Archives du mot-clé cup

Pour ou contre les serviettes hygiéniques lavables ?

Pendant 20 ans, j’ai essayé toutes les protections périodiques « super fiables » que le marketing lançait : tampons, serviettes, incurvées ou non, avec ou sans ailettes, etc. Mais malgré ça, il m’est souvent arrivée d’avoir des fuites. Voire, des vraiment grosses fuites (Pitié ! Dîtes moi que je ne suis pas la seule !! ) Mes règles m’ont donc gâchée en moyenne 5 jours ( et 5 nuits) chaque mois pendant près de 20 ans. Ce qui représente 1200 jours de galère sur toute ma vie.

Et puis, il y a 3 ans, j’ai découvert la cup (coupe menstruelle en français) et forcément j’ai voulu essayer (lire ma review sur la cup ici ^^ ). Et bien que j’adhère à 200% à la cup et qu’elle me permette désormais de beaucoup mieux vivre mes règles, l’angoisse de la tâche n’est pas partie. On ne balaie pas 20 ans d’angoisse comme ça !

Parce qu’on ne sait jamais, j’ai donc continué d’utiliser des protèges-slips en plus de la cup. Juste au cas où. Mais l’utilisation de protèges-slips ne concordait plus avec ma volonté de me débarrasser des toxiques et ma démarche zéro déchet. Aussi, je pensais à acquérir des protèges-slips lavables.

Lorsque je suis tombée sur une vente-privée de la marque B’Bies (fabricants de couches lavables à l’origine) et que j’ai vu le lot de 2 protèges-slips lavables au modeste prix de 6 euros, je me suis lancée et j’ai commandé deux lots.

Seulement voilà, à la réception de ma commande, j’ai découvert des protections de la dimension d’une serviette hygiénique « spéciale nuit ». J’ai d’abord cru à une erreur, mais l’étiquette autocollante sur l’emballage ne laissait aucun doute : il était bien inscrit « protèges-slips ». (Je n’ose imaginer la taille des serviettes hygiéniques classiques ! )

Pour ou contre les serviettes hygiéniques lavables
Au prix où je les avais obtenus, j’ai tout de même souhaité les conserver et j’ai tenu à les essayer comme des serviettes hygiéniques lavables. Je vous livre donc mon avis.

Les plus :

1- Discrétion

Malgré leur dimension importante, les protèges-slips lavables sont fins et ne font pas d’effet « couche ». Bien entendu, le coloris noir est particulièrement discret sur la lingerie noire et les tâches de sang sur la serviette ne sont pas apparentes. Les petites ailettes s’attachent sous le slip par un bouton pression et maintiennent bien la protection en place, tout en discrétion. Et une fois plié, ça ne prend que très peu de place.

Pour ou contre les serviettes hygiéniques lavables ?

2- Absorption

J’ai trouvé que les protèges-slips (serviettes hygiéniques) lavables B’bies sont bien absorbants. Le flux est immédiatement absorbé au centre de la serviette par une couche absorbante probablement en bambou. Ils ne débordent pas et ne fuient pas.

Pour ou contre les serviettes hygiéniques lavables ?

3- Douceur

Le revêtement des serviettes hygiéniques et des protèges-slips classiques est souvent plastifié, ce qui donne une sensation désagréable, voire des irritations lorsqu’on les porte H24 pendant plusieurs jours, notamment l’été. Les protèges-slips lavables B’bies sont constitués d’une couche de tissu polaire sur le dessus ce qui confère un contact doux sur la peau en plus d’une sensation de sec en permanence. Pour les mêmes raisons, ils sèchent vite après lavage.

Pour ou contre les serviettes hygiéniques lavables ?

Les moins :

1- Taille

Pour des protèges-slips, la taille est plus qu’excessive. Comme je le disais plus haut, elle correspond à celle des serviettes hygiéniques « spéciales nuit ». Une petite révision sur les formats ne serait donc pas du luxe. Et un vrai format « protège-slip » serait le bienvenu.

Pour ou contre les serviettes hygiéniques lavables ?

2- Odeur

Si les serviettes hygiéniques classiques ajoutent des composants qui « neutralisent les odeurs », ce n’est pas pour rien. Vous voulez du naturel ? Avec les serviettes hygiéniques lavables, vous aurez les odeurs qui vont avec ! Alors certes, je ne m’en apercevais qu’au moment de me changer, lorsque j’avais « le nez dessus ». J’ose seulement espérer que j’étais la seule à m’en rendre compte ^^ C’est logique en même temps. Pour ma petite dernière, j’utilisais des couches lavables et je me souviens qu’elle sentait fortement l’urine au réveil.

Pour ou contre les serviettes hygiéniques lavables ?

3- Consommation d’eau

Étant donné que le flux est absorbé, il faut beaucoup d’eau pour rincer la protection avant de la passer en machine. Doù ma question qui va faire débat :

L’utilisation de protections périodiques lavables est-elle vraiment plus écolo que celle des jetables ? Ne vaut-il pas mieux s’orienter sur des protections jetables bio ? Si vous avez des réponses à m’apporter, n’hésitez surtout pas !

Pour ou contre les serviettes hygiéniques lavables ?

 

 

BON PLAN : Une cup à 7.90 euros et des serviettes hygiéniques lavables à partir de 6.90 euros

Si vous hésitiez encore à tester la cup ou les serviettes hygiéniques lavables, c’est le jour ou jamais !

En effet, je viens de dégoter une vente privée B’bies qui propose des tarifs super intéressant. Ex : une coupe menstruelle à 7.90 euros disponible en deux tailles et deux coloris au choix (blanc ou rose), ainsi que des serviettes hygiéniques lavables en bambou disponibles en 3 tailles selon l’importance du flux et en deux coloris (noir et gris ou noir et blanc) à partir de 6.90 euros le lot de deux.

Jeunes mamans, la marque B’bies étant à l’origine spécialisée dans les couches lavables, vous trouverez donc également des couches lavables, des lingettes lavables, mais aussi des chaussons en cuir souple, des bavoirs…

Je n’ai jamais essayé cette marque donc je ne peux pas vous la recommander, mais je ne pouvais pas ne pas partager ce bon plan avec vous.

B’bies est une marque française qui fabrique des couches lavables depuis 2007, ainsi que le matériel nécessaire à leur entretien. C’est donc logiquement que la marque a ensuite développé une gamme pour l’hygiène intime des mamans en proposant des serviettes hygiéniques lavables et des coupes menstruelles (la fameuse cup ).

De mon côté, je me suis dit que c’était l’occasion de tester les protèges slips lavables et j’en ai profité pour renouveler mon stock d’huiles essentielles avec un lot de 3 flacons d’HE (citron, lavande et thea tree, ceux que j’utilise le plus dans mes produits ménagers) à 7 euros seulement.

La vente privée B’bies est disponible ici.

Si vous n’êtes pas encore inscrite sur Showroomprivé je peux vous parrainer ici 🙂

Un conseil : Il faut vous connecter/inscrire puis recliquer sur le lien dans l’article pour accéder directement à la vente privée B’bies.

Attention ! La vente privée B’bies se termine demain matin à 8h donc n’attendez pas ! Et si jamais vous franchissez le pas, surtout venez me raconter 😉

la coupe mentruelle

Test : la coupe menstruelle, une révolution féminine et écolo

En début d’année, on est pleine de bonnes résolutions comme se remettre au sport et s’y tenir (au moins trois deux fois par semaine), faire un régime ou arrêter de fumer.

Cette année, votre bonne résolution sera de passer à la Cup, la coupe menstruelle. Vous avez forcément entendu parler du « Graal en silicone » sensé révolutionner l’hygiène féminine. Naturelle, écolo, économique, pratique, elle a toutes les qualités pour vous séduire.

Le principe est on ne peut plus simple. Il s’agit d’une petite coupe en silicone que vous placez à l’intérieur de votre vagin afin d’y recueillir le flux. Lorsqu’elle est pleine, vous la retirez pour la vider avant de la replacer. Vous pouvez désormais boycotter tampons et serviettes ultra-polluants et ultra-agressifs pour votre flore vaginale.

Et en pratique ça se passe comment ?

J’ai choisi de tester la Fleurcup qui est fabriquée en France. Après avoir choisie la couleur de ma future meilleure alliée sur le site  http://www.fleurcup.com/fr j’ai reçu ma commande très rapidement. Je dois avouer que j’étais presque pressée d’avoir mes règles pour l’essayer enfin. L’insertion est simple : Il suffit de plier la cup pour l’insérer dans le vagin. Une fois à l’intérieur, elle se déplie d’elle-même et se fixe aux parois du vagin par un effet ventouse. Et vous pouvez vaquer à vos occupations. Aucune sensation de gène, aucune sensation de descente comme on peut ressentir avec un tampon, la Cup se fait véritablement oublier. Lorsque le moment de la vider est arriver, il suffit de tirer légèrement sur la tige pour la faire descendre et de pincer la base de la coupe. Là encore, vous pouvez tirer un trait sur la sensation d’irritation qui est parfois causée par les tampons. On vide, on rince et c’est reparti !

Lorsque les règles sont terminées, on la fait bouillir quelques minutes et on la range jusqu’au mois prochain.

Des points négatifs ? Je n’en ai pas trouvé. A moins que vous ne vous évanouissiez à la vue du sang ! Parce qu’il faut bien le reconnaître, la première fois qu’on vide la Cup, on a un peu l’impression de jouer dans un film d’horreur. Mais c’est une simple question d’habitude !

Adieux l’angoisse de la tâche sur votre pantalon blanc ! La Cup va changer votre façon de vivre vos règles !

Et si vous avez encore des doutes, cette petite vidéo drôle et instructive achèvera de vous convaincre.
http://www.madmoizelle.com/pourquoi-passer-cup-coupe-menstruelle-196951