% de réduction utilisable sur le montant total de votre panier. Aussi, si vous souhaitez tenter l’aventure, n’hésitez pas à cliquer sur mon lien 🙂

Et vous, sur quel(s) site(s) commandez-vous vos produits cosmétiques bio et/ou naturels ? Des boutiques à me recommander ?

 

Liebster Awards : A mon tour de jouer le jeu

Si vous n’appartenez pas à la blogosphère et que vous êtes novice dans le milieu, vous n’avez probablement jamais entendu parler des Liebster Awards. Il s’agit donc d’un petit défi entre blogueurs/blogueuses qui consiste à répondre à une série de questions personnelles. L’objectif : découvrir de nouveaux blogs bien sûr, connaître un peu mieux les auteurs qui se cachent derrière, et puis rigoler un peu !

Il y a quelques semaines, j’ai été nominée par Emmanuelle du blog How I play with my mome une mine d’or d’idées et d’astuces pour occuper vos enfants, puis par Adeline du blog Mes Idées Naturelles. Je les remercie au passage pour l’intérêt qu’elles ont porté à mon blog à tendance green / écolo.

Je dois donc aujourd’hui vous livrer 11 choses sur moi, répondre aux 11 questions d’Emmanuelle, aux 11 questions d’Adeline et nominer à mon tour, 11 blogs peu connus. C’est parti !

11 choses sur moi :

1- Je suis bordélique. Je garde tout parce que « ça peut servir ». Au temps pour le minimalisme !

2- Je mets de la crème fraîche dans tous mes plats. Pas prête de passer au véganisme :p

3- Je déteste le café.

4- J’ai lu presque tous les livres de Stephen King

5- Je fais un bond de trois mètres si je croise un lombric sur mon chemin (autrement dit si j’installe un lombricomposteur chez moi, je déménage )

6- Je fais des crêpes tout le temps (minimum une fois par semaine)

7- Je suis complètement addict au chocolat

8- Je passe beaucoup de temps sur Pinterest à chercher des idées de DIY

9- J’aimerais des journées 48h pour avoir le temps de réaliser tout ce que j’ai repéré

10- J’aime bien vivre la nuit (notamment écrire mes articles de blogs ^^ )

11- J’ai passé une éternité sur cet article (pas si évident de parler de soi… )

11 questions sur moi de la part d’Emmanuelle :

1- Quel était ton jouet préféré étant enfant ?

Certainement la poupée Tinnie. Un jouet phare de mon enfance qui m’a permis des heures de jeux et de développer mon imagination.

Liebster awards

2- Si tu pouvais redevenir enfant l’espace d’une journée, que ferais-tu ?

Une partie de cache-cache dans la grange avec les petits voisins de mes grands-parents. Les meilleurs souvenirs d’enfance de ma vie.

3- Le jeu ou l’activité que tu essaies toujours d’esquiver avec tes enfants parce que franchement tu t’ennuies ?

Jouer avec leurs figurines. Il y a un décalage entre leur imagination et la mienne, j’ai du mal à suivre. Je veux bien coiffer et habiller des poupées, construire un hélico en méccano, même une tour de Kappla, mais pas rentrer dans leurs délires.

4- Quel jouet tu n’achèteras jamais à tes enfants ?

Concernant ma fille, ce serait les poupées mannequins ultra vulgaires, maquillées à outrance. Concernant mon fils, les jeux vidéos dans lesquels il faut voler une voiture, livrer de la drogue, semer la police et écraser des piétons au passage : no way !

Liebster awards


5- Le dessin animé dont tu ne loupais jamais aucun épisode quand tu étais gamine ?

Sans doute Princesse Sarah. Sa bienveillance, son positivisme et sa résilience m’ont beaucoup inspirée.

 

6- Ta prochaine destination de vacances ou de week-end ?

La Bretagne évidemment ! Le plus bel endroit du monde 🙂

Liebster awards

7- Si tu ne devais conseiller qu’un seul blog, ce serait lequel ?

Le  blog d’Antigone XXI, la bible du mode de vie green.

8- Le dernier blog dont tu as liké la page Facebook/ tu t’es inscrite à la newsletter ?

Mes idées naturelles. Un très joli blog green plein de bonnes idées écolos

9- Le truc que tu mangeais tout le temps enceinte ?

Du sel. Je salais énormément mes plats. Sinon je n’ai jamais eu d’envies particulières.

10- Comment tu vis ton statut de blogueuse ?

Je ne me sens pas avoir un statut particulier en fait. Je pratique des tas d’activités qui m’épanouissent, tenir ce blog en est une parmi d’autres.

11- Le métier que tu rêvais de faire étant enfant et celui dont tu rêves actuellement ?

Vétérinaire, comme beaucoup d’enfants, parce que je voulais soigner les animaux. Aujourd’hui, je rêve d’être écrivain.

11 questions sur moi de la part d’Adeline :

1- La ville que tu as déjà visitée et qui pourrait être celle de ta vie ?

Quiberon (cf photo ci-dessus ^^ )

2- Qu’est ce qui ta poussé à lancer un blog ?  

L’envie de partager mon mode de vie avec des personnes qui ont le même objectif et aussi informer ceux qui n’ont pas encore pris conscience des enjeux liés à l’environnement.

3- Es-tu superstitieuse? 

Absolument pas.

4- Quel est ton livre de chevet?

livre bouddhisme

5- Plutôt ville ou campagne ?

Campagne incontestablement.

6- Quelle est ta playlist du moment ?

J’écoute peu de musique.

7- La chose dont tu ne peux te passer ?

Mon smartphone.

8- Ton Disney préféré ?

Aladdin, pour son humour, ses anachronismes et sa morale bien entendu.

9- Quelle est l’habitude dont tu sais quelle est mauvaise mais que tu n’arrives pas à faire disparaitre?

Le grignotage (de sucré bien évidemment :p )

10- En matière de décoration quel style affectionnes-tu particulièrement ?

Je préfère une déco simple et naturelle, le rustique revisité et modernisé comme chez Simple Home.

déco récup'

11- Quel moment de la journée préfères-tu?

Le soir tard, voire la nuit. C’est le moment où mon cerveau est en ébullition et où je suis le plus prolifique.

Les 11 blogs que je nomine :

J’ai tenu à mentionner des blogs de tous horizons, et pas seulement des blogs orientés green ou écolo.

My Healthy Life In Paris : Les astuces écolos d’un jeune parisien pour une vie plus saine

Les P’tites décos de Lolo : Des DIY pour une déco nature et tendance.

Simple Home  : Inspiration déco à partir d’objets récup.

Mangeurs de salade : Un blog végé et orienté en faveur de la protection animale

Marie-Maguelone Création : des idées de DIY très chouettes et tendances

Stilettos, mojitos et… petits pots !   : Un blog très drôle qui réconcilie féminité et maternité

Clemely’s Family  : Des conseils mode enfant très avisés et superbement illustrés

Misie Shop  : Retomber en enfance dans l’univers des mangas et du kawaii.

Tylian ou la prématurité n’est pas un long fleuve tranquille  : Les péripéties d’un petit gars né prématurément racontées par sa maman.

Laurence ou la Belle Vie  : Billets d’humeur, anecdotes et bons plans pour se faciliter la vie

Les Ginettes : Un blog inspirant pour toutes les fashionistas

 

Et voici les 11 questions auxquelles les nominées devront répondre :

1- Quel est le geste écolo que tu as le plus de mal à faire rentrer dans tes habitudes ?

2- Ton livre de chevet ?

3- Ton meilleur souvenir d’enfance ?

4- L’activité que tu préfères pratiquer avec tes enfants ?

5- Le dessert dont tu ne lasseras jamais ?

6- Ton plus gros ratage culinaire ?

7- Et ton plus gros ratage vestimentaire (histoire de rigoler un peu) ?

8-  La dernière chose qui t’a fait rire ?

9- Une citation qui te définit ?

10- Une collection de quelque chose ?

11- Pourquoi blogues-tu ?

A vos claviers !

Intolérance au lactose : Comment cuisiner sans lait ?

Depuis quelques semaines, mon aînée doit suivre un régime alimentaire sans lait ni protéines de lait pendant deux mois complets. En effet, le médecin soupçonne une intolérance au lactose et ce régime va permettre de vérifier l’amélioration de sa digestion.

Pour moi qui aie l’habitude de tout cuisiner à la crème fraîche et d’ajouter du fromage partout, ce fut un véritable défi. En effet, j’imaginais qu’en supprimant les produits laitiers, les plats seraient insipides et fades.

Aussi, j’ai commencé par demander conseil à mes amis véganes qui m’ont fourni de nombreuses astuces pour remplacer le lait et les produits laitiers que nous consommons habituellement, par des produits similaires d’origine végétale permettant de continuer à consommer de bons petits plats.

1- Cuisiner sans lait de vache

Alors bien sûr, j’avais déjà entendu parler du lait de soja. Mais je n’avais pas imaginé que l’on pouvait réaliser une sauce béchamel au lait de soja, ou même des crêpes au lait de soja. Et pourtant, le résultat s’est avéré excellent. J’ai ainsi pu réaliser ma fameuse recette de cake aux légumes en remplaçant simplement le lait par du lait de soja.

De la même manière, il est tout à fait possible de se préparer un délicieux chocolat chaud sans lait. Et oui ! En remplaçant le lait de vache par du lait de soja, ou mieux encore, par du lait de noisette (saveur Nutella garantie ^^ ).

Pour les personnes intolérantes au lait de vache, il existe également du lait d’avoine, d’amande ou de riz. Mais nous ne les avons pas encore testés, aussi, je ne peux pas vous donner mon avis sur la question pour le moment.

2- Cuisiner sans crème fraîche

La crème fraîche est vraiment mon indispensable en cuisine. Heureusement, sur les conseils de véganes, j’ai su qu’il existait de la crème de soja. Elle se présente sous forme liquide, conditionnée en brique de 30cl (comme de la crème fraîche liquide en somme). Grâce à cela, j’ai pu réaliser des plats gourmands sans lait, comme des tagliatelles à la carbonara véganes sans lait (ni lardons bien sûr, je vous rappelle que je suis végétarienne ^^ ).

recette tagliatelles à la carbonara vegan

3- Cuisiner sans beurre

ça ne parait pas, mais on utilise de la matière grasse pour cuisiner n’importe quoi. Si on peut aisément huiler un plat ou une poêle à l’huile d’olive, on peut difficilement faire un gâteau avec. Pour cela, on utilisera de la margarine végétale dont la consistance, proche de celle du beurre, permet son utilisation en pâtisserie, pour réaliser de délicieux cookies véganes par exemple ^^

Recette des cookies vegan au chocolat bio

4- Réaliser des yaourts sans lait

Habituellement, je fais mes yaourts moi-même à la yaourtière. Et bien à la place du lait entier de vache, j’ai tenté d’utiliser du lait de soja auquel j’ai simplement ajouté des ferments lactiques. Le résultat a été plutôt concluant.

Intolérance au lactose : Comment cuisiner sans lait ?

5- Comment bien choisir ses produits sans lait ?

Faire la chasse aux produits sans lait n’est pas une mince affaire. En effet, le lait rentre dans la composition de nombreux produits alimentaires, même ceux auxquels on ne s’attend pas. Il faut donc faire preuve de vigilance et bien lire les étiquettes.

Il m’a par exemple été très difficile de trouver de la margarine végétale ne contenant pas de lait en grande surface : une seule marque n’en contenaient pas.

 

De nombreux produits indiquent également dans la liste des ingrédients la mention « peut contenir des traces de lait ». C’est le cas par exemple du chocolat noir que j’utilise pour la pâtisserie. Pas de panique ! Cela signifie que le produit en question n’est pas réalisé avec du lait, mais que l’usine en utilise pour confectionner d’autres produits. L’usine a donc l’obligation de le mentionner sur l’étiquette.

Intolérance au lactose : Comment cuisiner sans lait ?