Archives du mot-clé vivre sans télé

Témoignage : Comment vivre sans télé ?

Vous allez me dire qu’il n’y a pas de lien entre la télé et l’écologie, hormis l’aspect énergétique bien sûr. En réalité, vivre sans télé est un thème qui revient souvent sur les groupes écolos/minimalistes que je fréquente, aussi je voulais partager mon expérience avec vous.

Pourquoi la télé est mise sur la sellette par les écolos ?

Certainement parce que la télé est avant tout un outil de manipulation des masses, qui diffuse des images sélectionnées pour faire un passer un message plutôt qu’un autre. Un outil destiné à endormir le peuple pour ne pas qu’il se mette à trop remettre en question la façon dont il est gouverné.

Ensuite parce que la télé diffuse des émissions de plus en plus abrutissantes qui sont néfastes pour notre intellect et celui de nos enfants. On rentre fatigué du boulot ou de l’école, on appuie sur le bouton et on laisse notre esprit divaguer sur n’importe quoi pour se « vider la tête ». Attention, danger ! C’est ainsi qu’on se la laisse remplir sans s’en apercevoir.

Vivre sans télé

 

Et puis surtout, parce que la télé, de par sa taille et sa place dans le salon, monopolise l’attention de toute la famille au détriment de la communication. Si je vais chez une amie et que la télé est allumée, mes yeux sont irrésistiblement attirés par l’écran. Dingue, non ?

Chez nous, ça fait 8 ans maintenant que la télé a disparu de notre paysage et nous nous en passons très bien. Comment on fait ? Je vous dis tout !

Comment vivre sans télé à la maison ?

La première remarque que les gens me font lorsqu’ils apprennent que nous n’avons pas la télé à la maison est « Mais comment tu fais ? T’es coupée du monde alors ? ». Je trouve cette remarque amusante à l’heure où nous avons accès à internet depuis partout : à la maison, sur le téléphone portable, la tablette, etc. Je reçois les articles d’actualité de plusieurs quotidiens sur ma boite mail et j’ai une appli sur mon téléphone. Lorsqu’un fait d’actualité suscite mon intérêt, Google est mon ami pour pousser la recherche d’informations. Si bien que je me tiens au courant de ce qui se passe dans le monde en ayant une vision plus large que ceux dont le 20h de TF1 est l’unique source d’information.

 

Il faut savoir aussi que de nombreuses chaînes de télévision proposent leurs émissions en replay pendant plusieurs jours. Aussi, lorsque des amis me parlent d’une émission intéressante, je peux tout à fait aller y jeter un œil pour me faire ma propre opinion.

Il n’y a pas de mal à se détendre et il nous arrive fréquemment de regarder un bon film en famille. Mais au lieu de zapper sur toutes les chaines jusqu’à tomber sur un programme qui fasse l’unanimité, on discute avant de ce que l’on a envie de regarder et on se met d’accord tous ensemble. Bref, on apprend à négocier. Enfin, on peut tout à fait être accro à une série télé sans avoir de télé chez soi. Là encore, le replay est notre ami. Et en plus, on regarde notre épisode tranquillement au moment qui nous arrange et non à un horaire imposé.

Comment mes enfants vivent-ils le fait de ne pas avoir de télé à la maison ?

Vivre sans télé quand on a des enfants, semble être un challenge. En réalité, tout est question d’habitude. Ma petite dernière, qui n’a jamais connu la télé, n’est pas influencée par la publicité et est donc moins encline à réclamer des choses (jouets, aliments) qu’elle aurait pu voir dans les pubs. Elle n’est pas non plus accro à la dernière série à la mode diffusée sur Disney Channel. En gros, le marketing a moins d’effet sur elle. Mon lutin ne se rappelle pas comment s’était avant quand on avait encore la télé et ça ne lui manque pas au quotidien. Le seul clash que nous avons eu, c’était au sujet de l’acquisition d’une console de salon, son souhait pour Noël dernier. Il était hors de question de faire rentrer une télé à la maison. Il joue donc sur un écran d’ordinateur uniquement dédié à la console. Mon aînée a toujours préféré les livres aux écrans. L’absence de télé lui est donc totalement égale. Elle dit ne pas s’intéresser lorsque ses camarades de lycée lui parlent de la dernière émission de téléréalité, même si elle ne l’assume pas encore au grand jour. Je lui trouve un esprit critique plutôt développé pour son âge. Y-a-t-il un lien ?

Vivre sans télé

 

Pour conclure je dirais que vivre sans télé = plus de liberté 🙂 Qu’en dîtes-vous ?