Archives pour la catégorie Hygiène famille

Ma commande Boho Green chez Beauté Privée (review)

La semaine dernière, je vous parlais de ma commande de cosmétiques bio de la marque Avril qui m’avait bien satisfaite. Aujourd’hui, je vais vous raconter ma mésaventure lors d’une commande chez Beauté Privée, un site de ventes privées dédié aux cosmétiques.

Quelques jours après ma commande chez Webecologie, je vois passer (je ne sais même plus où), une offre parrainage de 5 euros de réduction chez Beauté Privée. Je parcours le site par curiosité et je découvre qu’ils proposent des produits de la marque Boho Green à -50%. Forcément, je regarde un peu les produits et je tombe sur ce que je cherchais : un correcteur de teint en stick ! Et à moitié prix en plus (soit 4.90 euros) ! Hop dans mon panier !

Dans la foulée, je me laisse tenter par un correcteur vert de la marque (4.90 euros également), censé atténuer les rougeurs (ma peau très claire rougit au chaud, au froid, et à un peu tout), histoire d’essayer. Je tente de passer mon code parrainage, mais je n’ai pas atteint 15 euros d’achat. Je ronchonne contre les techniques de marketing, j’hésite et puis je rajoute une poudre libre histoire d’atteindre le montant demandé. C’est donc une commande spéciale teint zéro défaut !

J’en suis à 15.20 euros et je peux enfin déduire mes 5 euros de parrainage qui couvre en fait, les frais de port. Mais 15.20 euros pour trois produits bio, c’est plus qu’honnête. Une semaine plus tard, je récupère mon colis mais, mauvaise surprise : Je ne compte que deux produits !

20171215_092246

Pourtant sur le bon de commande joint dans le colis, les trois produits sont bien listés, et le colis n’est pas endommagé. Ni une, ni deux, je fais une photo et envoie un mail de réclamation à Beauté Privée qui me répond dans la journée. Le correcteur de teint n’était plus en stock, raison pour laquelle il ne se trouvait pas dans mon colis. Ils m’ont remboursé le montant du correcteur directement sur ma cb dans les jours suivants sans discuter. Aucun soucis, ils ont été très réactifs. Cependant, c’est toujours décevant et je n’ai toujours pas de correcteur de teint.

Mon avis sur le correcteur vert Boho Green

Le correcteur vert se présente en stick, comme son homologue que je n’ai jamais reçu. Sa texture est assez sèche de prime abord, mais il s’applique facilement. Il ne faut pas en mettre trop sans risquer d’avoir mauvaise mine.

Après plusieurs essais, j’applique un trait sur le front et sur chaque pommette façon maquillage de guerre, et surtout je l’estomper bien. Je l’applique avant mon fond de teint qui vient ensuite unifier tout ça et le résultat me semble plutôt concluant.

Je n’ai pas eu l’occasion d’essayer la poudre libre qui était vendue sans houppette. Il va donc falloir que je me dégotte un gros pinceau à l’occasion. Et je viendrais vous en parler une autre fois 😉

Dîtes-moi tout! Vous utilisez quels produits pour avoir un teint zéro défaut ? Et sur quels sites les trouvez-vous ?

Publicités

Découverte des cosmétiques Avril (review)

Le mois dernier, je me suis retrouvée à cours de fond de teint ET de mascara. Bref, la cata ! Pour info, l’astuce de mettre quelques gouttes d’huile dans le tube de mascara pour le délayer un peu est vraiment une très mauvaise idée (yeux de panda assurés ! ). J’ai donc passé une commande chez webecologie, chez qui j’achète la plupart des cosmétiques bio.

J’ai repris un shampoing solide Douce Nature au passage et mon fond de teint hydracoton de chez Couleur Caramel. J’ai testé plusieurs mascaras au cours des dernières années et le dernier en date était celui de Couleur Caramel. Il est plutôt correct, je n’ai pas grand chose à lui reprocher si ce n’est son prix (18 euros). J’ai donc commencé à chercher dans d’autres marques bio et je suis tombée sur le mascara Avril à seulement 7 euros. Tout le monde semble encenser cette marque alors je me suis dit pourquoi pas.

Tant que je regardais les différents produits de la marque, j’ai repéré un joli rouge à lèvres dans les tons nude. Je ne portais plus de rouge à lèvres depuis un bon moment, parce que les derniers achats que j’ai fait ne m’ont pas satisfaite, aussi je me suis dit « Soyons fous ! En plus c’est Noël, ça sera mon cadeau. » Du coup j’ai pris un vernis coordonné pour faire bonne mesure.

Je voulais également un correcteur de teint en stick mais je n’ai pas trouvé mon bonheur.

Lorsque j’ai reçu ma commande, j’avais vraiment hâte d’essayer les produits de la marque Avril. Et je n’ai pas été déçue.

20171230_011352

Le mascara Avril

Le mascara est vraiment top et à ce prix là, c’est vraiment dommage d’aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs. Je n’achète que du mascara couleur marron et je n’applique qu’une seule couche uniquement sur les cils supérieurs, pour garder un aspect naturel. Avec le mascara Avril, le résultat est bien soutenu. Il ne fait pas de paquets à l’application et gagne donc un point supplémentaire. Mais ce qui m’a conquise, c’est qu’il tient vraiment toute la journée.  Il ne s’effrite pas et il ne coule pas, même lorsque je transpire un peu parce que j’ai couru pour avoir mon bus.

Le Rouge à lèvres Avril

Le rouge à lèvre ne m’a pas déçue non plus. Déjà la couleur « Rose poupée » est fidèle à la photo (et après deux déceptions, je dois dire que je redoutais un peu). C’est un nude, parfait pour ma carnation. Il est crémeux à l’application, contrairement à ceux de chez Couleur Caramel ou Boho Green qui sont plutôt secs et pas vraiment agréables à appliquer. C’est donc un premier bon point. Ensuite, je trouve qu’il tient plutôt bien, même s’il nécessiterait une retouche après le repas, mais ça, je crois que c’est valable pour tous les rouges à lèvres.

Le vernis à ongle Avril

Pas de mauvaise surprise pour le vernis à ongle Avril dont la couleur correspondait également à celle annoncée. Il est fluide et s’applique très bien. Sur la tenue, je peux difficilement juger, j’abime rapidement tous les vernis parce que je me ronge les ongles. Je dirais simplement qu’il a tenu aussi longtemps que le Boho Green c’est à dire 3 jours avant de commencer à s’écailler. A la différence que je l’ai simplement gratté un peu avec l’ongle pour finir de le retirer, et que je n’ai du coup pas eu à utiliser de dissolvant et ça c’est plutôt bien car on le sait, le dissolvant c’est pas clean.

Voilà pour mes avis sur les produits Avril. Une belle découverte pour cette marque qui, malgré un packaging peu engageant comparé à ses concurrents, propose des produits cosmétiques bio et véganes de bonne qualité.

Et vous, quelles sont vos marques chouchoutes ? J’ai entendu parler de Zao, Lily Lolo, peut-être moins distribuées, vous connaissez ?

 

 

Mes premiers cosmétiques maison

Cela faisait un bon moment que je souhaitais me mettre à fabriquer mes cosmétiques maison, mais la longue liste d’ingrédients très spécifiques me faisait un peu peur.

Certes, il y a de cela plusieurs années, je fabriquais le liniment maison pour bébé, mais il n’y avait que l’eau de chaux à acheter en pharmacie et la préparation était simplissime.

L’an dernier, j’ai commencé par des petites choses simples ne nécessitant que des ingrédients alimentaires comme le gommage maison pour ma peau sèche, à base d’huile d’olive et de sucre. Pas très compliqué.

recette gommage maison pour peaux très sèches

Puis j’ai eu envie de tester la recette du déo diy à l’huile de coco. J’avais déjà presque tous les ingrédients, il me manquait juste l’huile essentielle… Et j’ai été conquise par son efficacité.

De fil en aiguille, à force de lire des recettes sur les blogs, j’ai eu envie de fabriquer plus de cosmétiques maison. J’avais repéré une recette de baume à lèvres maison sur le blog d’Antigone XXI qui me paraissait assez facile à réaliser. Je me suis donc rendue sur le site My Cosmetik qui propose des ingrédients bio pour la cosméto maison et j’ai commencé à chercher les ingrédients qui me manquaient. Puis j’ai repéré leurs recettes de crèmes pour le visage et je me suis dit que ça me reviendrait un peu moins cher que ma crème de jour de chez Melvita à 21,46 euros les 40ml, et que ça pourrait être fun de faire de la tambouille ^^

L’avantage majeur, c’est que l’on peut trouver des ingrédients en toute petite quantité, juste ce qu’il faut pour réaliser un produit ou deux. Par exemple, j’ai pu trouvé de la cire d’abeille à 1,40 euros les 10g, alors que chez Natureo, ils proposent la cire d’abeille en sachet de 1kg (mais que faire du reste du sachet ? ).

J’ai donc acheté une longue liste d’ingrédients pour réaliser mon baume à lèvre, mais aussi deux crèmes pour le visage (jour et nuit, tant qu’à faire ^^ ), de l’argile blanche pour modifier ma recette de dentifrice et tester une recette de masque pour la peau. Au final, je m’en suis tirée pour une cinquantaine d’euros (et ouais, quand même ! ).

J’ai reçu ma commande très rapidement (deux ou trois jours) en relais colis. (+ 1 point)

Les ingrédients étaient emballés succinctement avec des matériaux recyclables. (+ 1 point)

img_6636

En revanche, devant la quantité de petites fioles contenues dans mon colis, je me suis rendue compte que ce n’était pas vraiment super zéro déchet tout ça. Si les huiles essentielles sont conditionnées dans des flacons de verre, les hydrolats et les huiles végétales sont conditionnés dans des flacons en plastique. De la même manière, la cire d’abeille et l’argile sont conditionnées en sachet plastique. (- 2 points)

Mes cosmétiques maison faciles

Les ingrédients semblent cependant de bonne qualité, ils sont certifiés bio.

Les recettes sont bien détaillées avec les propriétés de chaque ingrédient ce qui permet une fois le processus compris et maitrisé, de les adapter en fonction de ses besoins (et peut-être de supprimer certains ingrédients superflus).

Et pour finir je vous montre mes premières réalisations 🙂

Mon baume à lèvre, joli, simple et efficace :

img_6711

La crème de nuit nourrissante aux huiles d’argan et d’avocat de My cosmétique.Mes cosmétiques maison faciles

La crème de jour antioxydante à l’huile d’argan et bois de rose de My cosmétique (le parfum de celle-ci est à tomber !)

IMG_6933

Pour les crèmes, j’ai un peu loupé mon émulsion car la texture devrait être plus onctueuse que ça, mais pour une première, je suis quand même plutôt fière. Et surtout, je verrai à l’utilisation si ça convient à ma peau.

Donc voilà, j’ai franchi un nouveau cap, j’ai réalisé mes cosmétiques maison. Ce n’est finalement pas sorcier, c’est même plutôt fun, et puis au moins, je sais ce qu’il y a dedans ^^

 

Mascara bio : trois marques au banc d’essai pour un regard de velours !

Bien que je me maquille peu, je ne peux pas sortir sans mascara. Pour moi qui ais les cils blonds, je ne peux pas faire l’impasse sur ce produit de maquillage qui accentue le regard. Mais après des années d’utilisation de mascara non bio d’une marque bien connue, il m’a été difficile de retrouver un mascara qui soit à la fois bio et qui réponde à mes attentes en matière de tenue, d’application et bien évidemment de résultats.

 

C’est en lisant les avis des utilisatrices sur Bébé au Naturel que mon premier choix s’est porté sur le mascara bio volume de la marque Lavera.

img_6669

Certifié NaTrue et Vegan, il est composé d’huile d’argousier bio et de cire de jojoba bio. A 9,90 euros, il me semblait d’un bon rapport qualité/prix. Présenté dans un tube métallique, il dispose d’une brosse classique.

img_6675

Fluide, il s’applique bien et l’odeur est relativement subtile. Cependant, le résultat est très léger et nécessite deux couches pour avoir une couvrance minimale et un résultat somme toute très (trop) naturel.

Lors de mon second achat de mascara, j’ai été séduite par le packaging du mascara naturel Boho Green Make-up.

img_6670

En effet, quoi de mieux qu’un emballage cartonné pour un cosmétique green ? Son petit prix (9,45 euros) était également très attractif. Cependant, j’ai découvert à la réception qu’il se présente en petit format et du coup, la brosse est également un petit format.

img_6680

Qui dit petite brosse, dit difficulté d’application et forcément, quelques paquets inévitables. J’ai quand même trouvé le résultat plus intéressant qu’avec le mascara précédent, mais il avait tendance à s’effriter en fin de soirée. Formulé à 99% d’ingrédients d’origine naturelle et sans solvant, les mascaras de la marque Boho Green n’ont pas encore reçu de certification bio.

Récemment, j’ai fait l’acquisition du mascara bio volumateur Couleur Caramel.

img_6673

Composé à 98% d’ingrédients d’origine naturelle, il est certifié Ecocert et Cosmebio. Ici aussi, le mascara se présente dans un emballage cartonné à la fois stylé et écologique que j’aime beaucoup. A l’inverse du précédent, le format du tube permet d’avoir une brosse longue.

img_6681

La texture crémeuse est très agréable à utiliser et s’applique facilement en un seul passage. J’ai enfin le résultat que je souhaite en une seule couche. Il tient très bien toute la journée sans s’effriter. Le seul bémol : son prix.  Il faut compter 17,89 euros, mais la qualité est au rendez-vous 🙂

Enregistrer

Pour ou contre les serviettes hygiéniques lavables ?

Pendant 20 ans, j’ai essayé toutes les protections périodiques « super fiables » que le marketing lançait : tampons, serviettes, incurvées ou non, avec ou sans ailettes, etc. Mais malgré ça, il m’est souvent arrivée d’avoir des fuites. Voire, des vraiment grosses fuites (Pitié ! Dîtes moi que je ne suis pas la seule !! ) Mes règles m’ont donc gâchée en moyenne 5 jours ( et 5 nuits) chaque mois pendant près de 20 ans. Ce qui représente 1200 jours de galère sur toute ma vie.

Et puis, il y a 3 ans, j’ai découvert la cup (coupe menstruelle en français) et forcément j’ai voulu essayer (lire ma review sur la cup ici ^^ ). Et bien que j’adhère à 200% à la cup et qu’elle me permette désormais de beaucoup mieux vivre mes règles, l’angoisse de la tâche n’est pas partie. On ne balaie pas 20 ans d’angoisse comme ça !

Parce qu’on ne sait jamais, j’ai donc continué d’utiliser des protèges-slips en plus de la cup. Juste au cas où. Mais l’utilisation de protèges-slips ne concordait plus avec ma volonté de me débarrasser des toxiques et ma démarche zéro déchet. Aussi, je pensais à acquérir des protèges-slips lavables.

Lorsque je suis tombée sur une vente-privée de la marque B’Bies (fabricants de couches lavables à l’origine) et que j’ai vu le lot de 2 protèges-slips lavables au modeste prix de 6 euros, je me suis lancée et j’ai commandé deux lots.

Seulement voilà, à la réception de ma commande, j’ai découvert des protections de la dimension d’une serviette hygiénique « spéciale nuit ». J’ai d’abord cru à une erreur, mais l’étiquette autocollante sur l’emballage ne laissait aucun doute : il était bien inscrit « protèges-slips ». (Je n’ose imaginer la taille des serviettes hygiéniques classiques ! )

Pour ou contre les serviettes hygiéniques lavables
Au prix où je les avais obtenus, j’ai tout de même souhaité les conserver et j’ai tenu à les essayer comme des serviettes hygiéniques lavables. Je vous livre donc mon avis.

Les plus :

1- Discrétion

Malgré leur dimension importante, les protèges-slips lavables sont fins et ne font pas d’effet « couche ». Bien entendu, le coloris noir est particulièrement discret sur la lingerie noire et les tâches de sang sur la serviette ne sont pas apparentes. Les petites ailettes s’attachent sous le slip par un bouton pression et maintiennent bien la protection en place, tout en discrétion. Et une fois plié, ça ne prend que très peu de place.

Pour ou contre les serviettes hygiéniques lavables ?

2- Absorption

J’ai trouvé que les protèges-slips (serviettes hygiéniques) lavables B’bies sont bien absorbants. Le flux est immédiatement absorbé au centre de la serviette par une couche absorbante probablement en bambou. Ils ne débordent pas et ne fuient pas.

Pour ou contre les serviettes hygiéniques lavables ?

3- Douceur

Le revêtement des serviettes hygiéniques et des protèges-slips classiques est souvent plastifié, ce qui donne une sensation désagréable, voire des irritations lorsqu’on les porte H24 pendant plusieurs jours, notamment l’été. Les protèges-slips lavables B’bies sont constitués d’une couche de tissu polaire sur le dessus ce qui confère un contact doux sur la peau en plus d’une sensation de sec en permanence. Pour les mêmes raisons, ils sèchent vite après lavage.

Pour ou contre les serviettes hygiéniques lavables ?

Les moins :

1- Taille

Pour des protèges-slips, la taille est plus qu’excessive. Comme je le disais plus haut, elle correspond à celle des serviettes hygiéniques « spéciales nuit ». Une petite révision sur les formats ne serait donc pas du luxe. Et un vrai format « protège-slip » serait le bienvenu.

Pour ou contre les serviettes hygiéniques lavables ?

2- Odeur

Si les serviettes hygiéniques classiques ajoutent des composants qui « neutralisent les odeurs », ce n’est pas pour rien. Vous voulez du naturel ? Avec les serviettes hygiéniques lavables, vous aurez les odeurs qui vont avec ! Alors certes, je ne m’en apercevais qu’au moment de me changer, lorsque j’avais « le nez dessus ». J’ose seulement espérer que j’étais la seule à m’en rendre compte ^^ C’est logique en même temps. Pour ma petite dernière, j’utilisais des couches lavables et je me souviens qu’elle sentait fortement l’urine au réveil.

Pour ou contre les serviettes hygiéniques lavables ?

3- Consommation d’eau

Étant donné que le flux est absorbé, il faut beaucoup d’eau pour rincer la protection avant de la passer en machine. Doù ma question qui va faire débat :

L’utilisation de protections périodiques lavables est-elle vraiment plus écolo que celle des jetables ? Ne vaut-il pas mieux s’orienter sur des protections jetables bio ? Si vous avez des réponses à m’apporter, n’hésitez surtout pas !

Pour ou contre les serviettes hygiéniques lavables ?

 

 

Rouge à lèvres bio : Avril Vs Boho Green

Je vous parlais récemment de mon craquage chez Boho Green et notamment de ma déception concernant la Gipsy palette. Aujourd’hui, je vais vous donner mon avis sur le rouge à lèvres bio que j’avais également commandé chez cette même marque.

Lors de ma commande chez Boho Green, j’avais choisi une rouge à lèvres bio mate couleur Carole, qui semblait être dans les tons noisette, une couleur idéale pour aller avec les ombres à paupières. Je l’avais acheté en promo à 7.95 au lieu de 9.95 euros.

rouge-a-levres-bio-mat-couvrant-102-carole

A la réception, je trouve le packaging en carton de couleur grise très sympa. En plus d’être original, il affiche la couleur green et naturelle de la marque Boho Green. J’aime beaucoup.

avis rouge à lèvre bio Boho Green et Avril

En revanche, à l’ouverture, ma joie retombe illico comme un soufflé. La couleur du rouge à lèvres est très claire : un beige pâle mat, bien loin de la couleur présentée sur la photo du site (sans doute une retouche des contrastes).

avis rouge à lèvre bio Boho Green et Avrilavis rouge à lèvre bio Boho Green et Avril

Le capuchon ouvert, il m’est impossible de le retourner. Alors foutu pour foutu, je le teste, histoire de voir. La couleur est vraiment trop claire, plus claire encore que mon teint (et je prends toujours la teinte de fond de teint la plus claire), c’est pour dire. Bref, le rendu n’est pas joli du tout, je ne le porterai pas.

Concernant l’application, j’ai trouvé ce rouge à lèvres un peu sec, mais il semble bien tenir dans le temps et ne pas filer.

Du coup, n’ayant toujours pas mon rouge à lèvres dans les tons voulus, j’ai profité des soldes pour passer une toute petite commande chez Avril. J’ai opté pour le rouge à lèvres couleur châtaigne au prix de 4 euros seulement au lieu de 8. Il est fabriqué en France, certifié par Ecocert, sans parabène et non testé sur les animaux.

Alors forcément, le packaging en pastique noir est tout de suite moins séduisant. Il fait même un peu cheap, soyons honnêtes. La couleur correspond effectivement à la photo du site, même si sur le coup je me dis qu’elle est peut-être un peu trop foncée pour moi.

avis rouge à lèvre bio Boho Green et Avril

A l’application, le rouge à lèvres bio Avril est beaucoup plus agréable que le rouge à lèvres Boho. Crémeux, il s’étale facilement et ne dessèche pas les lèvres. Le port est du coup très confortable. Il tient plutôt bien et ne file pas.

Conclusion : En dehors de la déception concernant la couleur, je recommanderais le rouge à lèvres bio de chez Avril. Pour un tarif approximativement équivalent, le rouge à lèvres Avril est tout simplement plus confortable à appliquer et à porter. Maintenant si vous préférez un packaging un peu plus design, il va falloir tabler sur un autre tarif. Je vous parlerai prochainement d’un rouge à lèvres de la marque Couleur Caramel…

Test : l’éponge Konjac, mon nouveau rituel beauté au naturel

L’éponge Konjac, c’est super tendance ! Personnellement, je ne savais pas du tout de quoi il s’agissait jusqu’à ce que ma copine Delphine, qui connaît mon intérêt pour les produits naturels, m’en fasse parvenir une de sa boutique Misie-Shop. Elle était sûre que j’allais adhérer à cette nouveauté. J’ai donc décidé de la tester et de partager mon avis avec vous.

J’avoue avoir été plutôt perplexe devant son aspect rigide et sec. Mais une fois passée sous l’eau, sa texture change. Elle gonfle et prend alors une consistance spongieuse.

Delphine m’avait recommandée de me démaquiller avant de me nettoyer le visage avec l’éponge. Seulement voilà, n’appréciant pas les produits démaquillants qui ne se rincent pas, j’ai l’habitude de me démaquiller au savon d’Alep. Alors, j’ai simplement remplacé le gant de toilette par l’éponge Konjac. Effectivement, la texture est beaucoup plus douce que celle, rêche et agressive, du gant de toilette et c’est super agréable. Malgré tout, la peau est parfaitement nettoyée et semble plus douce au toucher, comme après un gommage.

IMG_2325

Après quelques jours d’utilisation, je dirais que mon teint est plus lumineux, un résultat certainement du aux propriétés exfoliantes de l’éponge Konjac.

Et pour celles qui s’interrogeraient sur l’aspect naturel et écolo de l’éponge Konjac, voici quelques infos intéressantes que j’ai été cherchées juste pour vous (et un peu pour moi aussi, parce que j’aime bien savoir ce que j’utilise ^^ ).

1- L’éponge Konjac est 100% naturelle

L’éponge de Konjac est composée à 100% de fibre végétales issues du Konjac, une racine asiatique utilisées depuis des millénaires. A l’origine, l’éponge de Konjac avait été conçue pour nettoyer la peau fragile des nourrissons. Mais peu à peu, les femmes se la sont appropriées pour nettoyer leur visage. En effet, cette éponge, qui possède des propriétés exfoliantes très douces, permet un nettoyage de la peau en profondeur tout en étant d’une infinie douceur. Elle est donc particulièrement adaptée aux peaux sensibles et réactives, mais aussi aux peaux rencontrant des problèmes d’acnés, d’eczéma ou de psoriasis.

2- L’éponge Konjac est 100% biodégradable

Comme tout éponge, l’éponge Konjac se désagrège naturellement au fur et à mesure de son utilisation. Elle dure environ 3-4 mois selon si on l’utilise matin et soir ou une fois par jour uniquement. L’intérêt majeur est qu’une fois sa vie terminée, on peut la mettre au compost.

3- L’éponge Konjac aide à réduire ses déchets

Bien qu’il faille la renouveler régulièrement, l’éponge Konjac permet une réduction importante des déchets si l’on est habituée à un produit démaquillant que l’on applique à l’aide de disques en coton. Elle participe donc à une démarche zéro déchet.

A vous, maintenant ! Dîtes-moi tout ! Qui parmi vous a déjà testé l’éponge Konjac ou serait tentée de le faire ?