Archives du mot-clé sapin de Noël

Blacklistons le Black Friday !

Black Friday par-ci, Black Friday par-là, je ne suis pas loin de l’overdose ! Suis-je la seule à ne voir et n’entendre que ces mots-là dans les médias et sur les réseaux sociaux à longueur de journée ? Que ce soit lorsque j’ouvre ma boite mail ou que j’allume la radio (et je n’ose même pas imaginer ce que ça doit être à la télé !), ces deux mots reviennent en boucle accompagnés de petites phrases insidieuses « Craquez », « Faites-vous plaisir » « Laissez-vous tenter ». Tiens, tiens, ça me rappelle vaguement quelque chose ^^

Ceci étant dit, c’est quoi exactement le Black Friday ?

Le Black Friday est un événement marketing organisé aux USA juste après les festivités de Thanksgiving, qui lance le départ des achats de Noël. Surfant sur la mode américaine, toutes les grandes enseignes françaises proposent désormais des promotions incroyables lors de cette journée.

Concrètement, le Black Friday n’est rien d’autre qu’une technique marketing comme une autre pour nous pousser à la surconsommation en nous faisant miroiter des affaires en or. Cependant, si l’on en croit l’étude l’association de consommateurs UFC-Que Choisir,  le consommateur n’économiserait que 2% en moyenne lors du Black Friday…

Et pendant que les français « se laissent tenter » à dépenser de l’argent qu’ils n’ont pas en « craquant » pour des objets dont ils n’ont pas vraiment besoin juste pour « se faire plaisir », ce sont toujours les mêmes qui s’enrichissent à nos dépens. Juste pour info, comme ça, les Français ont dépensé 845 millions d’euros en ligne et 4,5 milliards d’euros dans les magasins lors du Black Friday en 2017… Ce n’est pas moi qui le dit, mais le rapport du Centre For Retail Research (CRC).

 

C’est bien la peine de porter le gilet jaune pour se plaindre du prix du carburant si c’est pour faire cramer la carte bleue la semaine suivante sur Amazon !

Comment résister au Black Friday ?

  • On se déconnecte de tout ce jour là pour éviter de succomber à la tentation qui se manifestera à coup de mails et de pubs tout au long de la journée par tous les moyens de communication possibles.

 

  • On se demande avant tout si on a envie ou besoin de cet objet ou si on nous a fait croire qu’on en avait envie ou besoin.

 

  • On consulte son compte bancaire qui nous rappellera sans doute que non, on ne peut pas se permettre cet achat compulsif, surtout en fin de mois ^^

 

  • On se rappelle également que le 8 décembre c’est la marche pour le climat et que surconsommer c’est vraiment pas bon pour la planète.

 

 

climate friday

Optez pour le Green Friday

Et si vous attendiez ce jour pour faire un achat dont vous aviez vraiment besoin, Femininbio a consacré un article très intéressant sur les alternatives au Black Friday que je vous invite vivement à découvrir.

On y découvre notamment une liste d’enseignes éthiques qui se sont engagées à reverser 15% des bénéfices réalisés pendant le Black Green Friday à une association de protection de l’environnement. Et ça, c’est bon pour la planète !

 

 

 

Publicités

Nous avons fabriqué notre sapin de Noël

La semaine dernière, je vous parlais des sapins de Noël et de la possibilité de fabriquer soi-même un sapin de Noël original.

Je vous présente donc le sapin de Noël que nous avons réalisé avec mes enfants l’an dernier. Il a suscité l’étonnement mais aussi une certaine admiration chez nos visiteurs.

Je dois dire qu’au départ, mes enfants n’étaient pas très enthousiastes à l’idée de fabriquer un sapin de Noël. Ils souhaitaient que l’on achète le traditionnel sapin vert qui perd toutes ses épines. Mais, je leur ai proposé plusieurs idées de sapins différents que l’on pouvait fabriquer et ils ont choisi celui-ci.

Ils ont participé activement à toutes les étapes de sa réalisation et ont été très fiers du résultat.

Des branches ramassées en forêt, du raphia pour les maintenir ensemble, une guirlande lumineuse et quelques décorations, et voilà un sapin original qui répond aux impératifs de la société moderne :

– écologie

– économie

– gain de place

– design.

Tout en conservant l’aspect traditionnel de par le choix de matériaux naturels.

Et la magie opère !

Qu’en pensez-vous ? Si vous voulez reproduire le même chez vous, mon tuto est disponible ici 🙂

Naturel ou artificiel : Quel sapin pour un Noël écolo ?

Traditionnellement installé à la Saint Nicolas, le sapin est l’élément incontournable des fêtes de Noël. Sans lui, point de cadeaux ! Mais comment respecter la tradition tout en préservant l’environnement ?

De prime abord, quand on veut organiser un Noël écolo, il semble logique d’adopter le sapin artificiel. En effet, on pense ainsi ne pas contribuer à la déforestation. D’autant qu’on réalise des économies, le sapin artificiel étant prévu pour servir plusieurs années. Oui, sauf qu’en réalité, on a tout faux.

Le sapin de Noël artificiel

Le sapin de Noël artificiel est réalisé en plastique ou en synthétique, des matériaux issus de matières premières non renouvelables comme le pétrole. Sa durée de vie excède rarement trois ans, un investissement pas si rentable qui va finir par créer du déchet. De plus, son incinération est source d’émanations toxiques. Le sapin artificiel n’est donc au final pas écolo du tout.

Le sapin naturel

Le sapin de Noël naturel est issu de plantations essentiellement destinées aux fêtes de Noël et il est 100% biodégradable. Son achat n’a donc aucune conséquence écologique. Sans compter que durant son temps de vie, il aura contribué à l’absorption du CO2. Et tandis que le sapin artificiel est fabriqué en chine dans des conditions de travail éthiquement douteuses, notre beau sapin naturel, lui, favorise l’emploi local.

Je vous ai dégoté une petite vidéo amusante et très instructive qui résume très bien tout ça :

Pour un Noël plus écolo, on privilégiera donc le sapin naturel au sapin artificiel. Mais on peut également opter pour des solutions radicalement différentes : décorer ses plantes d’intérieur ou bien réaliser soi-même son sapin de Noël (voir mon tuto pour fabriquer un sapin de Noël DIY)

Et sinon, voici le premier sapin de Noël écolo 100% recyclé et recyclable à monter soi-même. Constitué de carton recyclé et de bouteilles plastique, ce sapin de Noël écologique peut être réutilisé d’une année sur l’autre. Vendu 69 euros dont 2 euros seront reversés à WWF.

sapin écolo

Maintenant, dites-moi tout ! Pour quel type de sapin allez-vous opter cette année ?

Comment organiser un Noël éco-responsable et éthique ?

Le mois de novembre est à peine entamé que Noël est déjà dans toutes les bouches, et sur tous les écrans. Vous n’avez certainement pas manqué de recevoir les catalogues de jouets dans votre boite aux lettres et vos enfants ont sans doute commencé leur lettre au Père Noël.

C’est là que votre mission commence ! Il est temps de commencer à remplir votre hotte. C’est qu’il s’agit de ne pas les décevoir ! Même si vous vous demandez parfois à quoi ça rime.

Il faut dire que Noël est la période de l’année où « gaspillage » est le mot d’ordre. Dans cette société de surconsommation, les fêtes de Noël s’apparentent à une surenchère dans la dépense de nourriture et d’objets totalement inutiles avec de l’argent que l’on n’a pas forcément. Une véritable aberration en cette période de crise.

Pire encore, Noël est la période de l’année où les gens mettent de côté leurs principes pour faire comme les autres, au détriment des valeurs traditionnellement attribuées à cette fête. Au final, Noël est devenu un évènement marketing durant lesquels les gens se précipitent comme des moutons dans les magasins pour satisfaire aux exigences du dieu Consumérisme.

Au niveau éthique et écologique, il va sans dire que la fête de Noël est une véritable catastrophe. Les parents achètent les derniers jouets à la mode réclamés par leurs chères têtes blondes manipulées par la publicité, et tant pis si les dits-jouets ont été fabriqués par d’autres enfants à l’autre bout du monde, avec des matériaux douteux susceptibles de causer, à long terme, des problèmes de santé à leurs jeunes utilisateurs.

Sans compter la nourriture de luxe achetée et jetée sans complexe alors que des milliers de personnes meurent de faim, produite dans la souffrance (foie gras) et bourrée d’antibiotiques (saumon fumé).
Le suremballage apparaît comme un élément mineur dans toute cette débauche de fric et pourtant il constitue également un véritable problème.

Et pourtant, il est tout à fait possible de passer une belle fête de Noël en accord avec ses principes et ses valeurs, en respectant l’environnement et la vie qui s’y trouve. Tout au long de ce mois, je vais vous proposer des solutions alternatives pour préparer un Noël éco-responsable à travers des articles et des DIY qui vous permettront de passer de merveilleux moments en famille.

Au programme :

Vous me suivez ?