Archives mensuelles : février 2016

Sauver la planète avec des jeux de société écolos

Les vacances d’hiver viennent de débuter pour la zone C et si nous privilégions habituellement les sorties natures en extérieures, la météo n’est pas particulièrement favorables aux longues promenades en forêt à cette période de l’année.

Aussi, nous passons beaucoup de temps à la maison à pratiquer le cocooning et des activités d’intérieur : confection de gâteaux et autres succulents desserts, activités créatives, mais aussi jeux de société.

Personnellement, je n’approuve pas la moralité des jeux de société type Monopoly ou 1000 bornes où l’on doit mettre des bâtons dans les roues (remarquez le jeu de mots ^^) de ses adversaires pour remporter la partie. Quelles sont les valeurs véhiculées auprès de nos enfants ? Marcher sur les autres pour réussir ? Ces jeux de société traditionnels sont donc relégués dans le fond du placard et tout devant se trouvent des super jeux de sociétés écolos que j’ai trouvés lors d’une bourse au jouets un peu avant Noël, autrement dit, pour trois fois rien ^^

1- Bioviva Le Jeu

jeux de société écolos

Un jeu de société qui rappelle le célèbre Trivial Pursuit, dans une version 100% nature et écolo. Les pions en bois évoluent sur un plateau de jeu qui représente un planisphère. L’objectif est de cumuler tous les points Viva de couleurs pour compléter sa mission. Les points Viva s’obtiennent en répondant correctement à des questions qui portent sur la nature, les animaux, l’écologie, etc. Mais attention à l’équivalent des « cartes chances » du Monopoly qui peuvent réserver de bonnes et de moins bonnes surprises.
Un jeu très pédagogique pour faire le plein de connaissance sur la nature et découvrir les gestes éco-citoyens, sans oublier d’être ludique.

jeux de société écolos

Les + :

  • Sa conception totalement écolo en matière naturelle et recyclée
  • Fabrication française.
  • Ce jeu à reçu de nombreux prix

 

2- Mission antarctique de Bioviva

jeux de société écolos

Un jeu d’aventure qui nous emmène sur les traces de la célèbre mission Jonas en Antarctique. Il faudra faire preuve de connaissances sur la faune du Pole Sud, mais aussi de stratégie pour remporter la partie et peut-être découvrir le secret qui entoure cette expédition mythique. Un jeu idéal pour les aventuriers en herbe.

jeux de société écolos

 

3- Les défis Nature Dinosaures

jeux de société écolos

Un jeu de société qui a fait la joie de mon fils à Noël. Et pour seulement 7.95 euros (chez Nature et Découvertes). Comme quoi ce ne sont pas les cadeaux les plus chers qui ont le plus de succès ^^ Ce jeu de cartes se joue comme le classique jeu de bataille, à partir de deux joueurs. Le premier joueur prend la première carte de son tas et parie sur l’une des caractéristiques de son dinosaure : taille, poids, agilité, dangerosité ou ancienneté. Les autres joueurs annoncent le chiffre correspondant et celui qui a le plus haut remporte les cartes des autres. C’est ensuite à lui de parier. Un bon moyen pour les fans de dinosaures de découvrir de nouvelles espèces. De plus, au dos de chaque carte, ils trouveront des indications supplémentaires sur le mode de vie de l’espèce en question.

jeux de société écolosjeux de société écolos

Les + :

  • un jeu de société à emporter facilement partout
  • Différentes versions du jeu (animaux d’Afrique, animaux marins, insectes, reptiles, etc.)
  • une fabrication française
  • une fabrication écolo

 

4- e=M6 le jeu

jeux de société écolos

J’aime beaucoup le concept de ce jeu qui est totalement coopératif. Autrement dit, tous les joueurs doivent s’unir pour gagner. Si les règles peuvent paraître un peu complexes la première fois, une fois comprises, ce jeu est très amusant et vivant. Les joueurs doivent sauver la planète sur 5 terrains différents : l’habitat, les océans, le monde animal, la banquise et le climat. On y apprend au passage quelles sont les espèces en voie de disparition, l’éco-construction…

jeux de société écolos

Les + :

  • Un jeu coopératif

Ces jeux permettent de passer de très bons moments en famille tout en apportant une approche écolo et éthique pour apprendre à respecter la planète dès le plus jeune âge. Tous ces jeux sont destinés à un public à partir de 7 ans pour des raisons de lecture, mais la petite dernière de 5 ans joue avec sans problème à partir du moment où on lit les questions à sa place.

Et vous, comment vous occupez vos enfants pendant les vacances d’hiver ?

 

Publicités

Témoignage : Comment vivre sans télé ?

Vous allez me dire qu’il n’y a pas de lien entre la télé et l’écologie, hormis l’aspect énergétique bien sûr. En réalité, vivre sans télé est un thème qui revient souvent sur les groupes écolos/minimalistes que je fréquente, aussi je voulais partager mon expérience avec vous.

Pourquoi la télé est mise sur la sellette par les écolos ?

Certainement parce que la télé est avant tout un outil de manipulation des masses, qui diffuse des images sélectionnées pour faire un passer un message plutôt qu’un autre. Un outil destiné à endormir le peuple pour ne pas qu’il se mette à trop remettre en question la façon dont il est gouverné.

Ensuite parce que la télé diffuse des émissions de plus en plus abrutissantes qui sont néfastes pour notre intellect et celui de nos enfants. On rentre fatigué du boulot ou de l’école, on appuie sur le bouton et on laisse notre esprit divaguer sur n’importe quoi pour se « vider la tête ». Attention, danger ! C’est ainsi qu’on se la laisse remplir sans s’en apercevoir.

Vivre sans télé

 

Et puis surtout, parce que la télé, de par sa taille et sa place dans le salon, monopolise l’attention de toute la famille au détriment de la communication. Si je vais chez une amie et que la télé est allumée, mes yeux sont irrésistiblement attirés par l’écran. Dingue, non ?

Chez nous, ça fait 8 ans maintenant que la télé a disparu de notre paysage et nous nous en passons très bien. Comment on fait ? Je vous dis tout !

Comment vivre sans télé à la maison ?

La première remarque que les gens me font lorsqu’ils apprennent que nous n’avons pas la télé à la maison est « Mais comment tu fais ? T’es coupée du monde alors ? ». Je trouve cette remarque amusante à l’heure où nous avons accès à internet depuis partout : à la maison, sur le téléphone portable, la tablette, etc. Je reçois les articles d’actualité de plusieurs quotidiens sur ma boite mail et j’ai une appli sur mon téléphone. Lorsqu’un fait d’actualité suscite mon intérêt, Google est mon ami pour pousser la recherche d’informations. Si bien que je me tiens au courant de ce qui se passe dans le monde en ayant une vision plus large que ceux dont le 20h de TF1 est l’unique source d’information.

 

Il faut savoir aussi que de nombreuses chaînes de télévision proposent leurs émissions en replay pendant plusieurs jours. Aussi, lorsque des amis me parlent d’une émission intéressante, je peux tout à fait aller y jeter un œil pour me faire ma propre opinion.

Il n’y a pas de mal à se détendre et il nous arrive fréquemment de regarder un bon film en famille. Mais au lieu de zapper sur toutes les chaines jusqu’à tomber sur un programme qui fasse l’unanimité, on discute avant de ce que l’on a envie de regarder et on se met d’accord tous ensemble. Bref, on apprend à négocier. Enfin, on peut tout à fait être accro à une série télé sans avoir de télé chez soi. Là encore, le replay est notre ami. Et en plus, on regarde notre épisode tranquillement au moment qui nous arrange et non à un horaire imposé.

Comment mes enfants vivent-ils le fait de ne pas avoir de télé à la maison ?

Vivre sans télé quand on a des enfants, semble être un challenge. En réalité, tout est question d’habitude. Ma petite dernière, qui n’a jamais connu la télé, n’est pas influencée par la publicité et est donc moins encline à réclamer des choses (jouets, aliments) qu’elle aurait pu voir dans les pubs. Elle n’est pas non plus accro à la dernière série à la mode diffusée sur Disney Channel. En gros, le marketing a moins d’effet sur elle. Mon lutin ne se rappelle pas comment s’était avant quand on avait encore la télé et ça ne lui manque pas au quotidien. Le seul clash que nous avons eu, c’était au sujet de l’acquisition d’une console de salon, son souhait pour Noël dernier. Il était hors de question de faire rentrer une télé à la maison. Il joue donc sur un écran d’ordinateur uniquement dédié à la console. Mon aînée a toujours préféré les livres aux écrans. L’absence de télé lui est donc totalement égale. Elle dit ne pas s’intéresser lorsque ses camarades de lycée lui parlent de la dernière émission de téléréalité, même si elle ne l’assume pas encore au grand jour. Je lui trouve un esprit critique plutôt développé pour son âge. Y-a-t-il un lien ?

Vivre sans télé

 

Pour conclure je dirais que vivre sans télé = plus de liberté 🙂 Qu’en dîtes-vous ?

Pour ou contre les serviettes hygiéniques lavables ?

Pendant 20 ans, j’ai essayé toutes les protections périodiques « super fiables » que le marketing lançait : tampons, serviettes, incurvées ou non, avec ou sans ailettes, etc. Mais malgré ça, il m’est souvent arrivée d’avoir des fuites. Voire, des vraiment grosses fuites (Pitié ! Dîtes moi que je ne suis pas la seule !! ) Mes règles m’ont donc gâchée en moyenne 5 jours ( et 5 nuits) chaque mois pendant près de 20 ans. Ce qui représente 1200 jours de galère sur toute ma vie.

Et puis, il y a 3 ans, j’ai découvert la cup (coupe menstruelle en français) et forcément j’ai voulu essayer (lire ma review sur la cup ici ^^ ). Et bien que j’adhère à 200% à la cup et qu’elle me permette désormais de beaucoup mieux vivre mes règles, l’angoisse de la tâche n’est pas partie. On ne balaie pas 20 ans d’angoisse comme ça !

Parce qu’on ne sait jamais, j’ai donc continué d’utiliser des protèges-slips en plus de la cup. Juste au cas où. Mais l’utilisation de protèges-slips ne concordait plus avec ma volonté de me débarrasser des toxiques et ma démarche zéro déchet. Aussi, je pensais à acquérir des protèges-slips lavables.

Lorsque je suis tombée sur une vente-privée de la marque B’Bies (fabricants de couches lavables à l’origine) et que j’ai vu le lot de 2 protèges-slips lavables au modeste prix de 6 euros, je me suis lancée et j’ai commandé deux lots.

Seulement voilà, à la réception de ma commande, j’ai découvert des protections de la dimension d’une serviette hygiénique « spéciale nuit ». J’ai d’abord cru à une erreur, mais l’étiquette autocollante sur l’emballage ne laissait aucun doute : il était bien inscrit « protèges-slips ». (Je n’ose imaginer la taille des serviettes hygiéniques classiques ! )

Pour ou contre les serviettes hygiéniques lavables
Au prix où je les avais obtenus, j’ai tout de même souhaité les conserver et j’ai tenu à les essayer comme des serviettes hygiéniques lavables. Je vous livre donc mon avis.

Les plus :

1- Discrétion

Malgré leur dimension importante, les protèges-slips lavables sont fins et ne font pas d’effet « couche ». Bien entendu, le coloris noir est particulièrement discret sur la lingerie noire et les tâches de sang sur la serviette ne sont pas apparentes. Les petites ailettes s’attachent sous le slip par un bouton pression et maintiennent bien la protection en place, tout en discrétion. Et une fois plié, ça ne prend que très peu de place.

Pour ou contre les serviettes hygiéniques lavables ?

2- Absorption

J’ai trouvé que les protèges-slips (serviettes hygiéniques) lavables B’bies sont bien absorbants. Le flux est immédiatement absorbé au centre de la serviette par une couche absorbante probablement en bambou. Ils ne débordent pas et ne fuient pas.

Pour ou contre les serviettes hygiéniques lavables ?

3- Douceur

Le revêtement des serviettes hygiéniques et des protèges-slips classiques est souvent plastifié, ce qui donne une sensation désagréable, voire des irritations lorsqu’on les porte H24 pendant plusieurs jours, notamment l’été. Les protèges-slips lavables B’bies sont constitués d’une couche de tissu polaire sur le dessus ce qui confère un contact doux sur la peau en plus d’une sensation de sec en permanence. Pour les mêmes raisons, ils sèchent vite après lavage.

Pour ou contre les serviettes hygiéniques lavables ?

Les moins :

1- Taille

Pour des protèges-slips, la taille est plus qu’excessive. Comme je le disais plus haut, elle correspond à celle des serviettes hygiéniques « spéciales nuit ». Une petite révision sur les formats ne serait donc pas du luxe. Et un vrai format « protège-slip » serait le bienvenu.

Pour ou contre les serviettes hygiéniques lavables ?

2- Odeur

Si les serviettes hygiéniques classiques ajoutent des composants qui « neutralisent les odeurs », ce n’est pas pour rien. Vous voulez du naturel ? Avec les serviettes hygiéniques lavables, vous aurez les odeurs qui vont avec ! Alors certes, je ne m’en apercevais qu’au moment de me changer, lorsque j’avais « le nez dessus ». J’ose seulement espérer que j’étais la seule à m’en rendre compte ^^ C’est logique en même temps. Pour ma petite dernière, j’utilisais des couches lavables et je me souviens qu’elle sentait fortement l’urine au réveil.

Pour ou contre les serviettes hygiéniques lavables ?

3- Consommation d’eau

Étant donné que le flux est absorbé, il faut beaucoup d’eau pour rincer la protection avant de la passer en machine. Doù ma question qui va faire débat :

L’utilisation de protections périodiques lavables est-elle vraiment plus écolo que celle des jetables ? Ne vaut-il pas mieux s’orienter sur des protections jetables bio ? Si vous avez des réponses à m’apporter, n’hésitez surtout pas !

Pour ou contre les serviettes hygiéniques lavables ?

 

 

Rouge à lèvres bio : Avril Vs Boho Green

Je vous parlais récemment de mon craquage chez Boho Green et notamment de ma déception concernant la Gipsy palette. Aujourd’hui, je vais vous donner mon avis sur le rouge à lèvres bio que j’avais également commandé chez cette même marque.

Lors de ma commande chez Boho Green, j’avais choisi une rouge à lèvres bio mate couleur Carole, qui semblait être dans les tons noisette, une couleur idéale pour aller avec les ombres à paupières. Je l’avais acheté en promo à 7.95 au lieu de 9.95 euros.

rouge-a-levres-bio-mat-couvrant-102-carole

A la réception, je trouve le packaging en carton de couleur grise très sympa. En plus d’être original, il affiche la couleur green et naturelle de la marque Boho Green. J’aime beaucoup.

avis rouge à lèvre bio Boho Green et Avril

En revanche, à l’ouverture, ma joie retombe illico comme un soufflé. La couleur du rouge à lèvres est très claire : un beige pâle mat, bien loin de la couleur présentée sur la photo du site (sans doute une retouche des contrastes).

avis rouge à lèvre bio Boho Green et Avrilavis rouge à lèvre bio Boho Green et Avril

Le capuchon ouvert, il m’est impossible de le retourner. Alors foutu pour foutu, je le teste, histoire de voir. La couleur est vraiment trop claire, plus claire encore que mon teint (et je prends toujours la teinte de fond de teint la plus claire), c’est pour dire. Bref, le rendu n’est pas joli du tout, je ne le porterai pas.

Concernant l’application, j’ai trouvé ce rouge à lèvres un peu sec, mais il semble bien tenir dans le temps et ne pas filer.

Du coup, n’ayant toujours pas mon rouge à lèvres dans les tons voulus, j’ai profité des soldes pour passer une toute petite commande chez Avril. J’ai opté pour le rouge à lèvres couleur châtaigne au prix de 4 euros seulement au lieu de 8. Il est fabriqué en France, certifié par Ecocert, sans parabène et non testé sur les animaux.

Alors forcément, le packaging en pastique noir est tout de suite moins séduisant. Il fait même un peu cheap, soyons honnêtes. La couleur correspond effectivement à la photo du site, même si sur le coup je me dis qu’elle est peut-être un peu trop foncée pour moi.

avis rouge à lèvre bio Boho Green et Avril

A l’application, le rouge à lèvres bio Avril est beaucoup plus agréable que le rouge à lèvres Boho. Crémeux, il s’étale facilement et ne dessèche pas les lèvres. Le port est du coup très confortable. Il tient plutôt bien et ne file pas.

Conclusion : En dehors de la déception concernant la couleur, je recommanderais le rouge à lèvres bio de chez Avril. Pour un tarif approximativement équivalent, le rouge à lèvres Avril est tout simplement plus confortable à appliquer et à porter. Maintenant si vous préférez un packaging un peu plus design, il va falloir tabler sur un autre tarif. Je vous parlerai prochainement d’un rouge à lèvres de la marque Couleur Caramel…