Témoignage : Comment vivre sans télé ?

Vous allez me dire qu’il n’y a pas de lien entre la télé et l’écologie, hormis l’aspect énergétique bien sûr. En réalité, vivre sans télé est un thème qui revient souvent sur les groupes écolos/minimalistes que je fréquente, aussi je voulais partager mon expérience avec vous.

Pourquoi la télé est mise sur la sellette par les écolos ?

Certainement parce que la télé est avant tout un outil de manipulation des masses, qui diffuse des images sélectionnées pour faire un passer un message plutôt qu’un autre. Un outil destiné à endormir le peuple pour ne pas qu’il se mette à trop remettre en question la façon dont il est gouverné.

Ensuite parce que la télé diffuse des émissions de plus en plus abrutissantes qui sont néfastes pour notre intellect et celui de nos enfants. On rentre fatigué du boulot ou de l’école, on appuie sur le bouton et on laisse notre esprit divaguer sur n’importe quoi pour se « vider la tête ». Attention, danger ! C’est ainsi qu’on se la laisse remplir sans s’en apercevoir.

Vivre sans télé

 

Et puis surtout, parce que la télé, de par sa taille et sa place dans le salon, monopolise l’attention de toute la famille au détriment de la communication. Si je vais chez une amie et que la télé est allumée, mes yeux sont irrésistiblement attirés par l’écran. Dingue, non ?

Chez nous, ça fait 8 ans maintenant que la télé a disparu de notre paysage et nous nous en passons très bien. Comment on fait ? Je vous dis tout !

Comment vivre sans télé à la maison ?

La première remarque que les gens me font lorsqu’ils apprennent que nous n’avons pas la télé à la maison est « Mais comment tu fais ? T’es coupée du monde alors ? ». Je trouve cette remarque amusante à l’heure où nous avons accès à internet depuis partout : à la maison, sur le téléphone portable, la tablette, etc. Je reçois les articles d’actualité de plusieurs quotidiens sur ma boite mail et j’ai une appli sur mon téléphone. Lorsqu’un fait d’actualité suscite mon intérêt, Google est mon ami pour pousser la recherche d’informations. Si bien que je me tiens au courant de ce qui se passe dans le monde en ayant une vision plus large que ceux dont le 20h de TF1 est l’unique source d’information.

 

Il faut savoir aussi que de nombreuses chaînes de télévision proposent leurs émissions en replay pendant plusieurs jours. Aussi, lorsque des amis me parlent d’une émission intéressante, je peux tout à fait aller y jeter un œil pour me faire ma propre opinion.

Il n’y a pas de mal à se détendre et il nous arrive fréquemment de regarder un bon film en famille. Mais au lieu de zapper sur toutes les chaines jusqu’à tomber sur un programme qui fasse l’unanimité, on discute avant de ce que l’on a envie de regarder et on se met d’accord tous ensemble. Bref, on apprend à négocier. Enfin, on peut tout à fait être accro à une série télé sans avoir de télé chez soi. Là encore, le replay est notre ami. Et en plus, on regarde notre épisode tranquillement au moment qui nous arrange et non à un horaire imposé.

Comment mes enfants vivent-ils le fait de ne pas avoir de télé à la maison ?

Vivre sans télé quand on a des enfants, semble être un challenge. En réalité, tout est question d’habitude. Ma petite dernière, qui n’a jamais connu la télé, n’est pas influencée par la publicité et est donc moins encline à réclamer des choses (jouets, aliments) qu’elle aurait pu voir dans les pubs. Elle n’est pas non plus accro à la dernière série à la mode diffusée sur Disney Channel. En gros, le marketing a moins d’effet sur elle. Mon lutin ne se rappelle pas comment s’était avant quand on avait encore la télé et ça ne lui manque pas au quotidien. Le seul clash que nous avons eu, c’était au sujet de l’acquisition d’une console de salon, son souhait pour Noël dernier. Il était hors de question de faire rentrer une télé à la maison. Il joue donc sur un écran d’ordinateur uniquement dédié à la console. Mon aînée a toujours préféré les livres aux écrans. L’absence de télé lui est donc totalement égale. Elle dit ne pas s’intéresser lorsque ses camarades de lycée lui parlent de la dernière émission de téléréalité, même si elle ne l’assume pas encore au grand jour. Je lui trouve un esprit critique plutôt développé pour son âge. Y-a-t-il un lien ?

Vivre sans télé

 

Pour conclure je dirais que vivre sans télé = plus de liberté 🙂 Qu’en dîtes-vous ?

Publicités

16 réflexions au sujet de « Témoignage : Comment vivre sans télé ? »

  1. Delphine

    Ici nous sommes accro à la télé, parfois en regardant mes enfants devant le poste, je remarque qu’ils sont complétement hébétés, ma fille hurle et pleure même pour regarder un épisode de Chica Vampiro, elle commence même a imiter le tic de l’héroïne (cligner des yeux constamment) je remarque aussi qu’à table quand les enfants veulent raconter leur journée, mon mari à tendance à leur demander de se taire… pourtant il y a des priorités, nous leur montrons le mauvais exemple j’en suis consciente, j’ai déjà pensé a ce que ce serais de ne plus avoir la télé, et je ne me vois pas vivre sans, pourtant je me rend bien compte que ça coupe toute relation familiale. Il faudrait que nous trouvions un juste milieu !

    Aimé par 1 personne

    Répondre
    1. Kory and Cie Auteur de l’article

      Coucou ! Peut-être commencer par supprimer la télé pendant le repas pour redécouvrir le plaisir de partager sa journée avec ses proches ? Puis instaurer une soirée sans télé par semaine et faire des jeux de société à la place ? Il n’y a pas de modèle parfait avec ou sans télé mais un juste milieu qui convient à tous 🙂

      J'aime

      Répondre
  2. CK

    Bonjour
    Je peux très bien comprendre votre point de vue sur la télé, qui est réaliste à mes yeux. La télé-réalité est un problème de notre société d’aujourd’hui où la barrière de l’intimité n’existe plus.
    Cependant, je pense qu’imposer à ses enfants une façon de vivre, cela relève du « conditionnement », et au contraire il faut qu’ils se fassent leur propres opinion à eux seuls, en les confrontant justement à ce monde superciel, où les infos TV ne sont qu’un brassage d’informations mélangeant évènements dramatiques à des faits divers.
    On ne peut pas imposer un mode de vie, car ce n’est pas comme ça que vos enfants se forgeront un avis sur le monde, de manière générale. Justement, incitez les au contraire à regarder des publicités, des émissions pour ensuite leur demander l’utilité réelle de ce divertissement. C’est comme les commentaires composé en français, on lie un texte, et on propse un plan avec arguments et citations pour prouver l’intérêt du texte et nos dires.
    Et bien là c’est pareil, sauf qu’il s’agit d’émissions télé, et que ce raisonnement fait par vos enfants doit être intérieur.
    Et le jour où vos enfants devront plancher sur des sujets au bac en philosophie sur les médias la publicité et autres, (en sachant que j’ai dû moi-même plancher sur le sujet bien avant, en 3ème, au Brevet National) comment se débrouilleront-ils ?

    Aimé par 1 personne

    Répondre
    1. Kory and Cie Auteur de l’article

      Bonjour 🙂 Je vous remercie vivement pour ce commentaire tout à fait sensé et constructif. En effet, vous avez raison, il est intéressant pour eux de voir et de se rendre compte par eux-mêmes de ce qui passe à la télé. Ma fille aînée est âgée de 15 ans et elle a pu regarder la télé chez ses amies et se faire sa propre opinion. Mon fils a déjà bien compris l’intérêt des pubs ( il expliquait un jour à sa petite soeur que si les fabricants mettent la Reine des Neiges sur les boites de céréales c’est juste pour que les filles aient envie de les acheter mais qu’elles ne sont pas meilleures que les autres ^^). La plus petite est encore trop jeune pour avoir l’esprit critique et je la protège de cette agression visuelle au possible. De la même façon, nous avons toujours boycotté les cirques qui utilisent des animaux. Un jour, mes enfants ont été au cirque avec l’école et sont revenus choqués en me racontant que les animaux obéissaient avec un fouet. Ils ont pu constater par eux meme les traitements infligés aux animaux et comprendre mon positionnement. Donc oui, je partage avec vous cette vision que les enfants doivent se forger leurs propres avis. Mais c’est aussi à nous parents de leur montrer un modèle, une voie, qu’ils remettront en question plus tard et qu’ils choisiront de suivre ou non. Ce n’est pas du conditionnement à mon sens 😉

      Aimé par 1 personne

      Répondre
  3. jouan

    Je n’ai plus la télé depuis 2 ans et je « subi  » encore de nombreuses remarques, de l’incompréhension. Pourtant je m’en passe très bien et effectivement c’est un signe de liberté.Je suis tout à fait d’accord avec cet article, ravie de constater que je ne suis pas la seule.

    Aimé par 1 personne

    Répondre
  4. Christelle

    Bonjour,
    Je comprends tout à fait vos choix,
    Ici nous sommes un peu dans le même cas, lors de notre déménagement nous n’avons pas eu d’antenne rv ni de canapé pendant 1 an !Donc difficile de se poser devant la TV. Aujourd’hui le canapé est revenu,la TV est connectée à une box ( nous avons donc accès aux chaînes mais aussi à internet depuis la TV .Cet écran sert aussi d’écran de console.Mais cet écran est éteint du lundi au vendredi ( moi et mon mari n’avons aucun besoin de l’allumer). Les enfants par contre, (7 ans-7ans -10 ans) aiment bien la regarder de temps en temps le week-end, mais bizarrement ce n’est pas la TV qu’ils regardent, mais du streaming , des DVD, un replay qu’ils ont choisi ensemble !Moi je peux vacquer à d’autres occupations en sachant que leur film ne sera pas coupé par un pub inappropriée, un bande annonce trash et violente, des images chocs. Je me pose des questions quant aux discussions dans la cour de récré. Mais ça n’a semble pas les exclure. Bizarrement ( ou pas) quand ils me demandent s’ils peuvent regarder telle ou telle chose en replay , il y a des series…mais jamais de télé réalité. Je verrai si va change avec le collège , le lycée. Effectivement pour le reste,on recherche et recoupe des informations sur le net, on n’est pas du tout coupe du monde et niveau publicité on est déjà assez inondé par internet.
    Je suis moins radicale que toi , l’objet est présent, mais il n’est allumé qu’après un temps de réflexion et non par habitude..
    Merci pour cet article, il est 8h45 un samedi , les enfants sont réveillée et la TV est éteinte! 🙂

    Aimé par 1 personne

    Répondre
    1. Kory and Cie Auteur de l’article

      Merci beaucoup Christelle pour ce témoignage qui prouve que même si l’objet est présent dans la maison, on peut ne pas en être esclave ! Et bravo à vous pour avoir relégué la télé à sa juste place !

      J'aime

      Répondre
  5. My Healthy Life In Paris

    Alala la télé! Moi je suis totalement intoxiqué par elle, je passe mon temps devant de vieilles séries TV qui repassent en boucle sur les chaines de TNT alors que j’ai ces même séries sur mon disque dur. Effectivement quand j’y réfléchis il n’y a que deux trois émissions qui m’intéressent vraiment et accessibles aussi sur internet … mais je ne sais pas si j’arriverais à franchir le pas. Pourtant depuis qu’on alterne un peu avec la radio je me sens beaucoup plus reposé, rien que le son de la radio par rapport à celui de la télé est beaucoup plus doux et relaxant.

    Aimé par 1 personne

    Répondre
    1. Kory and Cie Auteur de l’article

      Hihi, j’aime bien regarder certaines séries, c’est sympa aussi, on se détend. La radio par contre, je ne l’écoutais que dans ma voiture et depuis que je n’ai plus de voiture ben, je n’écoute plus du tout la radio…

      J'aime

      Répondre
  6. Jenny

    Bonsoir, chez nous, il y a une télé mais pas le cable, elle est juste branchée sur internet… On peut donc voir les infos mais sans impératifs d’horaire (un peu comme le replay), on a aussi des documentaires et magazines et les dessins animés, ce que ma fille adore, car elle les regarde quand elle veut… bien qu’elle ai un temps limité devant la télé…
    Perso, je pourrais m’en passer mais pas mon mari, ni ma fille…
    Même si j’essaie qu’on fasse d’autres activités que de se mettre à trois devant l’écran, ce n’est pas tous les jours simple…

    Aimé par 1 personne

    Répondre
    1. Kory and Cie Auteur de l’article

      Déjà si elle n’est pas reliée à toutes les chaines, vous n’êtes pas soumis à la pub et aux émissions débilitantes 😉 Après je ne suis pas totalement contre, il y a des choses bien aussi. Le soucis bien souvent, c’est qu’une fois installée, elle prend vite toute la place…

      J'aime

      Répondre
  7. desperatebiowife

    Très bel article, ici nous ne « regardons » la télé que quand nous sommes à table, c’est notre bruit de fond… et encore nous n’avons pas toutes les chaines et ne sommes pas connecté à une box ! Sinon c’est rare qu’on l’allume, ou alors pour regarder un film ou épisode de série choisi. C’est déjà bien mais j’aimerais dans un futur proche la voir disparaître de la maison, l’ordinateur suffit pour avoir toutes les informations.

    Aimé par 1 personne

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s