Archives du mot-clé salle de bain

J’ai troqué mes cosmétiques pour des cosmétiques naturels #1 : Gel douche Vs Savon d’Alep

Si vous avez loupé mon dernier article sur les perturbateurs endocriniens, je vous offre une session de rattrapage ici.

Après cette chasse aux sorcières toxiques, je vous raconte comment j’ai petit à petit remplacé mes produits habituels par des cosmétiques naturels et sans danger. Parce que le changement c’est maintenant ! (hu hu ) J’ai décidé de commencer par la douche parce que c’est le geste quotidien le plus basique selon moi.

Pour la douche donc, j’avais l’habitude d’utiliser du gel douche (comme la plupart des gens je pense), et ce depuis aussi loin que je me rappelle. Le gel douche, c’est génial : ça sent super bon, c’est onctueux et ça mousse bien ! Sauf que voilà, le gel douche en réalité, c’est bourré de cochonneries. Même si c’est écrit « doux pour la peau » « nourrissant » ou même « testé dermatologiquement », ne vous y fiez pas ! Ce ne sont que des arguments marketing destinés à donner une image positive du produit et à vous le faire acheter plutôt qu’un autre.

En réalité, les gels douches du commerce contiennent entre autres, des parfums potentiellement allergisants et surtout des perturbateurs endocriniens tels que le paraben. Le paraben fait beaucoup parler de lui depuis une dizaine d’année car on s’est aperçu qu’il était responsable de dérèglements hormonaux importants allant de la puberté précoce chez les petites filles à des troubles de la fertilité. On le suspecte également d’être à l’origine de certains cancers.

Le paraben, c’est quoi ?

Le paraben c’est un conservateur. Il garantit la stabilité et la longévité des produits cosmétiques et évite le développement des bactéries. Lisez attentivement l’étiquette de votre gel douche pour vérifier qu’il ne contient pas de paraben (butylparaben, propylparaben ou encore parahydroxybenzoate de propyl).

Alors vous allez me dire que maintenant, la plupart des gels douche du commerce indiquent la mention « sans paraben » sur leurs flacons. Certes, mais par quoi d’autres le paraben a-t-il été remplacé ? Certains industriels ont opté pour le méthylisothiazolinone qu’on soupçonne déjà de provoquer des réactions allergiques telles que l’eczéma. Bref, la chose à retenir, c’est qu’on ne peut pas faire confiance aux industriels dont l’unique objectif est de faire du bénéfice à tout prix. Même au prix de notre santé !

Alors on utilise quoi pour se laver au naturel ?

Personnellement, j’ai opté pour le savon d’Alep. C’est un savon composé d’huile d’olive et de baie de laurier aux propriétés hypoallergéniques et hydratantes. Le savon d’Alep est fabriqué en Syrie depuis l’Antiquité, c’est l’ancêtre du savon de Marseille. Lorsqu’il est fabriqué de manière traditionnelle, il ne contient ni produit de synthèse, ni solvant, ni colorant, ni parfum, ni conservateur, ni aucun dérivé de graisse animale. Le savon d’Alep est donc un produit naturel et végan.

Autre bonne nouvelle, le savon d’Alep peut être utilisé par toute la famille. En réalité, j’ai découvert le savon d’Alep il y a presque 5 ans, à la naissance de ma fille qui présentait de l’acné du nourrisson. Après avoir essayé différents gels douche hypoallergéniques achetés en pharmacie, j’ai découvert que le savon d’Alep était recommandé pour traiter l’acné du nourrisson, mais aussi l’eczéma. Il convient particulièrement aux peaux sèches et sensibles. J’ai donc commencé à laver ma puce avec du savon d’Alep et son acné a rapidement disparu. J’ai ensuite généralisé son usage à toute la famille et depuis, on utilise plus que ça pour la douche.

De plus, à 3 euros environ le pavé de 200g qui dure des semaines, le savon d’Alep est véritablement plus économique que le gel douche.

Certains n’apprécient pas son odeur un peu forte à l’utilisation. Moi je m’y suis rapidement habituée, mais si vous avez vraiment du mal, vous pouvez toujours vous rabattre sur le classique savon de Marseille ou si vous avez la peau fragile, le savon au lait d’ânesse et parfait (un peu plus cher par contre). Enfin, pour les plus réfractaires, il y a toujours le gel douche bio 🙂

Bref, vous l’aurez compris, il existe des tas d’alternative au gel douche cracra du commerce ! Et vous, qu’utilisez-vous pour vous laver au naturel ?

Publicités
produits de beauté dangereux

Pourquoi choisir des cosmétiques naturels ou bio ?

Chaque année on recense de plus en plus de cas de puberté précoce. Un phénomène croissant qui touche principalement les fillettes. Celles-ci présentent des signe de puberté dès l’âge de 7-8 ans. Un constat alarmant. Parallèlement à ce phénomène, on constate également une précocité de la ménopause et un taux d’infertilité masculine en constante augmentation.

Des études ont démontré que les perturbateurs endocriniens étaient à l’origine de ces désordres hormonaux.

Les perturbateurs endocriniens, qu’est-ce que c’est ?

Ce sont les parabens et les phtalates, que l’on trouve tout autour de nous et notamment dans nos cosmétiques. Parce qu’ils constituent de très bons conservateurs, ils sont largement utilisés par l’industrie cosmétique. A priori sans danger, ils s’avèrent être de véritables bombes à retardement.

Or, ils se cachent partout, depuis votre armoire de toilette jusqu’à votre trousse à maquillage, en

passant par le rebord de votre baignoire. Invisibles à vos yeux, vous les appliquez pourtant chaque

jour généreusement sur votre peau.

perturbateurs-endocriniens-salle-de-bains

Alors concrètement on fait quoi ?

On commence par lire cet article qui nous explique comment reconnaître ces poisons qui font de nos produits de beauté des produits dangereux.

Ensuite, on jette tous ceux qui en contiennent et on va faire un saut au supermarché bio pour les remplacer par des cosmétiques sains et naturels. Ou alors on se met à fabriquer ses cosmétiques soi-même.

Et vous, êtes vous plutôt cosmétiques bio ou cosmétiques DIY ?