Intolérance au lactose : Comment cuisiner sans lait ?

Depuis quelques semaines, mon aînée doit suivre un régime alimentaire sans lait ni protéines de lait pendant deux mois complets. En effet, le médecin soupçonne une intolérance au lactose et ce régime va permettre de vérifier l’amélioration de sa digestion.

Pour moi qui aie l’habitude de tout cuisiner à la crème fraîche et d’ajouter du fromage partout, ce fut un véritable défi. En effet, j’imaginais qu’en supprimant les produits laitiers, les plats seraient insipides et fades.

Aussi, j’ai commencé par demander conseil à mes amis véganes qui m’ont fourni de nombreuses astuces pour remplacer le lait et les produits laitiers que nous consommons habituellement, par des produits similaires d’origine végétale permettant de continuer à consommer de bons petits plats.

1- Cuisiner sans lait de vache

Alors bien sûr, j’avais déjà entendu parler du lait de soja. Mais je n’avais pas imaginé que l’on pouvait réaliser une sauce béchamel au lait de soja, ou même des crêpes au lait de soja. Et pourtant, le résultat s’est avéré excellent. J’ai ainsi pu réaliser ma fameuse recette de cake aux légumes en remplaçant simplement le lait par du lait de soja.

De la même manière, il est tout à fait possible de se préparer un délicieux chocolat chaud sans lait. Et oui ! En remplaçant le lait de vache par du lait de soja, ou mieux encore, par du lait de noisette (saveur Nutella garantie ^^ ).

Pour les personnes intolérantes au lait de vache, il existe également du lait d’avoine, d’amande ou de riz. Mais nous ne les avons pas encore testés, aussi, je ne peux pas vous donner mon avis sur la question pour le moment.

2- Cuisiner sans crème fraîche

La crème fraîche est vraiment mon indispensable en cuisine. Heureusement, sur les conseils de véganes, j’ai su qu’il existait de la crème de soja. Elle se présente sous forme liquide, conditionnée en brique de 30cl (comme de la crème fraîche liquide en somme). Grâce à cela, j’ai pu réaliser des plats gourmands sans lait, comme des tagliatelles à la carbonara véganes sans lait (ni lardons bien sûr, je vous rappelle que je suis végétarienne ^^ ).

recette tagliatelles à la carbonara vegan

3- Cuisiner sans beurre

ça ne parait pas, mais on utilise de la matière grasse pour cuisiner n’importe quoi. Si on peut aisément huiler un plat ou une poêle à l’huile d’olive, on peut difficilement faire un gâteau avec. Pour cela, on utilisera de la margarine végétale dont la consistance, proche de celle du beurre, permet son utilisation en pâtisserie, pour réaliser de délicieux cookies véganes par exemple ^^

Recette des cookies vegan au chocolat bio

4- Réaliser des yaourts sans lait

Habituellement, je fais mes yaourts moi-même à la yaourtière. Et bien à la place du lait entier de vache, j’ai tenté d’utiliser du lait de soja auquel j’ai simplement ajouté des ferments lactiques. Le résultat a été plutôt concluant.

Intolérance au lactose : Comment cuisiner sans lait ?

5- Comment bien choisir ses produits sans lait ?

Faire la chasse aux produits sans lait n’est pas une mince affaire. En effet, le lait rentre dans la composition de nombreux produits alimentaires, même ceux auxquels on ne s’attend pas. Il faut donc faire preuve de vigilance et bien lire les étiquettes.

Il m’a par exemple été très difficile de trouver de la margarine végétale ne contenant pas de lait en grande surface : une seule marque n’en contenaient pas.

 

De nombreux produits indiquent également dans la liste des ingrédients la mention « peut contenir des traces de lait ». C’est le cas par exemple du chocolat noir que j’utilise pour la pâtisserie. Pas de panique ! Cela signifie que le produit en question n’est pas réalisé avec du lait, mais que l’usine en utilise pour confectionner d’autres produits. L’usine a donc l’obligation de le mentionner sur l’étiquette.

Intolérance au lactose : Comment cuisiner sans lait ?

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Intolérance au lactose : Comment cuisiner sans lait ? »

  1. Nat

    Les cookies peuvent être réalisés aussi avec de « l’huile » de noix de coco. C’est solide à moins de 25 degrés. Ca donne un délicieux gout de noix de coco si on aime ça ! De la farine de riz et du lait d’amandes pour les crêpes aussi c’est super. Bonne continuation :o)

    Aimé par 1 personne

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s