Archives pour la catégorie Culture

Captain Fantastic : un film et un ode à la vie pour petits et grands

Il y avait un long moment que je n’avais pas publié. Je me rends compte que mon dernier article représente bien l’état d’esprit dans lequel je me suis retrouvée durant un moment. A force d’entendre que ce que tu fais c’est bien beau, mais que ça ne change rien, j’ai fini par le croire et si je n’ai rien changé de mes habitudes (ceux qui me suivent sur instagram on pu le voir), délaisser le blog en était l’une des manifestations. Après un petit coup de mou, je remonte en selle pour vous parler d’un film, mais nettement plus positif que le dernier.

Malgré son titre, Captain Fantastic, n’appartient au style fantastique. Cependant, c’est un magnifique film que je vous recommande de regarder en famille pour toutes les valeurs qu’il véhicule. Nous l’avons découvert durant les dernières vacances et nous avons eu un vrai coup de cœur.

Captain Fantastic, c’est un père de famille engagé qui a choisi pour sa famille un mode de vie écolo/ minimaliste/zéro déchet poussé à l’extrême. Imaginez une famille avec 6 enfants, vivant au milieu de la forêt en quasi totale autonomie : une cabane avec le minimum de confort, la nourriture exclusivement issue de leurs plantations ainsi que de la chasse et de la pêche, l’instruction à domicile. Bon, attention, ils n’ont ni électricité; ni eau courant, et bien sûr aucune technologie. La famille Robinson, quoi !

WEB-CAPTAIN-FANTASTIC_RGB

Cette petite famille semble mener une vie parfaitement heureuse jusqu’au jour où la bulle éclate : la maman décède. Le papa va devoir conduire toute sa tribu à travers les États-Unis pour assister aux funérailles organisées par ses beaux-parents. En traversant le pays et en côtoyant d’autres personnes, forcément c’est le choc des cultures et chacun des membres de la famille va s’apercevoir des limites de leur mode de vie.

Oui, parce que Captain Fantastic, c’est un road movie, et qui dit road movie, dit quête personnelle, évolution, changement…

art49_captain_fantastic

Je vous laisse découvrir la bande annonce :

http://www.allocine.fr/_video/iblogvision.aspx?cmedia=19562357
Captain Fantastic Captain Fantastic Bande-annonce VO

L’une de mes scènes préférées et qui m’a beaucoup parlé parce qu’on l’a tous vécue, est une discussion autour de l’éducation des enfants entre le père, sa sœur et son beau-frère, chacun défendant son point de vue, persuadé d’avoir plus raison que l’autre. Sur ce coup là, j’ai trouvé la sœur plutôt tolérante, on sent qu’elle est mal à l’aise, mais fait en sorte que tout se passe bien, et c’est son frère qui va la pousser dans ses retranchements en cherchant à prouver que son éducation est la meilleure. En même temps, c’est un gars engagé donc forcément, il veut faire passer le message.

MV5BNTMzNTUwMTQ3NF5BMl5BanBnXkFtZTgwNTk4NzI3ODE@._V1_

Je ne veux pas vous spoiler le film donc je ne vous citerai que mes passages préférés comme ça si vous l’avez vu (ou si vous le voyez) on pourra en discuter ^^

– les obsèques mémorables de la mère

– « […] Ne meurs pas. » Un passage très tendre et des mots que tout parent devrait dire à son enfant 🙂

– et surtout cette scène magnifique sur la reprise étonnante mais non moins superbe de « Sweet Child O Mine » que nous écoutons régulièrement depuis, idéale après une journée difficile.

Vous l’aurez compris, c’est un film que j’ai vraiment adoré, qui m’a beaucoup parlé et que je vous recommande vivement. Je me dois quand même de vous prévenir si vous décidez de le regarder avec vos enfants, le papa n’a aucun tabou avec les siens et il ne voit aucun inconvénient à expliquer ce qu’est un viol à son fils de 4 ans. Puis bon, il est beaucoup question de la mort évidemment, mais c’est avant tout un ode à la vie 🙂

Publicités

Des spectacles pour enfants sur l’écologie à voir absolument

Maintenant que Noël est passé, il va falloir occuper les enfants pendant le reste des vacances. Vous pensiez vraiment qu’ils joueraient tranquillement avec leurs nouveaux jouets ? 

Si le temps ne se prête pas aux promenades dans la nature, ou que la saison de le chasse sévit dans vos forêts, c’est la période idéale pour aller se divertir au spectacle. On y est au chaud, on s’amuse et on ressort des étoiles plein les yeux et des idées plein la tête.

J’ai dégoté pour vous des spectacles qui sensibiliseront vos enfants au respect de l’environnement. Ou comment lier culture, divertissement et écologie. Je m’excuse par avance auprès des non-parisiens, les spectacles de cette sélection se jouent actuellement à Paris.

Le premier spectacle à voir s’intitule La Pirate écologique. Pour un tarif tout à fait raisonnable de 7 euros par personne (grâce à mon super bon plan ^^ ), vous embarquerez à bord du bateau de Carlotta, une pirate magicienne qui arpente les océans pour chasser les pollueurs et sauver les animaux marins. Un spectacle amusant et interactif de 50mn pour les 3 à 10 ans à voir au Contrescarpe dans le 5ème arrondissement de Paris.

spectacle écologie enfant famille

Le second spectacle s’intitule Eco éco gestes et s’adresse plutôt aux enfants de plus de 6 ans qui apprendront de manière ludique et humoristique les éco gestes du quotidien grâce à l’intervention de la Fée Durable. Un spectacle de 45mn sur l’écologie à voir absolument au Laurette Théâtre dans le 10ème pour 8 euros l’entrée.

spectacle écologie enfant famille

Les plus petits se laisseront certainement happés par l’histoire de Petite Goutte d’eau deviendra grande et Petit Arbre deviendra grand. Deux spectacles sur la nature sur fond de musique classique à destination des enfants dès 2 ans au Comédie Tour Eiffel dans le 15ème. L’entrée est à 7 euros pour chacun des deux spectacles.

 

Je rajoute un spectacle pas clairement identifié écolo, mais à voir à tout prix à la fois pour la culture générale et pour la poésie. Le Petit Prince se joue jusqu’au 17 janvier au théâtre de la Boussole dans le 10ème. Un spectacle d’1h10 qui respecte parfaitement le texte de Saint-Exupéry et qui vous fera voyager loin, dans le monde de l’enfance. En plus, l’entrée est à 5 euros 🙂

spectacle écologie enfant famille

Si je vous parle de ces spectacles en particulier, c’est parce que je trouve intéressant que le thème de l’écologie s’infiltre doucement dans la culture, signe d’un intérêt croissant.

Et pour le même prix, vous avez le choix entre emmener vos enfants au ciné voir le dernier Disney, ou bien les emmener au théâtre découvrir un spectacle inédit sur un thème important tout en favorisant le travail d’artistes anonymes (je dis ça, je dis rien…).

Et vous, racontez-moi comment vous occupez vos enfants pendant les vacances de Noël ? Sorties, spectacles ou bien cocooning en famille ?

Littérature jeunesse : Des histoires de sorcières pour Halloween

A l’approche d’Halloween, petits et grands ont envie de se grimer et de frissonner. Jouer à se faire peur fait aussi partie du développement de l’enfant qui exorcise ainsi ses peurs et la fête d’Halloween est une très bonne occasion de le faire.

A cette occasion, je partage avec vous deux histoires fantastiques qui parlent de méchantes sorcières mises en déroute par de jeunes héros courageux. Des livres à lire seul ou à se faire lire pour les plus jeunes en grignotant des friandises.

histoire de sorcières, livres pour enfants

Dans Sacrées Sorcières de Roald Dahl, un petit orphelin et sa grand-mère vont devoir déjouer le plan diabolique d’un comité de sorcières cherchant à débarrasser la surface du monde de tous les enfants. Les lecteurs suivront les péripéties du jeune héros en passant du rire aux frissons. Car s’il utilise l’humour et la fantaisie, l’auteur traite cependant un sujet sérieux : les disparitions d’enfants. Au début du roman, la vieille dame met en garde son petit-fils contre les sorcières qui vivent parmi nous et lui apprend à les démasquer.

histoire de sorcières, livres pour enfants

Les romans de cet auteur britannique ont bercé ma jeunesse. C’est à lui que l’on doit Charlie et la Chocolaterie, mais aussi James et la Pêche Géante ou encore Matilda qui ont été adaptés au cinéma. D’ailleurs, si vous préférez l’option plateau-télé, sachez que Les Sorcières avec Anjelica Huston est l’adaptation cinématographique de Sacrées Sorcières.

histoire de sorcières, livres pour enfants

La Sorcière de la rue Mouffetard de Pierre Gripari est un conte qui vous entraîne dans un Paris étrange où vit une affreuse sorcière bien décidée à dévorer la jeune Nadia pour retrouver sa jeunesse d’antan. Mais c’est sans compter sur l’ingéniosité de son petit frère Bachir. Un style fantasque et des situations burlesques qui feront hurler de rire les enfants de 6-10 ans.

histoire de sorcières, livres pour enfants

Dans le même recueil de conte, Les contes de la rue Broca, vous trouverez également La Sorcière du Placard à Balais, succès garanti pour une soirée frissons.

Après ça, vous allez me dire,  » OK, mais quel rapport avec la thématique du blog ? ». Et bien en réalité, pas grand chose à part que j’ai dégoté ces livres dans un vide-grenier donc concrètement c’est une démarche écolo. Mais surtout, j’avais envie de partager avec vous de la littérature jeunesse de qualité.

Et chez vous, on fait quoi le soir d’Halloween ?

La Belle Verte : un film qui traite de l’écologie avec humour

Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler ciné. Pas de reportage catastrophique, non. Mais véritablement d’un film divertissant sur le thème de l’écologie.

Il existe des tas de films documentaires qui traitent de l’écologie, mais leur objectif se limite souvent à sensibiliser le public sans lui offrir de solutions adaptées à son niveau. Au final le spectateur se retrouve à penser ainsi :  » C’est vraiment tragique, il faut faire quelque chose ! Il faut que les industriels arrêtent d’utiliser des produits chimiques. Il faut que des lois soient voter pour interdire de… Moi, à mon niveau, je ne peux rien faire. » 

Or, c’est faux ! Le consommateur a le plus grand des pouvoirs : celui de décider ce qui se vend ou non.

J’ai revu récemment un film que j’avais adoré lorsque j’étais adolescente (oui déjà !) : La Belle Verte. C’est une comédie de et avec Coline Serreau sortie en 1996 qui dénonce avec humour les aberrations de notre société de consommation, à travers les yeux d’une extraterrestre en mission sur Terre, à la manière des Lettres Persanes de Montesquieu.

Résumé : Quelque part dans l’univers, existe une planète où les habitants vivent en parfaite harmonie avec la nature. Ces E.T. hippies ont construit une société idéale ou chacun participe au bon fonctionnement du groupe dans la joie et l’allégresse : Mode de vie minimaliste, véganisme, respect de la nature, économie collaborative, ils sont uber évolués ! (ouais, c’est too much, mais c’est assumé ^^ ).

la belle verte film écologie

Chaque année, des volontaires sont envoyés en mission de reconnaissance sur d’autres planètes. C’est ainsi que Mila se retrouve sur Terre au beau milieu de Paris. Elle va découvrir et s’étonner du mode de vie des parisiens, et tenter de leur transmettre le vrai sens de la vie.

la belle verte : film écologie

Au casting, on retrouve des grands acteurs du cinéma français tels que Vincent Lindon, Marion Cotillard ou encore Francis Perrin et Patrick Timsit. Vous pouvez visionner la bande annonce sur Allociné ou simplement cet extrait d’une de mes scènes préférées pour vous donner une petite idée 🙂

Des scènes cocasses à hurler de rire, des remarques qui poussent à la réflexion, la Belle Verte c’est un beau film à voir en famille pour prendre conscience de notre mode de vie et réfléchir tous ensemble à nos aspirations. 

Little Hiawatha : Une fable végé signée Disney

Habituellement, je ne publie que le mardi, mais j’avais très envie de partager cette jolie découverte avec vous.

Il y a quelques jours, alors que nous visionnions en famille des vieux courts-métrages signés Disney, nous sommes tombés sur cette jolie fable de 1937. Elle raconte les mésaventures d’un petit indien d’Amérique du Nord parti chasser pour la première fois. Armé de son petit arc, ce chasseur en culotte courte va découvrir la vie sauvage d’une façon totalement inattendue.

Pourquoi je partage cette vidéo avec vous ? Simplement parce qu’elle aborde avec humour et de façon naïve, le respect de la vie animale et permet de faire comprendre à nos enfants les convictions qui orientent nos choix de régime alimentaire végétarien ou végétalien.

Loin de moi l’idée de faire l’apologie du régime végane, simplement de partager avec vous un support pour entamer une réflexion avec les plus jeunes (à partir de 3 ans, selon moi).

Et si vous n’êtes pas végé, vous apprécierez tout de même de (re)découvrir un vieux classique du répertoire Disney !

Bon visionnage 🙂

littérature jeunesse écologie

Bon plan : Une collection de livres gratuits pour sensibiliser les enfants à l’écologie

Il y a quelques temps, on me demandait des titres de littérature jeunesse axés sur l’écologie.

Hormis le livre rapporté de l’école par mon fils dont vous pouvez lire mon avis ici, je n’avais donc rien à conseiller pour aborder l’écologie avec les enfants.

Et puis j’ai découvert une collection de livres jeunesse commandée et publiée par la Commission Européenne dans le but de sensibiliser les enfants aux problèmes environnementaux.

A travers les aventures de Tom, Fleur et Lila la renarde, les histoires abordent les thèmes de la pollution, du recyclage, du développement durable, et amènent le jeune lecteur à s’interroger sur le bien-fondé de la réalité qu’il connaît. Des solutions parallèles sont proposées afin de l’inciter à amorcer le changement et à protéger la nature à son niveau.

Dans Un cadeau pour Biloulou, le jeune Biloulou a avalé une pile bouton située dans un jouet et se retrouve à l’hôpital. Tom veut lui apporter un nouveau jouet pour le consoler, mais sa maman le met en garde sur la dangerosité de certains jouets. Finalement, Tom décide de lui en fabriquer lui-même…

Il existe 10 titres disponibles que vous pouvez télécharger gratuitement au format .pdf sur le site EU BookShop. Certains titres sont encore disponibles gratuitement au format papier. Nous avons reçu gratuitement La Petite rue de Fleur sans aucun frais de port à payer.

Les livrets sont imprimés sur papier recyclé certifié par l’écolabel européen.

De quoi transformer le rituel du soir en moment de réflexion.

Littérature jeunesse et écologie : On a lu Les Sauvenature

L’autre jour, mon fils est revenu de l’école avec un nouveau livre de poche distribué par la maîtresse.

les sauvenatures

Avec sa couverture à dominante verte et son macaron à l’effigie des Sauvenature que je trouve d’emblée très sympathiques, ce roman intitulé De l’Air pour la Planète, m’interpelle. Je me réjouis que l’écologie soit abordée à travers la littérature jeunesse et j’imagine déjà partager des moments de lecture et de réflexion avec mon pré-ado.

Cependant, lorsque je feuillète le livre, je désenchante rapidement. Un roman destiné à des CM comportant seulement 60 pages me paraît léger, d’autant que le texte est écrit en gros caractères et les nombreuses illustrations prennent beaucoup de place. Mais soit, l’histoire semble intéressante.

les sauvenature

Pour résumer, les Sauvenature sont constitués de 3 frères et sœurs et de leur inséparable furet. Engagés dans la protection de l’environnement, ils se retrouvent en Malaisie à l’occasion du Salon de l’Automobile, évènement durant lequel leur oncle doit présenter un véhicule révolutionnaire non-polluant.

Le roman aborde la déforestation massive, la pollution des villes liée à l’utilisation des véhicules, des thèmes importants et tout à fait adaptés à des enfants entre 8 et 10 ans, les confrontant ainsi à la réalité (terrifiante). Pour l’aspect thématique, je donne donc une note de 8/10.

Au niveau littéraire, je suis perplexe. Le roman est bien trop court pour que les personnages soient un tant soit peu travaillés. Pour pallier à ça, un petit mémo au début du livre nous décrit les principaux traits de caractère de chacun. L’intrigue est forcément brève et laisse peu de place au suspens. Certes, l’enfant apprend du vocabulaire en rapport avec l’écologie, mais le récit au présent et la syntaxe pauvre font de cette collection une véritable régression littéraire. Je donne donc un 4/10.

On est bien loin des palpitantes aventures du Club des Cinq qui entraînaient le jeune lecteur au cœur d’une intrigue mystérieuse avec des héros hauts en couleurs, et un suspens mené avec brio dans un langage un minimum soutenu. Mais jugez plutôt !

le club des cinq

En même temps, la littérature jeunesse n’est plus ce qu’elle était. Si les aventures de Poly, le poney imaginé par Cécile Aubry, et les Petites Filles modèles chères à la Comtesse de Ségur ont constitué mes premières lectures, la Bibliothèque Rose propose désormais à nos enfants le choix entre les aventures de Charlotte aux Fraises (ou des Tortues Ninja) et Plus belle la vie. (Marketing : 1/ Culture : 0)

Et vous, quels livres offrez-vous à vos enfants ?