Archives mensuelles : avril 2017

Comment célébrer la journée de la Terre en famille ?

Aujourd’hui plus que n’importe quel jour, we are green ! En effet, le 22 avril, c’est la journée internationale de la Terre (Earth Day in english ^^ ). L’occasion de rappeler à tous les dangers qui la menace et les différentes façons de la protéger. Pour savoir comment célébrer la fête de la Terre, suivez le guide ^^

Durant le week-end, des manifestations vont avoir lieu un peu partout en France pour célébrer la journée de la Terre. Pour découvrir quelles sont les manifestations organisées près de chez vous, je vous invite à consulter le site officielle de la journée de la Terre.

Si vous ne trouvez rien près de chez vous, je vous livre mes petites idées d’activités à pratiquer en famille à cette occasion pour sensibiliser les enfants à l’environnement.

Des jeux de société pour sensibiliser les enfants à l’environnement

J’avais parlé des jeux de société écolo dans un article paru l’an dernier. Nous sommes adeptes de la marque Bioviva qui propose des jeux de société orientés green, éco-conçus et vraiment amusants. En ce moment, ce sont les énigmes qui ont notre préférence 🙂

20170422_131238

Des films écolos pour changer le monde

Pourquoi ne pas se détendre devant un bon film ? De La Belle Verte à Demain, des films qui font réfléchir et donnent des pistes pour changer notre mode de vie. Les enfants seront surement réceptifs à La Tortue Rouge, le dernier né des studios Ghibli et à La Clé des Champs, un très beau long métrage méconnu des studios Disney.

Des magazines pour rappeler les éco-gestes

Ma petite dernière est abonnée à Wakou, le magazine des petits curieux de nature. Ce mois-ci, il très orienté Green. En effet, le poster contient une infographie très instructives concernant le tri des déchets. Afin que les enfants comprennent mieux la notion de recyclage, ils doivent suivre le chemin des déchets entrant à la déchetterie pour découvrir ce qu’ils deviennent en sortant. Et le petit bricolage propose d’utiliser des éléments naturels afin de créer un mobile très très chouette avec des éléments naturels 🙂

20170329_175154

J’achète de temps à autres I love English for Kids pour initier mes deux plus jeunes à l’anglais. Dans le numéro de ce mois-ci, nous avons découvert un rappel des éco-gestes en anglais. La rubrique préférée de mes enfants est la famille Oukilé, un jeu d’observation façon « Où est Charlie ». Ce mois-ci, la famille Oukilé participe à une opération de ramassage des ordures à la plage… Il y a également deux brico récup’ très sympas et faciles à réaliser par les enfant. Et le must du must, on a trouvé un super jeu de l’oie version écolo très amusant. Les jetons sont à construire avec des bouchons de bouteilles d’eau et les cases comportent des rappels des éco gestes, en anglais ^^

 

20170422_131100.jpg

 

Des sorties nature pour s’émerveiller

Que partiez pour une simple balade en forêt durant laquelle vous allez attirer l’attention de vos enfants sur des petits détails, ou que vous décidiez d’aller visiter les animaux sauvages, la sortie nature permet de s’attarder sur le beau, le magique qui nous entoure et qui nous donne tellement envie de protéger l’environnement.

Il y a encore quelques mois, j’étais persuadée que le tri des déchets était le B. A. BA et que tout le monde le pratiquait. (Comment ça seulement chez les Bisounours ? ) Je suis tombée de très haut en discutant un jour avec des collègues (cf mon article les préjugés sur le bio et l’écologie) et depuis, je me dis que ces petites piqures de rappel sont plus que nécessaires car elles permettent de sensibiliser les enfants qui ne le sont pas forcément à la maison.

Et vous, comment allez-vous célébrer cette journée ?

Publicités

Le parc zoologique de Thoiry en famille : une sortie nature pas si bête !

Quand on dit « parc zoologique » on a souvent en mémoire des images de pauvres animaux décharnés dans des cages exiguës à qui on lance des cacahuètes. On se dit aussi, à juste titre, qu’ils seraient bien plus heureux dans leur milieu naturel. Cependant, à cause de l’homme, leur milieu naturel ne leur permet parfois plus d’assurer la survie de leur espèce. Certains parcs zoologiques apparaissent alors comme des arches de Noé, permettant ainsi la survie des espèces menacées d’extinction. C’est le cas du parc zoologique de Thoiry dont j’ai eu envie de vous parler aujourd’hui après l’avoir visité en famille cet été.

Le parc zoologique de Thoiry se distingue de la plupart des autres parcs animaliers sur plusieurs aspects. Il est notamment réputé pour sa réserve sauvage que l’on peut visiter en voiture où les animaux circulent en semi-liberté. D’autre part, son engagement en faveur de la protection de l’environnement et du développement durable en fait un parc pédagogique qui cherche à sensibiliser les visiteurs sur les gestes éco-citoyens.

La réserve sauvage du parc de Thoiry : un espace de bio-diversité

La réserve sauvage est une partie du parc zoologique de Thoiry qui se visite à bord de son véhicule (ou de la navette), façon safari animalier. Elle est aménagée en plusieurs espaces en fonction du milieu géographique originel des espèces qui y évoluent dans une biodiversité reconstruite.

Lors de ce mini safari, vous allez visiter la savane africaine et y rencontrer éléphants, girafes, zèbres, rhinocéros etc, mais aussi vous rendre en Amérique du Nord pour y rencontrer le tristement célèbre bison mais aussi le grizzli.

img_5509img_5543

Bien sûr, les animaux sont nourris par les soigneurs, mais ils peuvent circuler et évoluer librement, dans un espace qui se rapproche de leur milieu d’origine.

L’intérêt de ce safari est de découvrir les animaux dans leur quotidien. Si vous avez de la chance, vous pourrez donc surprendre l’ours pendant sa sieste ou l’hippopotame en train de bailler ^^

img_5515

Le parc zoologique de Thoiry, un parc pédagogique

L’autre partie du parc se visite à pied et elle est immense. Les animaux vivent dans de grands enclos aménagés de façon à recréer leur milieu d’origine. Car ce qu’il faut souligner, c’est que le parc a pour vocation, à plus ou moins long terme selon la menace qui pèse sur l’espèce, la réintégration des animaux dans leur milieu naturel.

Devant chaque enclos, un panneau indiquant le mode de vie de l’animal ainsi que son niveau de menace est installé. Ici, par exemple, nous avons pu apercevoir un gibbon à mains blanches prenant son goûter, tranquillement installé sur sa petite île aménagée.

img_5615

Et voici le panneau rappelant qu’il est une espèce en danger à cause de la déforestation liée la surconsommation de l’huile de palme.

img_5625

Un peu plus loin, un ensemble de panneaux évoque les causes et les conséquences de la déforestation afin de sensibiliser les visiteurs.

img_5609

Tout au long du parcours, des panneaux pédagogiques rappellent les éco-gestes  : éviter l’huile de palme, consommer moins de viande, privilégiez le papier recyclé, etc… Si pour bon nombre d’entre nous ces gestes sont déjà bien ancrées dans nos habitudes, je trouve que c’est une bonne idée de les associer à la survie des animaux afin de rappeler ce que beaucoup oublie souvent : chacune de nos actions a des répercussions.

 

D’ailleurs, si dans les gares parisiennes il est maintenant fréquent d’avoir des poubelles conçues pour le tri sélectif, c’est assez rare d’en trouver dans les parcs, jardins ou musées. Or, au parc de Thoiry, ils ont pensé à tout pour que les visiteurs qui vont inéluctablement pique-niquer, puissent trier leurs déchets.

img_5614

Un planning, disponible à l’entrée du parc, vous indique les horaires auxquelles les soigneurs nourrissent les animaux afin que vous puissiez assister à leur repas, obtenir des informations sur l’animal en question et prendre de jolis clichés 🙂

img_5596

Simba pris à travers la vitre embuée et parsemée de gouttes de pluie du tunnel

img_5647

Les insectes et les petites bêtes ne sont pas oubliés pour autant. Un espace leur est entièrement consacré.

 

Une fois la visite du parc terminée, ne faîtes pas l’impasse sur la visite du château qui retrace l’histoire du parc zoologique de Thoiry. Un petit carnet est remis aux enfants à l’entrée pour leur apprendre à observer à travers des jeux et des devinettes.

Si je vous ai donné l’envie de visiter le parc zoologique de Thoiry, je vous recommande vivement de prévoir la journée complète pour avoir le temps de visiter les deux espaces et le château. Et n’oubliez pas d’emporter votre pique-nique zéro déchet 😉

Pour conclure, je dirais simplement que c’est vraiment une sortie nature à faire si vous habitez la région parisienne, et notamment si vous avez des enfants. Leur faire découvrir les merveille de la nature est sans doute le meilleur moyen de développer chez eux la volonté de la protéger.