Archives mensuelles : avril 2015

littérature jeunesse écologie

Bon plan : Une collection de livres gratuits pour sensibiliser les enfants à l’écologie

Il y a quelques temps, on me demandait des titres de littérature jeunesse axés sur l’écologie.

Hormis le livre rapporté de l’école par mon fils dont vous pouvez lire mon avis ici, je n’avais donc rien à conseiller pour aborder l’écologie avec les enfants.

Et puis j’ai découvert une collection de livres jeunesse commandée et publiée par la Commission Européenne dans le but de sensibiliser les enfants aux problèmes environnementaux.

A travers les aventures de Tom, Fleur et Lila la renarde, les histoires abordent les thèmes de la pollution, du recyclage, du développement durable, et amènent le jeune lecteur à s’interroger sur le bien-fondé de la réalité qu’il connaît. Des solutions parallèles sont proposées afin de l’inciter à amorcer le changement et à protéger la nature à son niveau.

Dans Un cadeau pour Biloulou, le jeune Biloulou a avalé une pile bouton située dans un jouet et se retrouve à l’hôpital. Tom veut lui apporter un nouveau jouet pour le consoler, mais sa maman le met en garde sur la dangerosité de certains jouets. Finalement, Tom décide de lui en fabriquer lui-même…

Il existe 10 titres disponibles que vous pouvez télécharger gratuitement au format .pdf sur le site EU BookShop. Certains titres sont encore disponibles gratuitement au format papier. Nous avons reçu gratuitement La Petite rue de Fleur sans aucun frais de port à payer.

Les livrets sont imprimés sur papier recyclé certifié par l’écolabel européen.

De quoi transformer le rituel du soir en moment de réflexion.

Publicités
Géocaching, activité nature

Le géocaching : Une activité nature et ludique pour toute la famille

Les beaux jours sont de retour et les rayons de soleil vous incitent à mettre enfin le nez dehors. Je vous propose aujourd’hui de découvrir une activité qui apportera une dimension ludique à vos balades dominicales et incitera vos enfants à marcher sans rechigner : le géocaching.

Le géocaching : une chasse au trésor

Le géocaching est une chasse au trésor mondiale. De petites boites en plastique appelées « caches » sont dissimulées un peu partout et répertoriées sur une carte.

Équipés de votre smartphone sur lequel vous aurez préalablement téléchargé gratuitement l’application c:geo pour les possesseurs de smartphones sous Androïd ou geocaching pour les possesseurs d’iPhone, vous allez commencer par repérer les caches les plus proches de chez vous. Il ne vous restera plus qu’à vous créer un compte sur geocaching.com et partir à l’aventure !

La plupart du temps, il vous suffira de vous rendre sur le lieu indiqué par la carte en vous aidant du gps et d’ouvrir les yeux. Des indices laissés par le créateur de la cache ou par les autres géocacheurs vous mettront sur la piste. D’autres fois, il vous faudra résoudre une énigme.

Il existe des caches partout dans le monde, il y en a forcément une près de chez vous. Les caches sont notées en fonction de leur difficulté d’accès, de la difficulté de l’énigme et de leur intérêt.

geocaching, une activité familiale et nature

Le lavoir du Montcel par exemple, est accessible en poussette, en vélo, adapté pour les jeunes géocacheurs et vous pouvez même y venir avec Médor si vous le souhaitez. Ce qui explique ça note de 1.5 concernant le terrain. En terme de difficulté, il vous faudra chercher dans les recoins pour trouver la cache, mais avec 2 étoiles et demi, cela reste tout à fait raisonnable. Enfin, son intérêt historique et culturel lui vaut 4 étoiles.

Comment pratiquer le géocaching en famille ?

Lors de l’une de nos dernières sorties geocaching, nous avons décidé de visiter le parc de Touteville.

géocaching près de chez vous

Arrivés sur les lieux, nous devons résoudre une petite énigme qui nous donnera les coordonnées gps de la cache. Ce sont les enfants qui s’y collent et de bon cœur ! Un bon moyen de leur faire réviser les maths !

géocaching, une chasse au trésor

L’indice nous indique que la cache se trouve « Sous un corps étranger aux végétaux prisonnier d’un bosquet d’érables. » Quelques mètres plus loin, nous repérons un bosquet d’arbres isolé au milieu du parc. Mais comment savoir s’il s’agit bien d’érables ? Heureusement, nous avons l’application Clés de Forêt développée pour l’ONF qui nous permet d’identifier facilement les feuilles (mais aussi les fruits et les empreintes d’animaux).

application clés de forêt

Après avoir repéré une pierre prise entre les troncs, mon fiston commence son exploration. Il déniche rapidement un petit sachet en plastique dans lequel se trouve une petite boite plastique similaire à celles contenant les pellicules photos. A l’intérieur se trouve le logbook, un petit carnet dans lequel il faut enregistrer son passage en indiquant la date du jour et son pseudo. (Pensez à emporter un stylo ! )

geocaching activité écolo

Puis on remplace le tout exactement comme on l’avait trouvé, correctement dissimulé à l’abri des curieux. On n’oublie pas de se loguer également via l’application en laissant un message à destination du créateur de la cache.

Certaines caches sont plus conséquentes que d’autres et peuvent contenir de petits objets laissés par les géocacheurs à destination de son créateur en guise de remerciements. D’autres au contraire, sont minuscules et demandent davantage d’observation.

Ici, on adhère à 100% à cette activité familiale qui permet de découvrir des sites historiques ou naturels dans un esprit ludique. Les règles du géocaching veulent que les géocacheurs emportent avec eux un sac plastique destinés à ramasser les déchets abandonnés dans la nature afin d’ajouter un intérêt écologique à la balade.

Le géocaching constitue une sortie nature à tester absolument !

la coupe mentruelle

Test : la coupe menstruelle, une révolution féminine et écolo

En début d’année, on est pleine de bonnes résolutions comme se remettre au sport et s’y tenir (au moins trois deux fois par semaine), faire un régime ou arrêter de fumer.

Cette année, votre bonne résolution sera de passer à la Cup, la coupe menstruelle. Vous avez forcément entendu parler du « Graal en silicone » sensé révolutionner l’hygiène féminine. Naturelle, écolo, économique, pratique, elle a toutes les qualités pour vous séduire.

Le principe est on ne peut plus simple. Il s’agit d’une petite coupe en silicone que vous placez à l’intérieur de votre vagin afin d’y recueillir le flux. Lorsqu’elle est pleine, vous la retirez pour la vider avant de la replacer. Vous pouvez désormais boycotter tampons et serviettes ultra-polluants et ultra-agressifs pour votre flore vaginale.

Et en pratique ça se passe comment ?

J’ai choisi de tester la Fleurcup qui est fabriquée en France. Après avoir choisie la couleur de ma future meilleure alliée sur le site  http://www.fleurcup.com/fr j’ai reçu ma commande très rapidement. Je dois avouer que j’étais presque pressée d’avoir mes règles pour l’essayer enfin. L’insertion est simple : Il suffit de plier la cup pour l’insérer dans le vagin. Une fois à l’intérieur, elle se déplie d’elle-même et se fixe aux parois du vagin par un effet ventouse. Et vous pouvez vaquer à vos occupations. Aucune sensation de gène, aucune sensation de descente comme on peut ressentir avec un tampon, la Cup se fait véritablement oublier. Lorsque le moment de la vider est arriver, il suffit de tirer légèrement sur la tige pour la faire descendre et de pincer la base de la coupe. Là encore, vous pouvez tirer un trait sur la sensation d’irritation qui est parfois causée par les tampons. On vide, on rince et c’est reparti !

Lorsque les règles sont terminées, on la fait bouillir quelques minutes et on la range jusqu’au mois prochain.

Des points négatifs ? Je n’en ai pas trouvé. A moins que vous ne vous évanouissiez à la vue du sang ! Parce qu’il faut bien le reconnaître, la première fois qu’on vide la Cup, on a un peu l’impression de jouer dans un film d’horreur. Mais c’est une simple question d’habitude !

Adieux l’angoisse de la tâche sur votre pantalon blanc ! La Cup va changer votre façon de vivre vos règles !

Et si vous avez encore des doutes, cette petite vidéo drôle et instructive achèvera de vous convaincre.
http://www.madmoizelle.com/pourquoi-passer-cup-coupe-menstruelle-196951

Littérature jeunesse et écologie : On a lu Les Sauvenature

L’autre jour, mon fils est revenu de l’école avec un nouveau livre de poche distribué par la maîtresse.

les sauvenatures

Avec sa couverture à dominante verte et son macaron à l’effigie des Sauvenature que je trouve d’emblée très sympathiques, ce roman intitulé De l’Air pour la Planète, m’interpelle. Je me réjouis que l’écologie soit abordée à travers la littérature jeunesse et j’imagine déjà partager des moments de lecture et de réflexion avec mon pré-ado.

Cependant, lorsque je feuillète le livre, je désenchante rapidement. Un roman destiné à des CM comportant seulement 60 pages me paraît léger, d’autant que le texte est écrit en gros caractères et les nombreuses illustrations prennent beaucoup de place. Mais soit, l’histoire semble intéressante.

les sauvenature

Pour résumer, les Sauvenature sont constitués de 3 frères et sœurs et de leur inséparable furet. Engagés dans la protection de l’environnement, ils se retrouvent en Malaisie à l’occasion du Salon de l’Automobile, évènement durant lequel leur oncle doit présenter un véhicule révolutionnaire non-polluant.

Le roman aborde la déforestation massive, la pollution des villes liée à l’utilisation des véhicules, des thèmes importants et tout à fait adaptés à des enfants entre 8 et 10 ans, les confrontant ainsi à la réalité (terrifiante). Pour l’aspect thématique, je donne donc une note de 8/10.

Au niveau littéraire, je suis perplexe. Le roman est bien trop court pour que les personnages soient un tant soit peu travaillés. Pour pallier à ça, un petit mémo au début du livre nous décrit les principaux traits de caractère de chacun. L’intrigue est forcément brève et laisse peu de place au suspens. Certes, l’enfant apprend du vocabulaire en rapport avec l’écologie, mais le récit au présent et la syntaxe pauvre font de cette collection une véritable régression littéraire. Je donne donc un 4/10.

On est bien loin des palpitantes aventures du Club des Cinq qui entraînaient le jeune lecteur au cœur d’une intrigue mystérieuse avec des héros hauts en couleurs, et un suspens mené avec brio dans un langage un minimum soutenu. Mais jugez plutôt !

le club des cinq

En même temps, la littérature jeunesse n’est plus ce qu’elle était. Si les aventures de Poly, le poney imaginé par Cécile Aubry, et les Petites Filles modèles chères à la Comtesse de Ségur ont constitué mes premières lectures, la Bibliothèque Rose propose désormais à nos enfants le choix entre les aventures de Charlotte aux Fraises (ou des Tortues Ninja) et Plus belle la vie. (Marketing : 1/ Culture : 0)

Et vous, quels livres offrez-vous à vos enfants ?

Une fête de Pâques éco-responsable

La chasse aux œufs, c’est sacré ! Vos lutins trépignent d’impatience à l’idée partir à la recherche des petits trésors chocolatés déposés par les cloches (ou par le lapin de Pâques, c’est selon).

Mais comment combiner plaisir, amusement et écologie ? Car oui, le chocolat, c’est bon, mais c’est pas toujours clean.

En effet, d’une part, bon nombre de chocolats industriels contiennent plus d’additifs et d’huile de palme que de cacao (on ne citera pas de nom). D’autre part, la culture du chocolat est souvent synonyme d’exploitation des travailleurs dans les pays en voie de développement.
Et pour finir, il est aujourd’hui avéré que nous nous apprêtons à subir une véritable pénurie du chocolat d’ici quelques années (non, c’est n’est pas un poisson d’avril, malheureusement).

Alors, concrètement, comment on fait pour célébrer Pâques de manière éco-responsable ?

Déjà, comprendre que la qualité vaut mieux que la quantité. Choisir un œuf (ou une poule) en chocolat bio issu du commerce équitable est un bon début.

Ensuite, il y a des alternatives au chocolat, notamment pour les plus petits ou pour les enfants qui n’aiment pas ça (si, si, c’est possible ! ).

Alors on évite les jouets en plastique bourrés de phtalates en provenance de chine et on opte pour des petits objets rigolos et originaux.

Personnellement, j’ai eu un coup de cœur pour ces petits poussins en papier recyclé et encre végétale à monter soi-même, vendus chez Coq-en-Pâte.

poussins et oeufs de Pâques

Disponible également la version lapins, idéale comme déco de chambre. En plus ils dureront plus longtemps que le lapin or (CQFD).

lapins de Pâques

Et comme le temps n’est pas au beau fixe ce week-end, je vous propose de vous occuper en réalisant des petits objets sur le thème de Pâques, évidemment !

Découvrez mes tutos pour fabriquer un panier de Pâques pour vos lutins et pour réaliser des jolis œufs décorés pour donner un air de fête et de gourmandise à votre maison.